Persistance du canal artériel chez le chien



Points importants

  • C’est une anomalie cardiaque congénitale (voir la fiche : Souffle cardiaque du jeune chien et maladies cardiaques congénitales)
  • Cette malformation produit un souffle cardiaque assez particulier, audible chez le chiot.
  • Les femelles sont plus touchées que les mâles et certaines races sont prédisposées
  • En l’absence de traitement, l’évolution (parfois rapide) vers une insuffisance cardiaque est la règle.
  • Le traitement le plus classiquement recommandé est chirurgical

Qu’est-ce que la Persistance du Canal Artériel chez le chien ?

Chez les mammifères et notamment chez le chien, la partie droite du cœur envoie le sang (pauvre en oxygène) dans les poumons, alors que la partie gauche envoie le sang (riche en oxygène) dans tout le corps. Pendant la gestation, le fœtus qui est dans le ventre de sa mère ne respire pas. La partie droite de son cœur n’a pas besoin d’envoyer le sang dans les poumons. Il est alors dirigé vers la circulation sanguine issue du « cœur gauche » par le biais d’un petit vaisseau appelé canal artériel. A la naissance, l’animal se met à respirer et le sang pauvre en oxygène doit maintenant passer par les poumons pour se charger en oxygène. Pour se faire, le canal artériel se ferme spontanément en quelques jours chez le chien. Dans certains cas, cette fermeture ne se produit pas, il y a alors persistance du canal artériel.

 


Quelles sont les conséquences de la persistance du canal artériel chez le chien ?

Cette anomalie est responsable d’une mauvaise oxygénation de l’organisme et d’une fatigue anormale du cœur. Les symptômes sont souvent peu caractéristiques, insidieux au début et très variables en intensité : l’animal atteint présente un retard de croissance, a un état général médiocre, se fatigue, … Une insuffisance cardiaque se développe. Elle peut progresser rapidement (quelques mois à quelques années).

 


Quels chiens sont concernés par cette malformation ?

La persistance du canal artériel est une des malformations cardiaques les plus fréquentes chez le chien. Elle touche plus souvent les femelles. Certaines races de chien sont prédisposées, comme : le Berger allemand, le Berger des Pyrénées, le Caniche, le Cavalier King Charles, le Yorkshire terrier, …
L’affection existe chez le chat mais est plus rare.

Persistance du canal artériel chez le chien
Persistance du canal artériel déformant le coeur (flèche) sur cette radio
Persistance du canal artériel chez le chien
Angiographie mettant en évidence le canal artériel à ligaturer (flèche)

Quand suspecter une persistance du canal artériel chez le chien ?

Si vous venez d’avoir une portée de chiots, ou si vous venez d’acheter un chiot, une visite chez le vétérinaire s’impose pour un examen médical. C’est à l’occasion de l’auscultation cardiaque qu’un doute peut être émis. L’audition d’un souffle justifie alors de réaliser des examens complémentaires tels que : radiographie du thorax, électrocardiogramme, échographie cardiaque et Doppler. Les examens complémentaires vont permettre de confirmer la persistance du canal artériel mais également d’apprécier ses conséquences sur le fonctionnement du cœur. Ces éléments sont importants pour donner un pronostic et prendre une éventuelle décision chirurgicale.

 


Peut-on soigner une persistance du canal artériel chez le chien ?

Dans la grande majorité des cas, si le diagnostic est fait précocement et que le cœur n’a pas encore trop souffert de cette malformation, l’animal peut être définitivement guéri par un traitement chirurgical. L’intervention consiste à ligaturer le vaisseau (canal artériel) qui ne s’est pas fermé spontanément. L’opération est bien sûr délicate, c’est pourquoi elle est généralement pratiquée par un chirurgien vétérinaire spécialiste. Chez un animal plus âgé, les risques peuvent être majorés et un bilan cardio-circulatoire pré-opératoire précis doit être effectué avant toute décision. Si le cœur a trop souffert, la chirurgie peut être différée, voire contre-indiquée et on recourt à la mise en place d’un traitement médical qui, malheureusement, ne pourra que traiter les conséquences de la maladie pour tenter de prolonger la durée de vie de l’animal. Cette chirurgie de persistance du canal artériel peut parfois se réaliser sous thoracoscopie.

Le diagnostic et le traitement chirurgical précoces sont donc les éléments les plus importants du succès et de la guérison.

Persistance du canal artériel chez le chien
Echocardiographie-Doppler d'un cas de persistance du canal artériel
Persistance du canal artériel chez le chien
Ligature chirurgicale du canal artériel
Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter

Références

CORLOUER JPh – Les cardiopathies - In : Rousselot JF, Corlouer JP et coll. - La cardiologie au quotidien – Guide pratique Vétoquinol – 2010, 156 p

CORLOUER JPh – Diagnostic des cardiopathies congénitales : toujours plus précis ? – AFVAC, Strasbourg, 28-30 novembre 2008

CORLOUER JPh – Que faire d’un chiot atteint de cardiopathie congénitale ? – Journées vétérinaires Toulousaines – AFVAC – Toulouse 24 et 25 mars 2007

Glossaire