Berger australien

Les maladies et la santé du Berger Australien

Le Berger australien appartient au groupe I : Chiens de Berger, Chiens de Bouvier (sauf Chiens de Bouviers Suisses)

En 2018, le Livre des Origines Français (LOF) a enregistré 12.906 inscriptions, ce qui met la race en première position de la population canine française.

Cette race de chien, très répandue dans le monde a été particulièrement étudiée et les publications scientifiques concernant sa santé sont assez très nombreuses, ce qui n’en fait pas pour autant une race fragile.

  • Cardiologie
  • Dermatologie
  • Endocrinologie
  • Gastro-Entérologie
  • Hématologie et système immunitaire
  • Néphrologie-urologie
  • Neurologie
  • Ophtalmologie
  • Orthopédie
  • Réactions médicamenteuses

Cardiologie

Cardiologie : cœur et maladies cardiaques

Persistance du canal artériel

Cette malformation cardiaque congénitale est décrite chez le Berger australien avec un Odds ratio élevé, de 27,3. (Oliveira et al 2011).

Persistance du canal artériel chez le chien (angiographie)

Dermatologie

Dermatologie : peau et maladies cutanées

Panniculite nodulaire stérile idiopathique

Le Berger australien est sur-représenté dans une étude américaine. (Contreary et al 2015).

Endocrinologie

Endocrinologie : Hormones et maladies endocriniennes

Hypercorticisme ou maladie de Cushing

Une étude américaine rapporte une prédisposition du Berger australien. (Wood et al 2007).

Gastro-Entérologie

Gastro-Entérologie : maladies digestives, intestin, estomac, foie, pancréas…

Malabsorption sélective de la vitamine B12 (cobalamine)

(voir en Hématologie ci-dessous)

Hématologie et système immunitaire

Hématologie et système immunitaire : maladies du sang, globules rouges…

Hémophilie de type A

Une déficience modérée en facteur VIII, sous forme familiale, est rapportée chez le Berger australien. (Brooks 1999)

Malabsorption sélective de la vitamine B12 (cobalamine)

Chez le Berger australien une transmission héréditaire selon un mode autosomique et récessif a été démontrée. Une mutation a été identifiée (gène AMN porté par le chromosome 8 et codant une protéine transmembranaire de type 1. Mutation c.3G>A, au niveau de l’exon 1 du gène). Il existe un test génétique de dépistage. (He Q., Madsen M., Kilkenney A 2005).

Néphrologie-urologie

Néphrologie-urologie : maladies urinaires, reins, vessie…

Urolithiase (calculs urinaires)

Chez le Berger australien, une prédisposition aux calculs de cystine est rapportée dans une étude avec une prédisposition des mâles. (Case et al 1992).

chirurgie pour retrait d’un calcul urinaire chez le chien

Neurologie

Neurologie : maladies nerveuses, cerveau et nerfs

Epilepsie

Chez le Berger australien, une étude allemande a mis en évidence, chez les chiens épiléptiques, que le phénotype « non-merle » était associé à des crises mal contrôlées. Une origine héréditaire est suspectée. (Weissl et al 2012).

Maladies lysosomales nerveuses (ou maladies nerveuses de surcharge) : lipofuscinose céroïde

La lipofuscinose céroïde sous une forme juvénile, a été décrite chez le Berger australien mais reste rare. La maladie est héréditaire avec une transmission selon un mode autosomique et récessif. La mutation (exon 7 : T vers C) est responsable d’une anomalie sur la protéine CLN6. Il existe un test de dépistage génétique. (Katz ML et al 2011).

Surdité congénitale

Chez le Berger australien, une surdité neurosensorielle congénitale de type cochléo-sacculaire est décrite. Les chiens à robe Merle ou blanche sont prédisposés (et ils ont très souvent les yeux bleus). Le mode de transmission et la mutation ne sont pas encore décrites. (Strain 2004).

Ophtalmologie

Ophtalmologie : maladies des yeux, paupières...

Anomalie de l’œil du Colley

Chez le Berger australien, cette affection congénitale est suspectée d’être héréditaire. (Munyard et al 2007).

Anomalies oculaires multiples chez le chien

Chez le Berger australien, une origine héréditaire est suspectée, avec une transmission sur un mode autosomal et récessif, à pénétrance incomplète. L’affection semble associée chez les chiens merles avec une prédominance de poils blancs. Les anomalies comprennent : microphtalmie , microcornée, cataracte , persistance de la membrane pupillaire , colobomes et dysplasie rétinienne .

