Tumeur maligne de la gaine nerveuse périphérique chez le chien


La tumeur maligne de la gaine nerveuse périphérique chez le chien appartient au groupe hétérogène des sarcomes des tissus mous (STM)

C’est une tumeur rare qui se développe à partir des cellules de la gaine qui enveloppe les nerfs ou les cellules isolantes de la fibre nerveuse. Le neurofibrosarcome peut être dermique ou sous-cutané. La tumeur des racines ou des plexus (raccordement nerveux avant redistribution vers les différents muscles qu’ils innervent)  sera plus profonde et non visible.

Chez le chien, les tumeurs malignes de la gaine nerveuse périphérique visibles sont plus souvent localisées aux membres, à la tête et à la queue. Les lésions sont souvent associées à une alopécie et parfois un prurit lié à la douleur.

Ce sont des tumeurs moyennement fermes, de quelques centimètres de diamètre, évolutives et infiltrantes. Elles ont tendance à récidiver après exérèse chirurgicale.

Les plus profondes sont localisées soit sous l’omoplate (membre antérieur), soit au niveau des racines lombaires composant le nerf sciatique. Elles peuvent aussi prendre naissance au niveau des racines des nerfs à la sortie de la colonne vertébrale, entre deux vertèbres. Elles entrainent alors des fourmillements qui font que le chien se lèche anormalement la région innervée, de la douleur parfois difficile à localiser ou encore des signes de paralysie d’un membre ou de la face.

Une prédisposition est rapportée pour certaines races comme : Golden retriever, …

Tumeur maligne de la gaine nerveuse périphérique chez le chien
Chien de race Whippet présentant un neurofibrosarcome du nerf trijumeau, innervant les muscles de la joue, ici totalement atrophiés
Tumeur maligne de la gaine nerveuse périphérique chez le chien
IRM montrant la tumeur du nerf. La racine nerveuse est très élargie
Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter