Sténose pulmonaire chez le chien

Une cardiopathie congénitale relativement fréquente chez le chien

La sténose pulmonaire chez le chien est une cardiopathie congénitale relativement fréquente (environ 20 à 28 % des cas de malformation du cœur). Selon certains auteurs, les mâles seraient prédisposés.

La sténose pulmonaire du chien est due à un rétrécissement de la base d’un gros vaisseau qui part du cœur, appelé tronc pulmonaire. C’est le vaisseau qui envoie le sang du ventricule droit vers les poumons. La valve, située entre la « sortie du cœur » et la base de ce vaisseau (ou valve pulmonaire), est épaissie, fibreuse et partiellement soudée. Elle forme alors un rétrécissement qui gène le passage du sang. Il s’en suit un excès de travail pour le ventricule droit qui fini par se fatiguer et être responsable du développement d’une insuffisance cardiaque droite.

La sténose pulmonaire est parfois associée à d’autres anomalies cardiaques complexes (Tétralogie de Fallot en particulier)

Points Importants

  • La sténose pulmonaire est une malformation cardiaque congénitale fréquente chez le chien
  • L’auscultation du chiot permet de la suspecter mais des examens complémentaires (radiographie, électrocardiogramme, échographie, Doppler) sont indispensables pour établir le diagnostic
  • Le pronostic est variable selon la gravité mais l’évolution vers une insuffisance cardiaque se fait en moyenne en 6 ans
  • Il n’y a pas de traitement médicamenteux mais dans certains cas une dilatation sous contrôle fluoroscopique peut être indiquée.
  • Certaines races sont prédisposées

Les symptômes de la sténose pulmonaire chez le chien

Le plus souvent, et selon le degré de gravité, ils n’apparaissent que vers l’âge 10-12 mois, parfois beaucoup plus tard. Les symptômes sont ceux d’une insuffisance cardiaque droite tels que : fatigue à l’effort, syncopes, ascite, …

Le diagnostic de la sténose pulmonaire chez le chien

Si les symptômes remarqués par le propriétaire peuvent être tardifs, la suspicion par le vétérinaire est normalement très précoce. En effet, cette anomalie cardiaque est à l’origine d’un souffle qui est présent chez le chiot. Il est classiquement détecté lors du premier examen pré-vaccinal. Un souffle cardiaque chez un chien  peut avoir de nombreuses significations et doit être systématiquement exploré. L’objectif sera, dans un premier temps, de déterminer la nature de la maladie cardiaque responsable du souffle entendu (ici une sténose pulmonaire) et, dans un deuxième temps, d’évaluer les conséquences de la sténose pulmonaire sur le fonctionnement du cœur, c’est-à-dire déterminer le degré d’insuffisance cardiaque. Pour ce faire, des examens radiographiques (avec ou sans préparation), électrocardiographiques et surtout échocardiographiques et Doppler permettront de répondre à ces questions.

Selon le stade, la radiographie montre une déformation du tronc pulmonaire et une augmentation de la taille du cœur droit plus ou moins prononcées (photo 1). L’angiographie permet de visualiser le rétrécissement. L’électrocardiogramme (ECG) peut lui aussi présenter des modifications dues à l’augmentation de la taille de la partie droite du cœur (photo 2) mais parfois aussi des troubles du rythme ce qui est généralement un signe de gravité. L’échocardiographie et le Doppler sont incontournables pour établir le diagnostic différentiel avec d’autres malformations cardiaques mais aussi pour déterminer la gravité de l’atteinte (photos 3 et 4).

