Ostéopathie

cranio-mandibulaire du chien

Qu’est-ce que l’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien ?

L’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien est également appelée OCM, CMO, « Mâchoire de lion » ou périostite mandibulaire.

L’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien est une affection osseuse proliférative, non cancéreuse et non infectieuse.

La prolifération osseuse anormale touche préférentiellement la mandibule. D’autres os peuvent aussi être touchés comme les os du crâne : bulles tympaniques, plus rarement les os pariétaux et temporaux. Très exceptionnellement les os longs (fémur, radius, ulna) peuvent être concernés.

C’est une maladie héréditaire avec une transmission sur un mode autosomique et dominant. La pénétrance est incomplète, ce qui signifie que certains chiens ne développeront aucun symptôme. En revanche, ils pourront transmettre la maladie à leur descendance.

Dans certaines races, un test génétique permet l’identification des chiens porteurs de la mutation c.1332C>T, sur le gène SLC37A2. Il n’est pas exclu que d’autres mutations puissent exister. Les chiens homozygotes mutés ont un risque important de développer la maladie. Une étude montre que 85% des chiens atteints d’ostéopathie cranio-mandibulaire sont homozygotes.

Le risque est moindre pour les hétérozygotes (10% des chiens atteints).

Enfin, 5% des chiens atteints ne sont pas porteurs de la mutation, ce qui laisse penser que d’autres mutations sont possibles et/ou sous la dépendance de facteurs environnementaux.

Points Importants

  • L’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien est une affection osseuse proliférative, non cancéreuse et non infectieuse.
  • Une origine génétique a été démontrée dans certaines races.
  • L’ostéopathie cranio-mandibulaire se manifeste sur des chiots dès 3 à 7 mois
  • L’ouverture de la bouche provoque une douleur importante. Elle est parfois impossible et empêche le chien de s’alimenter
  • L’évolution s’arrête spontanément à la fin de la croissance du chien. Une régression de la maladie est parfois observée.
  • Le pronostic dépend de la localisation et de l’importance des lésions
  • Les chiens touchés doivent être retirés de la reproduction

Prédispositions raciales à l’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien

Certaines races sont considérées comme présentant une prédisposition, en particulier les terriers britanniques : Boston terrier, Cairn Terrier, Scottish terrier (ou Terrier écossais), West Highland White terrier (WHWT)

Des cas ont également été décrits chez le Berger Allemand, Boxer, le Bullmastiff, le Doberman, le Dogue Allemand, le Labrador, le Montagne des Pyrénées et le Pinscher.

Signes cliniques de l’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien

Les signes cliniques apparaissent vers l’âge de 3 à 7 mois. Les chiens présentent de l’hyperthermie, une déformation de la mandibule et des difficultés à la mastication.

L’ouverture de la bouche provoque une douleur importante. Une ankylose peut s’installer, provoquant une anorexie qui peut être fatale.

L’évolution s’arrête spontanément à la fin de la croissance du chien.

Comment confirmer le diagnostic de l’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien

La race, l’âge, les modifications anatomiques, les signes cliniques, … sont des éléments de forte suspicion.

  

radiographie de profil la mandibule d’un chien (WHWT) atteint d’ostéopathie cranio-mandibulaire | Radiographie de face la mandibule d’un chien (WHWT) atteint d’ostéopathie cranio-mandibulaire

La radiographie montre en particulier une prolifération osseuse responsable d’un épaississement symétrique irrégulier des branches horizontales de la mandibule et une augmentation de son opacité osseuse. La prolifération peut envahir l’articulation temporo-mandibulaire.

Le scanner apporte des informations beaucoup plus précises, notamment pour évaluer l’atteinte de l’articulation temporo-mandibulaire, des bulles tympaniques, …

  

scanner de la mandibule d’un chien atteint d’ostéopathie cranio-mandibulaire | scanner avec reconstruction 3D de la mandibule d’un chien atteint d’ostéopathie cranio-mandibulaire

L’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien ne doit pas être confondue avec l’ostéodystrophie hypertrophique qui touche les chiens des grandes races et provoque une déformation douloureuse des extrémités distales des os longs.

Traitement de l’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien

Il n’y a pas de traitement médical spécifique de l’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien. Des anti-inflammatoires peuvent être utilisés mais les rechutes sont fréquentes pendant la période de croissance du chien. En cas d’anorexie, une alimentation par sonde peut être mise en place.

En cas d’ankylose de l’articulation de la mandibule, un traitement chirurgical est possible mais les résultats sont souvent décevants.

Pronostic et prévention de l’ostéopathie cranio-mandibulaire du chien

Le pronostic dépend de l’os concerné et de l’importance des lésions.

Lorsque les lésions sont limitées à la mandibule, le pronostic est favorable et, le plus souvent, une régression est observée vers l’âge de 12-13 mois. Néanmoins, des déformations osseuses et des anomalies cliniques et radiographiques peuvent persister.

ostéopathie craniomandibulaire du chien, scanner montrant une atteinte de l’articulation temporo-mandibulaire

En revanche, si les lésions s’étendent au niveau des bulles tympaniques et de l’articulation temporo-mandibulaire, le chien ne peut plus s’alimenter et le pronostic est réservé.

Compte-tenu du caractère héréditaire de la maladie, il est conseillé de retirer les chiens atteints de la reproduction. Il est également souhaitable de faire un dépistage chez ses parents et ses frères et sœurs.

 

RÉFÉRENCES

Hytönen MK , Arumilli M, Lappalainen AK, Owczarek-Lipska M, Jagannathan V, Hundi S, Salmela E, Venta P, Sarkiala E, Jokinen T, Gorgas D, Kere J, Nieminen P, Drögemüller C, Lohi H - Molecular Characterization of Three Canine Models of Human Rare Bone Diseases: Caffey, van den Ende-Gupta, and Raine Syndromes - PLoS Genet, 2016, 12, (5): e1006037. doi:10.1371/journal. pgen.1006037

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00