Déficit en Facteur VII

chez le chien

Qu’est-ce que le déficit en Facteur VII du chien ?

La déficience héréditaire en facteur VII ou hypoproconvertinémie est décrite chez le chien.

Le facteur VII est un facteur de la coagulation sanguine. Son mode d’activation et son rôle sont complexes et un taux minimal (environ 10%) de facteur VII permet une hémostase normale, c’est pourquoi les chiens concernés expriment souvent peu de signes cliniques lors de cette déficience car leur taux est souvent plus élevé.

Prédispositions raciales au déficit en Facteur VII chez le chien

Ce trouble de la coagulation a été identifié chez des chiens croisés et dans certaines races comme : Airedale terrier, Alaskan Malamute, Alaskan Klee Kai, Beagle, Chien courant finlandais, Chien d’eau irlandais, Deerhound (Lévrier écossais), Foxhound américain, Papillon, Schnauzer géant et miniature, Sealyham Terrier, Spitz japonais, Welsh Springer Spaniel.

La transmission se fait selon un mode autosomique et récessif.

Chez le Beagle et l’Alaskan Klee Kai, une mutation a été identifiée (substitution d’une base guanidine en adénosine au niveau de l’exon 5 à l’origine de la substitution de l’acide aminé glycine 96 en acide glutamique au niveau du domaine « epidermal growth factor-like »).

Signes cliniques du déficit en Facteur VII chez le chien

Chez le chien, la plupart des cas de déficience en facteur VII sont découverts de manière fortuite, souvent lors de bilans de coagulation avant un acte chirurgical ou une biopsie hépatique.

Néanmoins, dans certains cas, des hématomes ou divers saignements peuvent être observés (utérins, vaginaux, post-opératoires, post-traumatiques, …)

Comment confirmer le diagnostic de déficit en Facteur VII chez le chien

Le diagnostic repose sur la mise en évidence d’anomalies lors de tests d’exploration de la coagulation et un dosage du facteur VII diminué.

Des tests génétiques sont disponibles pour certaines races de chiens.

Traitement du déficit en Facteur VII chez le chien

Le traitement repose sur des soins locaux (pansement, compression) et des transfusions sanguines.

Pronostic du déficit en Facteur VII chez le chien

Le pronostic est bon car les signes cliniques sont généralement peu fréquents.

RÉFÉRENCES

Callan M.B., Aljamali M.N., Griot-Wenk M.E., Pollak E.S., Werner P., Giger U. et al. Molecular characterization of hereditary factor VII deficiency in the Beagle. J. Vet. Intern. Med., 2005, 19, 448-449.

Callan, M.B., et al. A novel missense mutation responsible for factor VII deficiency in research Beagle colonies. J Thromb Haemost 4:2616-22, 2006.

DALY M.L., GIGER U. A rodenticide exposed and bledding beagle dog with hereditary factor VII deficiency. J. Vet. Emerg. Crit. Care, 2007, 17(2), 170-174.

Donner, J., et al. Genetic Panel Screening of Nearly 100 Mutations Reveals New Insights into the Breed Distribution of Risk Variants for Canine Hereditary Disorders. PLoS One 11:e0161005, 2016.

KAAE J.A., CALLAN M.B., BROOKS M.B. Hereditary factor VII deficiency in the Alaskan Klee Kai dog. J. Vet. Intern. Med., 2007, 21, 976-981.

MILLS J.M., LABUC R.H., LAWLEY M.J. Factor VII deficiency in an Alaskan malamute. Aus. Vet. J., 1997, 17(5), 320-322.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00