Radiographie du cœur d’un chien de race Boxer atteint d’une sténose pulmonaire. La partie droite du cœur (flèche jaune) et le tronc pulmonaire (flèche blanche) sont hypertrophiés. Electrocardiogramme (ECG) d’un chien de race West Highland White terrier (WHWT). Les modifications induites par la sténose pulmonaire se traduisent ici par une grande onde négative (flèche). Echocardiographie avec Doppler continu sur un chien de race Bulldog anglais atteint d’une grave sténose pulmonaire. Le rétrécissement à la base du tronc pulmonaire est responsable d’une très importante augmentation de la vitesse d’éjection du sang, représentée par le cône blanc (flèche) qui ne devrait dépasser la ligne rouge pointillée. Echocardiographie avec Doppler couleur sur un chien de race Chihuahua atteint d’une sténose pulmonaire. La colonne de sang éjectée du ventricule droit (VD) et matérialisée par la couleur est brutalement resserrée au niveau de la sténose. La sténose est due à une malformation de la valve pulmonaire, située entre le ventricule droit et le tronc pulmonaire.

  1. Radiographie du cœur d’un chien de race Boxer atteint d’une sténose pulmonaire. La partie droite du cœur (flèche jaune) et le tronc pulmonaire (flèche blanche) sont hypertrophiés.
  2. Electrocardiogramme (ECG) d’un chien de race West Highland White terrier (WHWT). Les modifications induites par la sténose pulmonaire se traduisent ici par une grande onde négative (flèche).
  3. Echocardiographie avec Doppler continu sur un chien de race Bulldog anglais atteint d’une grave sténose pulmonaire. Le rétrécissement à la base du tronc pulmonaire est responsable d’une très importante augmentation de la vitesse d’éjection du sang, représentée par le cône blanc (flèche) qui ne devrait dépasser la ligne rouge pointillée.
  4. Echocardiographie avec Doppler couleur sur un chien de race Chihuahua atteint d’une sténose pulmonaire. La colonne de sang éjectée du ventricule droit (VD) et matérialisée par la couleur est brutalement resserrée au niveau de la sténose. La sténose est due à une malformation de la valve pulmonaire, située entre le ventricule droit et le tronc pulmonaire.

Le traitement de la sténose pulmonaire chez le chien

Le traitement de choix consiste à supprimer la cause et donc à « agrandir » l’orifice sténosé. Il existe différentes techniques avec des contraintes, des coûts, des risques et des résultats très différents. La plus « élégante » est certainement la dilatation par sonde à ballonnet sous contrôle fluoroscopique mais les indications doivent être bien posées et la mise en œuvre demande des compétences  et un plateau technique très particuliers (Photo 5).

Il n’existe pas de traitement « médicamenteux » de la sténose pulmonaire. En revanche, si des symptômes d’insuffisance cardiaque droite sont identifiés, certains médicaments pourront très significativement améliorer la qualité de vie du chien.

Races de chien prédisposées – Hérédité et génétique – Reproduction

La sténose pulmonaire est une cardiopathie congénitale qui touche de nombreuses races de chiens. Les plus concernées sont certainement l’American Staffordshire terrier, le Bouledogue français, le Boxer, le Bulldog anglais, le Fox terrier. et le Schnauzer. Mais elle n’est pas exceptionnelle chez : Airedale, Basset Hound Beagle, Berger Allemand, Bullmastiff, Chihuahua, Chow-chow, Cocker, Labrador, Mastiff, Pinscher, Pittbull terrier, Samoyède, Scottish Terrier, Terre-Neuve, West Highland White Terrier.

L’origine génétique est prouvée chez le Beagle, selon un mode polygénique, et fortement suspectée dans d’autres. Il est donc fortement déconseillé de faire reproduire les chiens atteints de sténose pulmonaire.

Traitement d’une sténose pulmonaire chez un chien de race Terre-Neuve. Un ballonnet (étoile) est introduit depuis le vaisseau d’une patte arrière jusque dans le cœur au niveau de la sténose (flèche) qui le déforme. Il est alors fortement gonflé pour « déchirer » la sténose.

5. Traitement d’une sténose pulmonaire chez un chien de race Terre-Neuve. Un ballonnet (étoile) est introduit depuis le vaisseau d’une patte arrière jusque dans le cœur au niveau de la sténose (flèche) qui le déforme. Il est alors fortement gonflé pour « déchirer » la sténose.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00