Cécités d'apparition brutale

De multiples causes de cécités d’apparition brutale chez le chien et le chat, des pronostics variés

Les uvéites du chien et du chat

Une perte de vision brutale peut être la conséquence d’une uvéite ; il s’agit d’une inflammation endo-oculaire atteignant la partie vascularisée à l’intérieur de l’œil (iris, corps ciliaires et choriorétine). Elle peut concerner soit la partie antérieure de l’œil (iris et corps ciliaires), soit sa partie postérieure (choriorétinite). Les causes d’uvéites sont souvent difficiles à identifier, mais lorsque c’est le cas, une maladie générale souvent de nature infectieuse, en est à l’origine. Un traitement anti-inflammatoire précoce associé à d’autres médicaments  peut être efficace, à la fois pour restaurer la vision à court terme, mais aussi prévenir le développement de complications.

Dr Payen

Dr Payen
Spécialiste en ophtalmologie

Une autre cause de cécité brutale est le glaucome aigu ; cette afection correspond à une dégénérescence du nerf optique puis de la rétine, secondaire chez le chien et le chat, à une hypertension du globe oculaire par la suite d’un défaut de drainage à l’extérieur de l’œil de l’humeur aqueuse (c’est-à-dire le liquide) contenu dans la partie antérieure de l’œil.

Comme la production de ce liquide demeure constante malgré son défaut de drainage, et que le volume du globe oculaire est invariable, il en résulte une augmentation de la pression intra-oculaire. Cette affection touche rarement les deux yeux simultanément, mais en l’absence de traitement adéquat, elle peut aboutir en moins de 48 heures à une cécité irréversible sur l’œil concerné.

Là aussi, différents types de traitement, médicaux et chirurgicaux ont montré leur efficacité à moyen ou long terme. Les traitements médicaux doivent être instaurés le plus précocement possible ; ils consistent en une perfusion de diurétiques particuliers afin de faire diminuer le volume du globe oculaire d’une part, et en l’administration d’agents anti-glaucomateux.

Chien Terre-Neuve mâle âgé de 7 ans. Il s(agit d'un glaucome aigu avec une très forte élévation de la pression intra-oculaire. La cornée à l'avant de l'oeil est oedématiée (aspect bleuté de l'oeil), l'oeil est très douloureux et non visuel. On remarque la rougeur intense du "blanc d'oeil"

Points Importants

  • Il s’agit d’un motif de consultation extrêmement préoccupant pour tous les propriétaires
  • Les causes multiples correspondent à des affections très différentes pouvant toucher toutes les structures de l’œil
  • La baisse de vision peut être totale ou partielle, et toucher un ou deux yeux
  • Le diagnostic doit être mis en place le plus précocement possible.
  • Un traitement adapté permet dans de nombreux cas de recouvrer la vision si celui-ci est instauré dans les meilleurs délais

Les cataractes du chien et du chat

Les cataractes correspondent à une opacification du cristallin, une lentille transparente à l’état normal, et localisée dans le tiers antérieur de l’œil. Les causes en sont multiples chez le chien et le chat, mais elles atteignent fréquemment les deux yeux simultanément. Cette opacification empêche la lumière d’atteindre la partie postérieure de l’œil et notamment la rétine (la pellicule photosensible de l’œil), où l’information lumineuse est convertie en signal électrique qui part ensuite vers le cerveau via le nerf optique. Lorsqu’elles évoluent rapidement (c’est notamment le cas chez les jeunes animaux et les chiens atteints de diabète sucré), les cataractes peuvent provoquer une cécité brutale (en quelques jours) ; c’est le cas notamment des cataractes secondaires à l’évolution d’un diabète sucré ; aucun traitement médical n’est alors efficace, mais ces cataractes représentent souvent une bonne indication opératoire.

Les décollements et hémorragies rétiniennes du chien et du chat

La cécité peut également résulter d’hémorragies rétiniennes et de décollements de rétine ; des pathologies générales, comme l’hypertension artérielle, ou certaines maladies infectieuses, peuvent en être à l’origine. Dans de tels cas, il est nécessaire de diagnostiquer la maladie générale sous-jacente, afin de traiter la cause primaire des lésions, et non seulement les conséquences oculaires de cette affection. Le pronostic dans ces cas pour la vision est réservé, mais l’instauration du traitement adapté à la cause de la maladie permet dans un certain nombre de cas de restaurer la vision.

