Pneumocystose chez le chien



Points importants

  • La pneumocystose du chien est une maladie due à un champignon microscopique : Pneumocystis carinii
  • La pneumocystose est généralement associée à un état d’immunodépression
  • Le diagnostic passe par la radiographie pulmonaire et un examen cytologique permettant la mise en évidence de Pneumocystis carinii

La pneumocystose chez le chien ou Pneumocystis carinii est un agent infectieux opportuniste responsable de pneumonies chez l’humain et chez le chien. Historiquement, P. carinii a été classé parmi les protozoaires mais les analyses génomiques ont permis de le reclasser parmi les champignons microscopiques (ascomycètes).

Si un état d’immunodépression existe, le champignon se reproduit et prolifère rapidement dans certaines zones des poumons. L’état d’immunodépression peut être lié à la présence d’un virus (maladie de Carré par exemple) ou être d’origine génétique (décrit chez le Teckel miniature et le Cavalier King Charles).

 


Les principaux signes cliniques de la Pneumocystose chez le chien et prédisposition raciale

Chez le chien, des cas sont rapportés chez le Teckel miniature, le Shetland, le Yorkshire, le Cavalier King-Charles spaniel (CKCS).

La fréquence semble beaucoup plus fréquente chez le Teckel miniature et le Cavalier King-Charles spaniel.

Les animaux jeunes (aux alentours de 1 an) sont plus fréquemment atteints.

Pneumocystose chez le chien
Lésions cutanées de démodécie chez un chien de race Cavalier King Charles atteint de pneumocystose.

Les signes cliniques sont d’installation relativement rapide (1 à 4 semaines) et sont caractérisés par un amaigrissement et une dyspnée. La toux est plus rare mais est possible. Des signes digestifs sont parfois rapportés.

L’examen clinique montre une dyspnée parfois très importante. Des signes dermatologiques (démodécie, pyodermite) sont parfois associés et sont le reflet de l’immunodépression sous-jacente. La fièvre est inconstante et de l’ascite a été rapportée dans un cas.

 


Comment fait-on le diagnostic d’une Pneumocystose chez le chien ?

L’examen radiographique montre typiquement des lésions pulmonaires.

Une baisse de la concentration sanguine des immunoglobulines caractérise le déficit immunitaire.

Le diagnostique de certitude est obtenu par la mise en évidence de Pneumocystis carinii dans le liquide de lavage broncho-alvéolaire ou par ponction pulmonaire. L’organisme ne peut pas être cultivé.

 


Traitement de la Pneumocystose chez le chien

Le traitement de cette pneumonie particulière fait appel à l’administration d’une antibiothérapie spécifique. Selon l’importance des signes cliniques, un traitement de soutien est parfois nécessaire (oxygénothérapie, …).

Pneumocystose chez le chien
Radiographie pulmonaire d’un chien de race Cavalier King Charles atteint de pneumonie à Pneumocystis carinii. On observe une densification interstitielle diffuse marquée.
Pneumocystose chez le chien
Examen cytologique d’un liquide de lavage broncho-alvéolaire chez un chien de race Teckel atteint de pneumocystose. On observe des éléments unicellulaires en position extracellulaire et intracellulaire. Lab. Vébio
Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter

Références

Maladies respiratoires du chien et du chat. J. Hernandez et C. Poncet. Ed Point Vétérinaire

Glossaire