Collapsus trachéal

Le collapsus trachéal chez le chien est une pathologie respiratoire chronique et progressive

Qu’est-ce que le collapsus trachéal chez le chien ?

Le collapsus trachéal chez le chien (ou collapsus de la trachée) est une pathologie respiratoire chronique et progressive que l’on rencontre chez le chien de petite race. Cette affection combine une dégénérescence des anneaux cartilagineux soutenant la trachée et un affaiblissement de la membrane trachéal dorsal qui entraînent une diminution de la lumière trachéale.

Points Importants

  • Pathologie respiratoire chronique et progressive que l’on rencontre chez le chien de petite race.
  • Les principaux signes cliniques sont une toux sèche lors d’excitation et, dans les cas graves, des difficultés respiratoires bruyantes.
  • La plupart des animaux exprimant un collapsus trachéal répondent au traitement médical.
  • Lors de collapsus trachéal grave, la pose d’une prothèse (également appelé « stent ») constitue aujourd’hui une véritable révolution

Quelles sont les races prédisposées au collapsus trachéal chez le chien ?

Le collapsus trachéal est fréquemment rencontré chez les chiens d’âge moyen et de races petites à naines : Caniche toyChihuahua, Lhassa Apso, Spitz nain, Yorkshire terrier, ….

Une forme est également décrite chez le Labrador noir

Quels sont les signes de collapsus trachéal chez le chien ?

Les principaux signes cliniques sont une toux sèche lors d’excitation et, dans les cas graves, des difficultés respiratoires bruyantes. La surcharge pondérale et le manque d’exercice sont des facteurs favorisants.

Comment prévenir l’expression du collapsus trachéal chez le chien ?

Une prise en charge médicale de l’obésité est fondamentale chez tous les chiens. Lors de surcharge pondérale, un régime hypocalorique est nécessaire. Le port d’un harnais au lieu du collier est recommandé afin de réduire les pressions exercées sur la trachée. La fumée de cigarette est aussi un facteur irritant qui doit être évité.

Comment diagnostiquer un collapsus trachéal chez le chien ?

Chez le chien, le diagnostic repose sur les signes cliniques et les radiographies de profil, du cou et du thorax. L’endoscopie est nécessaire lorsqu’il existe un doute et surtout pour écarter une autre maladie respiratoire pouvant contribuer à l’expression de la maladie.

Comment traiter un collapsus trachéal chez le chien ?

La plupart des animaux exprimant un collapsus trachéal répondent au traitement médical.

Le traitement médical repose principalement sur des antitussifs, des bronchodilatateurs et des corticoïdes. Ces derniers doivent être utilisés ponctuellement à dose anti-inflammatoire.

On veillera également à traiter les affections respiratoires sous-jacentes qui peuvent contribuer aux signes (insuffisance cardiaque congestive, infection du tractus respiratoire).

Aplatissement de la trachée chez un Yorshire

Aplatissement de la trachée chez un Yorshire

Lors de collapsus trachéal grave, la pose d’une prothèse (également appelé « stent ») constitue aujourd’hui une véritable révolution dans le traitement des cas graves de collapsus trachéal. Un spécialiste peut vous aider à savoir si votre animal peut bénéficier efficacement de ce genre de traitement.

Quand envisager la pose d’un stent trachéal ?

Avant d’envisager la pose d’une prothèse trachéale, toutes les ressources médicales précédemment décrites doivent avoir été épuisées. Les signes doivent être graves et incontrôlables médicalement.

La pose d’un stent trachéal

Radiographie de trachée après mise en place d'un stent trachéal chez le même Yorkshire

Radiographie de trachée après mise en place d'un stent trachéal chez le même Yorkshire

La pose d’un stent trachéal peut être réalisée sous guidage fluoroscopique ou vidéo-bronchoscopique. De l’oxygène pur est administré par le canal opérateur de l’endoscope lors de pose sous guidage vidéo-bronchoscopique ou directement à travers la sonde trachéale lors de pose sous guidage fluoroscopique.

La prothèse est introduite dans la trachée. L’extrémité du cathéter est placée et le mécanisme de déploiement est activé. La pose dure de 1 à 15 minutes. Un contrôle endoscopique puis radiographique permet de vérifier l’emplacement et le déploiement de l’implant.

Les soins post-opératoires

L’amélioration clinique est immédiate et spectaculaire.

L’animal doit rester calme pendant quelques jours afin de prévenir toute expectoration de l’implant. L’expansion maximale du stent se déroule généralement en moins de 24 heures. Des antitussifs (codéine, butorphanol, …) sont prescrits et un sevrage progressif est tenté. Une couverture antibiotique à large spectre est mise en place pendant une semaine. Un glucocorticoïde à dose dégressive est prescrit.

Le pronostic

Les complications rencontrées sont de plus en plus rares et dépendent de la préparation pré-opératoire et de l’expérience du manipulateur. A ce titre, un spécialiste est nécessaire pour poser ce genre de prothèse. La présence de l’implant crée une inflammation importante qui peut évoluer vers la formation de granulomes. Ceux-ci rétrocèdent souvent avec un traitement corticoïde ou colchicine.

AUTEUR

DR LE BOEDEC, Spécialiste en médecine interne

RÉFÉRENCES

S. LEPAULT , J. HERNANDEZ Diagnostic radiographique et endoscopique du collapsus trachéal. PratiqueVet (2010) 45 : 266-268

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00