Echographie oculaire d'un chien de 11 ans atteint de cécité. L'image en "V" caractéristique en bas de l'image correspond à un décollement complet de rétine
Echographie oculaire d'un chien de 11 ans atteint de cécité. L'image en "V" caractéristique en bas de l'image correspond à un décollement complet de rétine
 

Les dégénérescences aiguës de la rétine du chien et du chat

Certaines dégénérescences de rétine touchant les deux yeux simultanément peuvent, de manière aiguë en moins de 48 heures, aboutir à des cécités irréversibles ; il s’agit du syndrome de la rétine silencieuse, qui touche des individus adultes de race moyenne habituellement ; dans ce cas, l’examen ophtalmologique ne révèle aucune anomalie en dehors de la perte de la fonction visuelle. Un examen électrorétinographique rapide (10 minutes environ) permet de diagnostiquer cette maladie qui n’atteint que les yeux, et ainsi exclure une maladie neurologique centrale aux conséquences parfois plus graves pour le pronostic vital de l’animal. Bien que sans conséquence pour la santé du chien, cette maladie provoque, hélas, une cécité irréversible.

Cécités brutales et affections neurologiques du chien et du chat

Enfin, la cécité, lorsqu’elle est d’apparition brutale, peut être la conséquence d’une affection neurologique. Dans ce cas, elle peut résulter d’une inflammation du nerf optique ; ce nerf conduit l’information visuelle « née » en regard de la rétine, depuis la rétine jusqu’au cortex cérébral. Un diagnostic précoce et un traitement adapté peuvent dans ce cas, permettre la restauration de la fonction visuelle. Dans des cas plus rares enfin, la cécité peut correspondre à une atteinte du cortex cérébral ; ce type de cécité, rare, correspond à une amaurose. Celle-ci peut être d’origine tumorale, inflammatoire, vasculaire (accident vasculaire cérébral), ou encore secondaire à une maladie métabolique. Le pronostic est beaucoup plus réservé. Ainsi, lorsque l’examen confirme la cécité sans atteinte de l’œil, un examen neuro-ophtalmologique couplé à un examen complémentaire spécifique, l’électrorétinogramme, permet très rapidement de confirmer l’origine neurologique de la cécité et adapter ainsi la meilleure gestion au cas.

RÉFÉRENCES

Viaud S. (2008) Thèse pour le doctorat vétérinaire, Alfort, encadrée par le Dr G. Payen. Etude prospective d’un protocole de traitement de la crise hypertensive oculaire aiguë chez le chien par le latanoprost 0,005% (Xalatan®) en instillation locale.

Payen G, Viaud S, Chahory S, Vanore M, Clerc B. (2004) Comment traiter l’hypertension oculaire en urgence. Le Point Vétérinaire 35 : 7.

Payen G. (2004) Quel est votre diagnostic ? Un cas d’hémorragies du fond d’œil. L’action Vétérinaire 1677 : 19-20.

Payen G. (2005) Conduite diagnostique d’une uvéite chez le chat. Pratique Vétérinaire de l’Animal de Compagnie 17 : 23-26.

Clerc B. (1997) Les troubles de la vision, Ophtalmologie vétérinaire. Editions du Point Vétérinaire : 457-464.

Clerc B, Jongh O. (1989) les urgences oculaires chez le chien et le chat. Le Point Vétérinaire 21 : 27-35.

Clerc B, Chetboul V & col. (2003) Spontaneous feline hypertension: clinical and echocardiographic abnormalities and survival rate. J. Vet. Int. Med 17: 89-95.

Clerc B. (1991) Le traitement du glaucome chez le chien. Le Point Vétérinaire 23 : 83-92.

Clerc B, Beltran W. (1998) Les urgences oculaires médicales. Le Point Vétérinaire 29 : 123-128.

Retour

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00