Syndrome hyperéosinophilique

idiopathique du chien

Qu’est-ce que le syndrome hyperéosinophilique idiopathique du chien ?

Chez le chien, diverses affections caractérisées par une infiltration éosinophilique sont décrites (bronchopneumopathie éosinophilique, gastroentérite éosinophilique mais il n’y a pas de classification claire de ces maladies.

Le syndrome hyperéosinophilique idiopathique se caractérise par :

  • Une augmentation anormale et persistante dans le sang d’une catégorie de globules blancs appelés granulocytes éosinophiles. On parle d’hyperéosinophilie.
  • Une production des granulocytes éosinophiles par la moelle osseuse qui est normale. Il ne s’agit donc pas d’une leucémie éosinophilique.
  • Une infiltration éosinophilique de plusieurs organes (poumons, rate, foie, ganglions lymphatiques, intestin, …).

Points Importants

  • Le syndrome d’hyperéosinophilie se caractérise par la présence en quantité anormale de certains globules blancs (granulocytes éosinophiles) dans le sang et d’autres organes.
  • Les signes cliniques ne sont pas spécifiques.
  • Le diagnostic repose sur des examens du sang, de la moelle osseuse et des ponctions des divers organes.
  • Des origines parasitaires doivent être éliminées.
  • Le traitement est médicamenteux.
  • Le pronostic est réservé.

Prédispositions raciales au syndrome hyperéosinophilique idiopathique du chien

Certaines races sont considérées comme présentant une prédisposition telles que le Rottweiler.

 

Signes cliniques du syndrome hyperéosinophilique idiopathique du chien

Les signes cliniques se traduisent par une atteinte de l’état général peu spécifique : léthargie, anorexie.

Selon les organes concernés par l’infiltration éosinophilique, divers signes cliniques peuvent être associés : toux, vomissements, diarrhée, ascite, …

 

Comment confirmer le diagnostic de syndrome hyperéosinophilique idiopathique du chien

Le diagnostic repose sur la mise en évidence, à l’occasion de plusieurs prises de sang, d’une hyperéosinophilie persistante. Les causes parasitaires doivent être rigoureusement écartées. Le diagnostic est complété en vérifiant l’absence de leucémie grâce à un prélèvement de moelle osseuse. L’infiltration d’organes internes (intestin, poumon) peut être montrée à l’aide de prélèvements selon les signes cliniques observés.

Traitement de syndrome hyperéosinophilique idiopathique du chien

Le traitement repose sur l’administration de corticoïdes. D’autres molécules peuvent être utilisées si la réponse est jugée non satisfaisante : ciclosporine, mastinibe, …

Pronostic de syndrome hyperéosinophilique idiopathique du chien

Le pronostic est réservé car certaines formes ne répondent pas aux traitements.

 

RÉFÉRENCES

SYKES J.E., WEISS D.J., BUOEN L.C., BLAUVELT M.M., HAYDEN D.W. Idiopathic hypereosinophilic syndrome in 3 rottweilers. J. Vet. Intern. Med., 2001, 15, 162-166.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00