Syndrome de la « poche du canthus médial » chez le chien


Le syndrome de la « poche du canthus médial » chez le chien est caractérisé par des orbites profondes et larges comparativement à la taille du globe oculaire, ainsi que par un crâne relativement étroit.

La conformation raciale décrite entraîne une relative énophtalmie, à l’origine de la formation d’une poche anormalement large dans la partie médiale du cul-de-sac conjonctival ventral (ou canthus médial). Cette poche permet ainsi la séquestration de débris et de micro-organismes, à l’origine de lésions de conjonctivites récurrentes. L’accumulation de sécrétions muqueuses voire muco-purulentes dans le canthus médial est le signe le plus fréquemment rapporté par les propriétaires (notamment le matin), souvent associé à une discrète hyperhémie conjonctivale.

Les races les plus fréquemment atteintes incluent le Doberman, le Caniche standard, le lévrier Afghan, et le Colley. D’autres races comme le Labrador Retriever, le Golden Retriever, le Braque de Weimar, le Dogue allemand et le Rottweiler peuvent aussi être concernées.

Syndrome de la « poche du canthus médial » chez le chien

Accumulation de sécrétions muqueuses et hyperhémie de la conjonctive, récurrentes associées à un canthus médial anormalement large (poche) chez un chien

Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter