Dyssocialisation primaire du chien



Points importants

  • La dyssocialisation primaire est un trouble du développement touchant les autocontrôles
  • Il se développe dès le jeune âge
  • Les principales manifestations sont des réactions agressives envers l’homme ou les autres chiens
  • Le traitement repose sur un volet médical et un volet comportemental
  • Le pronostic est bon si une prise en charge précoce (avant la puberté) est effectuée. Dans les autres cas, il peut être plus réservé

Qu’est-ce que la dyssocialisation primaire du chien ?

La dyssocialisation primaire est un trouble du développement sévère caractérisé par des déficits marqués d’autocontrôles mêlés à des réactions agressives dès le jeune âge (souvent dans un contexte de défense des ressources) et à une mauvaise qualité de communication que ce soit avec les congénères ou les humains.

Ces chiens sont souvent qualifiés de « délinquants juvéniles »


Signes cliniques et manifestations comportementales la dyssocialisation primaire du chien

Les manifestations comportementales de la dyssocialisation primaire peuvent ressembler à celles du syndrome HS-HA. Cependant, ces chiots présentent des réactions agressives violentes dès la première crise : grognements autour de la nourriture ou des jouets avec morsures si on essaye de les confronter. Ils ne connaissent pas la posture de soumission et présentent une communication de mauvaise qualité qui les conduit souvent à des bagarres avec les autres chiens.


Motifs de consultation lors de dyssocialisation primaire chez le chien

C’est souvent l’inquiétude face aux agressions du chiot qui pousse le propriétaire à consulter un vétérinaire comportementaliste. Les autres motifs peuvent également concerner l’agitation ou les disputes du chiot avec ses congénères.

Ces chiens sont décrits par leur propriétaire comme « dominants », têtus, hargneux. Selon le gabarit du chien, ils peuvent faire peur par leur agressivité et des tactiques d’évitement sont souvent mises en place afin de sécuriser le quotidien.


Comment explique-t-on le développement d’une dyssocialisation primaire chez le chien

L’environnement du chiot durant ses premières semaines de vie semble jouer un rôle crucial dans la pathogénèse de la dyssocialisation primaire, même si, comme dans tous les troubles du développement, une vulnérabilité génétique est probable.

Parmi les conditions de développement du chiot qui sont des facteurs favorisants majeurs, on peut citer : séparation très précoce de la mère, mère débordée par un trop grand nombre de chiots, mère peu expérimentée, absence de chiens adultes dans l’environnement direct du chiot pour lui apprendre les règles de communication et les autocontrôles.


Traitement de la dyssocialisation primaire du chien

Le traitement de la dyssocialisation primaire du chien repose sur :

  • Un traitement médical

Le traitement médical est indispensable et souvent au long cours à cause du danger élevé que représentent les agressions peu contrôlées de ces chiens.

 

  • Un traitement comportemental

Le traitement comportemental de la dyssocialisation primaire vise à atteindre un équilibre pour le chien et sa famille en termes de bien-être et de dangerosité.

Des mesures mécaniques (muselière, mise à l’écart lors de visites de personnes vulnérables) permettent de sécuriser les contextes les plus dangereux.

Par ailleurs un travail de communication est accompli pour donner un cadre de vie apaisant et prévisible pour le chien.


Pronostic de la dyssocialisation primaire du chien

Le moment de mise en place du traitement est crucial comme pour tous les troubles du développement car la plasticité cérébrale est plus grande avant la puberté. Ainsi, le pronostic peut être très bon pour un chiot dont le traitement démarre avant la puberté et qui vit dans une maison sans enfants, mais peut devenir réservé pour un chien de grand format dont la prise en charge démarre à l’âge adulte et qui vit au contact de personnes vulnérables.

Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter

Glossaire