Myotonie congénitale du chien

Qu’est-ce que la myotonie congénitale du chien ?

La myotonie est une anomalie du tonus musculaire. Après une contraction musculaire volontaire, la décontraction du muscle est anormalement lente ou difficile.

La myotonie congénitale est due à une hyperexcitabilité de la membrane des cellules musculaires.

Il existe plusieurs formes de myotonie chez le chien, dont une forme congénitale et héréditaire. Dans certaines races de chiens un mode de transmission autosomique et récessif a été prouvé. Pour d’autres races, ce mode de transmission n’est que suspecté.

Différentes mutations sur le gène CLCN1 du chromosome 6 ont été identifiées dans certaines races.

Points Importants

  • La myotonie congénitale se caractérise par l’hypertrophie de certains groupes musculaires et une décontraction anormalement lente des muscles
  • C’est une maladie congénitale décrite dans plusieurs races
  • La myotonie congénitale se manifeste dès le très jeune âge pour se stabiliser vers 1 an
  • Les signes cliniques sont dominés par des troubles de la démarche
  • Le pronostic est généralement favorable

Prédispositions raciales à la myotonie congénitale du chien

La myotonie congénitale a été décrite dans de nombreuses races de chiens : Bouvier australien, Caniche, Chow-chow, Cocker spaniel, Doberman, Dogue allemand, Jack Russell terrier, Labrador retriever, Lévrier afghan, Rhodesian Ridgeback, Schnauzer miniature, Setter irlandais, Staffordshire Bull Terrier, West Highland White Terrier.

Myotonie congénitale chez un chien de race Bouvier australien montrant une hypertrophie des muscles des épaules (A) et de l’encolure (B) (D’après Finnigan et al 2007)

Signes cliniques de la myotonie congénitale du chien

Les signes cliniques sont perceptibles dès les premières semaines de vie, lorsque le chiot commence à se déplacer. Ils se stabilisent ensuite vers l’âge de 6 à 12 mois.

Le chien présente une gêne pour se lever. Les pattes avant sont écartées, les pattes arrières sont généralement plus touchées, donnant une démarche en « saut de lapin » (le chien bouge les deux postérieurs en même temps). Les symptômes sont plus prononcés après une période de repos ou par temps froid. En revanche, la démarche s’améliore au cours de l’exercice.

Les masses musculaires du cou ou de la base des pattes sont hypertrophiées. Une pression sur les muscles laisse une marque qui est longue à disparaître.

Chez certains chiens, une atteinte des muscles du larynx et du pharynx peut provoquer des troubles respiratoires, une hypersalivation (ptyalisme), des troubles de la déglutition (dysphagie).

Traitement de la myotonie congénitale du chien

Certains traitements médicamenteux peuvent aider à améliorer l’état clinique.

Pronostic de la myotonie congénitale du chien

Le pronostic est généralement favorable et dépend de la sévérité de l’affection. La maladie n’est pas évolutive et se stabilise généralement vers l’âge de 1 an.

 

RÉFÉRENCES

Coates JR, Kline KL. Congenital and inherited neurologic disorders in dogs and cats. In: Braund KG, Schrader SC, eds. Current Veterinary Therapy XII—Small Animal Practice, 12th ed. Philadelphia, PA: WB Saunders; 1995:1111–1120.

Dewey CW. and Talarico LR. Myopathies: Disorders of Skeletal Muscles. In: Dewey CW. And Da Costa RC. Practical Guide to Canine and Feline Neurology, 3rd ed. Wiley and sons, 2016

Hill S, Shelton GD, and Lenehan TM - Myotonia in a cocker spaniel. - Journal of the American Animal Hospital Association: November 1995, Vol. 31, No. 6, pp. 506-509.

Lowrie M. and Garosi L. Classification of Involuntary Movements in Dogs: Myoclonus and Myotonia, Journal of Veterinary Internal Medicine: 2017, Vol. 31: pp. 979-987

Quitt PR. Et al, Myotonia congenita in a Labrador Retriever with truncated CLCN1, Neuromuscular Disorders, July 2018, Vol. 28, pp. 597-605

Vite CH, Cozzi F, Rich M, Klide AK, Volk SW and Lombardo R - Myotonic Myopathy in a Miniature Schnauzer : Case Report and Data Suggesting Abnormal Chloride Conductance Across the Muscle Membrane. - Journal of Veterinary Internal Medicine, 1998, Vol 12, 394-397

Rhodes TH, Vite CH, Giger U, Patterson DF, Fahlke C and George AL Jr - A missense mutation in canine ClC-1 causes recessive myotonia congenita in the dog. - Federation of European Biochemical Societies, 1999, Letters 456, 54-58

Shelton GD – Neuromuscular disorders affecting young dogs and cats – Veterinary Neurology and Neurosurgery Journal, 1999, 1, 1

Bhalerao D P, Rajpurohit Y, Vite C H, Giger U - Detection of a genetic mutation for myotonia congenita among miniature schnauzers and identification of a common carrier ancestor. - American Journal of Veterinary Research 2002, 63: 1443–1447

Finnigan DF, Brad Hanna WJ, Poma R and Bendall AJ - A Novel Mutation of the CLCN1 Gene Associated with Myotonia Hereditaria in an Australian Cattle Dog. - Journal of Veterinary Internal Medicine, 2007, Vol 21, 458-463

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00