(Gelatt et al 1981)

Cataracte

Chez le Berger australien, une forme héréditaire se transmettant sur un mode autosomique et dominant est suspectée. (Mellersh et al 2006 ; Gelatt and MacKay 2005)

Kératite superficielle chronique du chien (KSC ou pannus)

Une prédisposition du Berger australien est rapportée avec une suspicion de transmission héréditaire. Elle touche les chiens d’âge moyen (4 à 7 ans). La prévalence et la gravité augmentent avec l’altitude. (Chavkin et al 1994)

 Micropthalmie

Chez le Berger australien une transmission selon mode autosomique et récessif est suspectée. La gravité des lésions est corrélée au statut homozygote des chiens pour le gène Merle (dysgénésie oculaire liée au gène Merle). (Cook CS 2013)

Persistance de l’artère hyaloïde

Chez le Berger australien, cette affection congénitale semble héréditaire. (Munyard et al 2007).

Orthopédie

Orthopédie – Appareil locomoteur : maladies des os, des articulations et du squelette, maladies des muscles

Dysplasie de la hanche

En France, chez le Berger australien, la prévalence est de 11,8% (Genevois et al 2008).

Nécrose aseptique de la tête fémorale (maladie de Legg-Perthes-Calve)

C’est une affection décrite, mais peu courante, chez le Berger australien, avec un Odds ratio de 1,91 par rapport aux chiens croisés. (LaFond, Breur and Austin 2002)

Queue courte

Chez le Berger australien, la queue courte est due à une mutation du gène T. La transmission de la mutation se fait selon un mode autosomique et dominant. Les chiens homozygotes ne sont pas viables (mortalité embryonnaire). (Hytönen et al 2009).

Réactions médicamenteuses

Réactions médicamenteuses

Toxicité médicamenteuse liée au gène MDR1 (ABCB1) ou hypersensibilité aux avermectines (ivermectine)

Aux USA, chez le Berger australien, 12 à 16,6 % des chiens seraient concernés. Ils seraient 46% en Grande-Bretagne. (Hadrick M.K., Bunch S.E., Kornegay J.N 1995 ; Neff et al 2004 ; Mealey et al 2005 ; Tappin et al 2012).

Connaître le Berger australien

Autres noms du Berger australien

Berger australien, Berger australien d’Amérique, Aussie, Australian shepherd dog

Pays d’origine du Berger australien

Etats-Unis

Utilisation du Berger australien

Chien de berger, chien de garde, chien de compagnie

Caractère et aptitude du Berger australien

Le Berger australien est un chien très actif, résistant et intelligent. C’est un excellent chien de berger, capable de s’occuper de grands troupeaux mais, dans les fermes, c’est également un bon chien de garde.

Il a un caractère doux, il est fidèle et a une réputation de bon compagnon.

Conseils d’éducation et de vie du Berger australien

C’est un chien de berger, d’une grande énergie et habitué aux grands espaces. Il supporte mal la vie en appartement.

En dehors d’un brossage régulier du poil, soin entretien est facile.

Histoire du Berger australien

C’est une race récente qui a vu le jour au 20° siècle, en Californie, à partir de chiens de berger australiens.

Elle n’est reconnue par la fédération cynologique internationale que depuis 1996.

Standard du Berger australien

C’est un chien bien proportionné, légèrement plus long que haut. Il est bien charpenté, avec une taille et une ossature moyennes. C’est un chien souple, agile, aux allures unies et faciles.

Tête :

Elle est bien dessinée, forte et sèche. Le crâne est aussi large que long. Le stop est modéré et bien défini. Sa truffe est noire ou marron en fonction de la robe.

Yeux :

Ses yeus sont en forme d’amande, de couleur marron, bleue, ambre, ou de toute combinaison de ces couleurs.

Oreilles :

Les oreilles sont triangulaires et attachées haut. Lorsque le chien est attentif, elles sont repliées vers l’avant ou sur le côté.

Corps :

Le cou est fort, le dessus droit, la poitrine haute avec des côtes bien cintrées. La croupe est modérément inclinée.

Membres :

L’ossature des membres est forte. Les pieds sont ovales et compacts.

Queue :

La queue est droite, naturellement longue ou courte (ou écourtée dans certains pays, sans mesurer plus de 10 cm de long).

Poil :

Le poil est de longueur et de texture moyenne, droit et ondulé. La crinière, le jabot et les culottes sont modérément fournis.

Robe :

La robe est bleu-merle, noire, rouge-merle. Toutes ces couleurs sont avec ou sans taches blanches, avec ou sans marques de feu. Le collier est blanc et ne s’étend pas au-delà du garrot. Le blanc est admis au cou, au poitrail, sur les membres, sur la partie inférieure du museau avec liste en tête. Les yeux doivent être complètement entourés de zones colorées.

Taille :

Mâle : 51 à 58 cm

Femelle : 46 à 53 cm

Poids :

20 – 25 kg

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00