Déficit sélectif :

en immunoglobuline A

Qu’est-ce que le déficit sélectif en immunoglobuline A chez le chien ?

Les immunoglobulines sont des protéines jouant un rôle important dans la défense de l’organisme. Il en existe plusieurs variétés dont une appelée immunoglobuline A (ou IgA).

L’IgA joue un rôle très important au niveau des muqueuses de l’organisme pour lutter contre les agents infectieux. On trouve aussi des IgA dans le sang.

Dans certaines circonstances, des concentrations anormales en IgA peuvent exister et être responsables d’une dérégulation du système immunitaire. Le chien concerné est alors facilement sujet à diverses affections, notamment digestives, respiratoires, cutanées, urinaires, … mais aussi à des allergies ou des maladies auto-immunes.

Il semble que chez certains chiots, la défaillance immunitaire secondaire à un déficit en IgA soit transitoire. Le système immunitaire de ces chiens s’améliorerait vers l’âge de 18 mois, les animaux pouvant alors devenir asymptomatiques.

Prédispositions raciales au déficit sélectif en immunoglobuline A chez le chien

Certaines races sont considérées comme présentant une prédisposition telles que le Beagle, le Berger allemand et le Shar Pei.

On suspecte une transmission héréditaire selon un mode autosomique et récessif. Il est donc déconseillé de faire reproduire les chiens atteints.

 

Signes cliniques du déficit sélectif en immunoglobuline A chez le chien

Un certain nombre de chiens ne présentent pas de signe clinique alors que chez d’autres, dès 4 mois des troubles sont rapportés.

Le plus souvent, il s’agit d’infections récidivantes :

  • Cutanées : parasitaires, bactériennes, …
  • Respiratoires : rhinites, bronchites, pneumonies, … s’exprimant par des éternuements, de la toux, de la fièvre, …
  • Digestives : se traduisant par des vomissements, des diarrhées, une perte de poids,…
  • Mais aussi des otites, des infections urinaires, …

Comment confirmer le diagnostic de déficit sélectif en immunoglobuline A chez le chien

Le diagnostic de certitude fait appel à des dosages d’IgA mais leur interprétation est souvent très délicate en pratique courante.

Traitement du déficit sélectif en immunoglobuline A chez le chien 

Il n’y a pas de traitement spécifique.

Le traitement repose essentiellement sur celui des infections présentes.

Pronostic du déficit sélectif en immunoglobuline A chez le chien

Le pronostic dépend de l’importance du déficit en IgA, de l’âge du chiot, de la gravité des affections secondaires et des signes cliniques associés, de la réponse aux traitements.

Passé un certain âge, la compétence du système immunitaire peut s’accroître et le chien peut devenir asymptomatique.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00