Mon chat s’est fait piquer par une guêpe ou une abeille


CONDUITE À TENIR EN URGENCE

Parmi les insectes qui peuvent piquer les chats et être responsables de complications, on trouve divers hyménoptères comme les guêpes, les abeilles, les frelons, les bourdons. Il existe de très nombreuses espèces de guêpes. Contrairement à l’abeille ou aux bourdons, les guêpes et les frelons ne perdent pas leur dard et peuvent piquer le chat plusieurs fois de suite.

Les piqûres surviennent en été et surtout par temps orageux. C’est souvent en essayant d’attraper une guêpe ou une abeille que les chats se font piquer au museau. Les piqûres peuvent aussi se produire à l’intérieur de la gueule si le chat avale la guêpe en l’attrapant ou mange de la nourriture sur laquelle se trouve une guêpe. Plus rarement, le chat peut déranger un nid de guêpe et se faire piquer. On estime que 20 guêpes peuvent tuer un chat de 5 kg.

Commencez par localiser l’endroit de la piqûre en veillant à ne pas vous faire mordre ou griffer à cause de la très vive douleur provoquée par la piqûre. Les zones les plus touchées sont celles qui ont peu de poils et plus particulièrement le museau, les oreilles et les pattes. Au niveau de la zone concernée, la peau est surélevée avec des petites plaques ou des petits boutons. Si le dard est présent, il faut le retirer rapidement avec une pince à épiler. En cas de piqûres multiples, compter le nombre de dards. Approcher avec précaution l’extrémité d’une cigarette allumée pour que la chaleur détruise le venin. Appliquer localement un antiseptique. Pour une guêpe on peut aussi appliquer du vinaigre ou, pour une piqûre d’abeille, de l’eau de javel à 10%.

 

ATTENTION : si le chat a avalé la guêpe, s’il a déjà fait des allergies aux piqûres de guêpe ou est victime de plusieurs piqûres simultanées, les conséquences peuvent très violentes et il faut consulter sans délai.

Une abeille qui pique libère une phéromone qui alerte la colonie et peut être responsable de piqûres en séries.

urgence abeille guêpe frelon
Les piqûres d’abeille peuvent être responsables de graves urgences chez le chat.
urgence abeille guêpe frelon
Les piqûres de guêpes peuvent être responsables de graves urgences chez le chat.

 GRAVITE

Urgence vétérinaire vraie ou relative selon la localisation des piqûres, leur nombre, …

En cas d’allergie, un choc anaphylactique mortel peut se développer rapidement.

 

PRINCIPAUX SYMPTOMES ET MECANISMES D’ACTION

Le venin contient diverses substances toxiques (phospholipase A2, histamine, sérotonine). En dehors de la douleur, vive et immédiate, d’autres signes apparaissent entre quelques minutes et quelques heures. Il s’agit le plus souvent de signes locaux au niveau de la piqûre (œdème).

Dans les formes graves, en cas de piqûres multiples, d’allergie, … le tableau clinique peut comporter :

  • Des signes généraux, comme une hyperthermie, des muqueuses pâles, des troubles cardiaques et parfois un état de choc conduisant à une mort rapide
  • Des troubles respiratoires, en particulier en cas d’allergie. La gorge et la tête peuvent enfler rapidement
  • Des signes digestifs : vomissements, parfois avec du sang, diarrhée hémorragique
  • Des troubles rénaux : hématurie (destruction des globules rouges par le venin), insuffisance rénale aiguë.

 

VETERINAIRE A DOMICILE – SERVICE D’URGENCE VETERINAIRE

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié. En son absence, pour ce type d’urgence, et surtout en cas d’allergie connue, de piqûres multiples, de signes cliniques importants, une consultation sans délai dans un service d’urgence est indispensable.

 

HOSPITALISATION

Pour les formes simples, elle n’est pas nécessaire. En revanche, dans les cas les plus graves, l’hospitalisation peut être indispensable et nécessiter des mesures de réanimation pouvant aller jusqu’à la réalisation d’une trachéotomie.

A VOIR AUSSI


  • • Accident de la voie publique chez le chat

    Votre chat vient d’avoir un accident de la voie publique. Il faut commencer par prendre des mesures de sécurité pour éviter qu’il n’y ait d’autres blessés : ne pas stationner sur la voie publique, écarter les badauds, se signaler s’il fait nuit, …

    A cause de la douleur, faites attention de ne pas vous faire mordre ou griffer en manipulant le chat, même s’il est très gentil.

  • • Mon chat a une plaie

    Si la plaie est superficielle, coupez les poils tout autour avec des ciseaux (à bouts ronds), désinfectez avec un antiseptique et recouvrir d’un pansement propre, sans trop le serrer. Si une rougeur, une douleur, … anormales sont présentes (ou apparaissent) montrez votre chat au service d’urgence vétérinaire.

  • • Mon chat s’est coupé le coussinet

    Les plaies des coussinets sont souvent douloureuses, alors, faites attention de ne pas vous faire mordre ou griffer en voulant les examiner, même avec un chat très gentil.

    Commencez par rincer la plaie avec de l’eau douce et propre. S’il y a un objet coincé (morceau de verre, de métal, …) ou si la coupure est large, profonde ou saigne beaucoup, il faut faire un pansement légèrement compressif de l’extrémité de la patte avec un linge propre et montrer le chat au vétérinaire sans tarder.

  • • Mon chat s’est fait mordre

    Votre chat vient de se faire mordre par un congénère lors d’une bagarre ou d’une agression. Les lésions consécutives aux morsures sont le plus fréquemment des plaies dont il convient de déterminer la localisation et l’importance.

    Les lésions consécutives à une morsure peuvent constituer une urgence vétérinaire vraie ou relative selon leur localisation et leur importance.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00