Teigne chez le chat

Lors de teigne chez le chat les symptômes observés vont de la simple dépilation (oreilles, chanfrein, membres, face dorsale de la queue) à des lésions beaucoup plus étendues et sévères (rougeurs, croûtes, pellicules, démangeaisons parfois importantes). Les rétroviroses (leucose, FIV) sont des agents favorisants du développement de la teigne chez le chat. Les chats Persans sont prédisposés à la teigne (risque 3 fois plus important qu’une autre race). La teigne est préférentiellement rencontrée chez les jeunes chats. 10 à 30% des chats sont dit « porteurs asymptomatiques ».

Les chats à poils longs sont considérés comme prédisposés et notamment : Persan

Points Importants

  • La teigne est une infection contagieuse dues à des champignons : Microsporum canis (95% des cas) et Trichophyton sp.
  • Les signes cliniques sont polymorphes (la forme typique est une dépilation circulaire associée à une rougeur et des pellicules)
  • Une culture fongiquepermet de fairele diagnostic définitif et surtout d’identifier le champignon.
  • Il est indispensable de traiter un chat teigneux. On traite le chat, l’environnement et les animaux en contact.
  • Le pronostic est généralement bon. Les rechutes sont souvent liées à une mauvaise observance du traitement (pas de traitement de l’environnement, absence de tonte…) ou un arrête trop précoce.

Comment fait-on un diagnostic de la teigne chez le chat ?

  • L’examen en lampe de Wood (lampe UV) est considéré positif si on observe des poils verts fluorescents. Attention, certaines souches de champignons ne sont pas fluorescentes (examen négatif alors qu’il y a bien une teigne) et des croûtes peuvent être fluorescentes (examen positif alors qu’il n’y a pas de teigne). Cet examen permet un diagnostic dans 50 à 60% des cas
  • L’examen de poils au microscope permet de mettre en évidence des éléments fongiques dans et autour des poils.Chats
  • Biopsie cutanée pour les lésions atypiques
  • Culture fongique pour effectuer le diagnostic définitif et surtout identifier le champignon.

Quels sont les traitements de la teigne chez le chat ?

La majorité des chats en bonne santé guérissent spontanément de la teigne en quelques mois (plus long pour un chat à poils longs comme le Persan : jusqu’à 3 ans). Il est cependant judicieux de traiter un animal teigneux au regard des risques de transmission à ses congénères et à l’homme.

Trois types de traitement doivent être associés :

  • Le traitement par voie orale avec des médicaments antifongiques, comme les azolés.
  • Le traitement topique est associé au traitement par voie orale (lotions ou shampooings antifongiques). Il a pour but « d’assainir » rapidement le pelage et ainsi de limiter les risques de contagion, notamment à l’homme.
  • La tonte est indispensable pour un chat sévèrement atteint pour éliminer des champignons et faciliter l’action des soins locaux.

ctetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

    

  1. Chat atteint de teigne. Lésions typiques circulaires : dépilations, rougeur, pellicules
  2. Teigne (ou dermatophytose du chat) Poil atteint avec centaines des spores fongiques (examen microscopique, X400)
  3. Teigne chez le chat : examen en lampe de Wood positif: les poils atteints sont fluorescents

Faut-il traiter l’environnement ?

On a pu montrer, que dans une maison où vit un chat atteint de teigne, il peut y avoir jusqu’à 1000 spores de M. canis par m3 d’air. Dans tous les cas, il est indispensable de traiter les habitats et les objets en contact avec l’animal malade, pour éviter l’infection de l’homme et prévenir une réinfection de votre animal. L’eau de Javel est un désinfectant très efficace (dilution 1:10), mais il existe aussi des solutions de produits azolés pour les surfaces sensibles. Des aspirations régulières doivent être faites, par exemple tous les jours, et les sacs aspirateurs doivent être détruits. Nettoyez régulièrement le lieu de couchage de votre animal. Le traitement de l’environnement se fait d’emblée, puis 3 semaines après le début du traitement médical, puisqu’à ce moment, on doit avoir obtenu une concentration cutanée suffisante de produit antifongique limitant la dissémination des spores.

Quand arrête-on le traitement ?

Un arrêt du traitement est indiqué après un résultat négatif de culture fongique. La durée du traitement est a minima de 4-6 semaines, mais peut durer 4 à 6 mois. N’oubliez pas que votre chat peut être porteur de spores mais sans aucune lésion visible.

 

Quelles précautions faut-il prendre pour les personnes en contact ?

Les principaux conseils pour éviter une contamination sont un nettoyage systématique des mains après avoir manipulé l’animal atteint, le traitement de l’animal en suivant scrupuleusement la prescription et l’interdiction de couchage avec les humains. Ne pas oublier de désinfecter le matériel de toilettage et le sac ou le panier de transport. Les personnes présentant un déficit immunitaire (chimiothérapie, SIDA déclaré, diabète mal contrôlé, …) doivent être séparées de l’animal atteint.

 

RÉFÉRENCES

CARLOTTI DN, PIN D - Aspects cliniques et histopathologiques, diagnostic différentiel et traitements des dermatophytoses chez les carnivores domestiques, Ann. Méd. Vét, 2002

BOND R - Superficial veterinary mycoses, Clinics in Dermatology, 2010

CARLOTTI DN ET AL - Eradication of feline dermatophytosis in a shelter: a field study, Veterinary Dermatology, 2009

CHERMETTE R ET AL - Dermatophytoses in Animals, Mycopathologia ,2008

MORIELLO KA - Treatment of dermatophytosis in dogs and cats: review of published studies, Veterinary Dermatology, 2004

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00