Ostéopathie métaphysaire

Qu’est-ce que l’ostéopathie métaphysaire ou ostéodystrophie hypertrophique chez le chien ?

L’ostéopathie métaphysaire ou l’ostéodystrophie hypertrophique chez le chien est une affection dont l’origine est généralement inconnue.

Plusieurs causes sont évoquées, comme une infection virale (notamment par le virus de la maladie de Carré), une origine bactérienne, une origine alimentaire, une origine immunitaire.

L’ostéodystrophie hypertrophique touche exclusivement la région de la métaphyse des os longs, particulièrement au niveau distal de l’ulna et du tibia, chez les jeunes chiens des grandes races à croissance rapide. Plus rarement, les os de la mâchoire ou de l’extrémité de la patte (métacarpe) sont touchés.

Les mâles sont plus fréquemment touchés et certaines races sont considérées comme prédisposées : Berger allemand, Braque de Weimar, Doberman, Dogue allemand, Golden retriever, Irish Wolfhound, Labrador,  Rottweiler, Setter anglais, Saint Bernard, …

Points Importants

  • L’ostéodystrophie hypertrophique est une affection qui touche les chiots et jeunes chiens des grandes races.
  • C’est une maladie très douloureuse
  • Compte tenu du caractère récidivant, le pronostic est moyen à réservé
  • Le traitement de l’ostéopathie métaphysaire (ostéodystrophie hypertrophique) est médical

Signes cliniques de l’ostéopathie métaphysaire ou ostéodystrophie hypertrophique chez le chien

La plupart du temps, l’affection touche les chiens âgés de 2 à 8 mois.

Elle se manifeste par des signes généraux tels que fièvre, anorexie et état dépressif.

Associée ou non à des signes généraux, le chiot ou le jeune chien présente une boiterie de discrète et épisodique, à sévère et continue. En général, entre les crises, le chien récupère bien.

Les os concernés présentent une tuméfaction chaude et sont très douloureux à la palpation.

Ostéodystrophie hypertrophique (ou ostéopathie métaphysaire) chez un chien de race Labrador. Sur la radiographie, le périoste présente une réaction en manchon sur la métaphyse distale de l’ulna très anormale (flèche). Le chien présentait : boiterie, douleur, fièvre et gonflement articulaire.

Diagnostic de l’ostéopathie métaphysaire ou ostéodystrophie hypertrophique chez le chien

Les signes cliniques sur un jeune chien d’une race de grande taille sont des éléments de suspicion et des examens complémentaires sont nécessaires.

La radiographie met en évidence des lésions au niveau du cartilage de croissance et des zones de prolifération osseuse. (photo 1)

Pronostic de l’ostéodystrophie hypertrophique du chien 

Dans les formes bénignes, le pronostic est bon. En revanche, lorsque l’atteinte est plus grave, il devient réservé. Une déformation osseuse irréversible peut persister.

Des récidives sont possibles jusqu’à ce que le chien ait atteint sa maturité.

Traitement de l’ostéodystrophie hypertrophique du chien 

L’affection évolue spontanément en quelques semaines.

Le traitement est palliatif et repose sur une mise au repos et l’administration d’anti-inflammatoires ou d’autres analgésiques en cas de douleur importante.

Dans les cas les plus graves, une hospitalisation peut être nécessaire pour mettre en place une réanimation médicale reposant notamment sur des perfusions, une antibiothérapie en cas de surinfection bactérienne, …

Bien qu’aucun lien direct n’a pu être établi entre l’alimentation et l’ostéodystrophie hypertrophique du chien, il est toujours important de donner une alimentation équilibrée et, si besoin, de recourir aux conseils d’un nutritionniste.

   

Ostéodystrophie hypertrophique modérée chez un chiot Labrador de 5 mois | Radiographie crânio-caudale du radius et de l’ulna d’un chiot dogue allemand de 6 mois mettant en évidence une ostéodystrophie hypertrophique sévère. Une déformation angulaire est observée ainsi qu’une tuméfaction des tissus mous

 

 

AUTEUR

DR RAGETLY, Spécialiste en chirurgie

RÉFÉRENCES

Ragetly G . Ostéodystrophie hypertrophique. 2012. L’essentiel.

Abeles V, Harrus S, Angeles JM, et coll.: Hypertrophic osteodystrophy in six weimaraner puppies associated with systemic signs. Vet Rec 1999 Vol 145 (5) pp. 130-134.

Lewis DD, McCarthy RJ, Pechman RD: Diagnosis of common developmental orthopedic conditions in canine pediatric patients. Compend Contin Educ Pract Vet 1992 Vol 14 (3) pp. 287-301.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00