Ablation du conduit auditif

Qui sont les chats candidats à l’ablation du conduit auditif ?

Les chats qui présentent des otites chroniques depuis plusieurs années peuvent développer des lésions irréversibles du conduit auditif. En raison de l’inflammation chronique, le conduit auditif s’épaissit et peut se minéraliser. En conséquence, l’infection ne répond plus aux traitements antibiotiques. Les traitements répétés peuvent être responsables de l’apparition d’antibiorésistance des germes rencontrés. La cavité de l’oreille moyenne (bulle tympanique) est souvent infectée car le tympan est souvent rompu par l’infection chronique.

Les tumeurs du conduit auditif sont une autre indication de l’intervention chirurgicale. Chez le chat, la chirurgie peut être curative pour un cancer malin du conduit auditif (adénocarcinome ou céruminome), si la tumeur n’a pas envahi le cartilage ou la bulle tympanique.

Une malformation congénitale du conduit auditif (non perforation) peut également conduire à une infection de l’oreille nécessitant une intervention.

Quels examens complémentaires réaliser avant une ablation du conduit auditif chez le chat ?

L’examen de choix lors d’affection du conduit auditif et de l’oreille moyenne est l’examen de résonnance magnétique (IRM). Il permet d’identifier l’extension de l’affection. Lors de suspicion de tumeur il apporte également des informations importantes concernant l’extension du cancer aux ganglions.

Lors de suspicion de tumeur une biopsie peut être effectuée afin de permettre une planification raisonnée de l’intervention chirurgicale.

Lors de suspicion de tumeur, des radiographies du thorax voire un examen scanner devront être réalisés afin de rechercher d’éventuelles métastases pulmonaires.

Quels sont les bénéfices de l’intervention chirurgicale ?

L’intervention chirurgicale permet un traitement définitif lors d’otites chroniques. Parfois une intervention bilatérale est nécessaire. En effet un chat présentant une infection chronique profonde de l’oreille présente un confort de vie très diminué.

La majorité des propriétaires signalent que leur chat revit par la suite.

L’utilisation répétées de médicaments, au delà de leur faible efficacité à long terme, présente une charge financière non négligeable et une contrainte quotidienne.

Comment se déroule l’intervention chirurgicale d’ablation du conduit auditif du chat ?

Le conduit auditif atteint est retiré dans sa totalité.

La bulle tympanique (oreille moyenne) est ouverte afin de retirer le tissu infecté de l’oreille moyenne : c’est une ostéotomie de la bulle (ou trépanation).

Des drains sont parfois insérés dans le site chirurgical si l’infection est sévère (très rarement nécessaire). Dans ce cas, ils doivent être nettoyés tous les jours pendant plusieurs jours.

L’aspect esthétique est bon, il n’y a plus d’ouverture du conduit et ainsi plus d’infection. Les chats à oreilles droites peuvent avoir un relâchement minime de l’oreille.

Quels sont les risques et les complications possibles de l’intervention chirurgicale d’ablation du conduit auditif du chat ?

La plupart des chats qui ont une otite chronique présente une perte d’audition significative. La chirurgie peut diminuer l’ouïe, mais celle-ci reste présente.

La paralysie du nerf facial, qui est la complication majeure de cette intervention, se produit dans 5 à 10% des cas. Le risque est d’autant plus grand que la pathologie est sévère. Le nerf facial qui commande les muscles de la face contourne la base du conduit auditif. S’il est endommagé durant l’intervention, votre chat ne peut plus fermer les paupières et les babines sont pendantes. Des gouttes oculaires peuvent être nécessaires afin d’éviter le desséchement de l’œil jusqu’à ce que la paralysie nerveuse ait disparu. Dans la plupart des cas, la paralysie n’est que temporaire et disparait dans les 2 semaines.

Une douleur à l’ouverture de la gueule ou des difficultés à la mastication peuvent être présentes si l’articulation de la mâchoire qui se situe juste devant la bulle tympanique est enflammée par l’infection de l’oreille moyenne ou par l’acte chirurgical. Ceci disparait dans les 2 semaines.

Le syndrome de Claude Bernard Horner est présent quand la pupille devient petite et que la troisième paupière recouvre l’œil en partie. Ce syndrome est engendré par une lésion du nerf sympathique qui passe par l’oreille moyenne Cette complication est moins fréquente car le nerf est relativement bien protégé chez le chat. Ce syndrome disparaît dans la majorité des cas après diminution de l’inflammation post-opératoire.

Le syndrome vestibulaire (problème d’équilibre) peut apparaitre car l’organe de l’équilibre est situé dans l’oreille interne. Moins de 2% des patients sont concernés, mais il est plus fréquent chez ceux qui avaient déjà ces symptômes ou une tête penchée avant l’intervention.

Un gonflement peut apparaitre après la chirurgie; il est secondaire à la formation d’un sérome. Dans certains cas, ce gonflement apparait rapidement après l’intervention et entraine un œdème laryngé qui peut entrainer des problèmes respiratoires. Dans ce cas, il peut être nécessaire de mettre en place une sonde jusqu’à amélioration.

Une récidive d’infection est rare, due à une infection non résolue de l’oreille moyenne ou à une infection ascendante du conduit auditif, et peut nécessiter une seconde intervention.

Les recommandations et soins post-opératoires lors d’ablation du conduit auditif du chat

Des soins sont prodigués à votre chat. La douleur post-opératoire est gérée avec de la morphine et d’autres molécules plus puissantes au besoin. Des antibiotiques et analgésiques sont administrés durant l’hospitalisation, des médicaments sont prescrits ensuite. Pendant 2 semaines post-opératoires, le repos strict est de rigueur.

Les recommandations et les soins post-opératoires, vous seront expliqués en détail par un vétérinaire au moment de la sortie de votre animal. Un compte rendu détaillé vous sera remis à cette occasion.

En cas de problème ou de questions vous pourrez joindre en permanence une infirmière et un vétérinaire par téléphone. Notre hôpital est ouvert sans interruption, 24h/24, 7j/7.

Pronostic de l’ablation du conduit auditif du chat

Le pronostic post-chirurgical est très bon lors d’otite.

Lors de tumeur, le pronostic dépendra de la nature histologique celle-ci. Un traitement adjuvant pourra éventuellement être proposé (radiothérapie).

Retour

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00