Poids idéal chez le chien et le chat



Points importants

  • Le standard de poids d’une race est un indicateur mais pas une vérité absolue : il existe parfois de grande variabilité de format même au sein d’une race.
  • Le poids d’un chien ou d’un chat adulte doit rester stable.
  • Savoir palper son animal pour évaluer l’état corporel est simple et ludique.
  • La prévention du surpoids et de l’obésité est primordiale.

Qu’est-ce que le poids idéal chez le chien et le chat ?

Le poids idéal chez le chien et le chat est le poids que l’animal doit conserver pour rester en bonne santé. Ce poids doit rester stable pendant toute la vie adulte. Cela dépend de sa morphologie et de son format. Le poids idéal (ou optimal) est déterminé génétiquement mais un excès alimentaire, une sédentarité ou une maladie endocrinienne peuvent entraîner l’accumulation de masse grasse en excès, ce qui est préjudiciable pour la santé.

Au sein d’une race, la variation de poids selon les individus est parfois très importante et donc ne sert que d’indicateur mais en aucun cas d’objectif à atteindre.

Pour déterminer le poids idéal d’un chien ou d’un chat, seul un examen visuel et une palpation permettent de le déterminer.

 


Comment déterminer si mon animal a un poids idéal ?

  • La silhouette : pour les chiens et les chats ayant des poils courts, il est possible de regarder la silhouette de profil et de dessus pour voir si l’animal n’est pas en surpoids. Le creux des flancs doit être visible (plus discret chez le chat) et il est normal de voir les dernières côtes se dessiner.
  • La note d’état corporel : pour déterminer cette note, il suffit de mettre les mains de chaque côté du thorax de poser la pulpe des doigts sur la peau et de faire un mouvement d’avant en arrière. En passant sur les côtes, celles-ci doivent être facilement comptées, sans appuyer sur les doigts (note de 3 sur 5). S’il est nécessaire d’appuyer pour compter les côtes, l’animal est alors en surpoids (note de 4 sur 5). Si, même en appuyant, il est impossible de compter les côtes, l’animal est alors obèse (note de 5 sur 5). Pour la santé de l’animal et de son bien-être, il est important de le maintenir à un poids le plus proche possible de l’idéal. Il est à noter que certains chats peuvent être en état corporel normal (les côtes sont facilement comptées) bien que l’animal ait un gros ventre (le chat est en forme de poire) : cela s’apparente au syndrome du gros ventre chez l’homme et doit faire l’objet d’un traitement de l’obésité.
Poids idéal chez le chien et le chat
Vues de dessus de Labrador Retriever. (a) Le chien est en état corporel normal. Ses côtes ainsi que son creux du flanc sont visibles (forme de cacahuète). (b) Le chien est obèse : le dos est large et plein, le creux du flanc n’est plus visible (forme de cylindre).
Poids idéal chez le chien et le chat
Position des mains pour palper les côtes.

Que faire pour prévenir la prise de poids ?

La première des actions préventives est de conserver une activité physique à l’animal. Sorties avec jouets ou compagnons de jeu pour le chien, accès à l’extérieur ou quand cela est impossible, petites séances de jeu à la maison pour le chat.

Il faut ensuite apporter une alimentation équilibrée dont l’apport énergétique sera ajusté à l’activité physique de l’animal. Par exemple, un chat vivant en appartement sans accès extérieur se verra proposer des aliments « light » ou pour chat vivant à la maison.

Ensuite, il faut éviter au maximum les friandises ou les restes de tables (gras de viande, fromage, pain beurré…), ils sont généralement très caloriques : 10g de fromage = 150g de haricots verts = 75g de pomme = 35g de poulet !

La stérilisation représente un risque de prise de poids chez le chat et le chien car le retrait des hormones sexuelles diminue de 20% le besoin énergétique de l’animal. Il convient donc d’être particulièrement vigilant et de peser le chien ou le chat toutes les semaines après l’intervention chirurgicale, et ce pendant trois mois. Ensuite une pesée mensuelle peut suffire. Une prise de poids de 5% ou plus en 1 mois doit alerter le propriétaire. Une adaptation de la ration alimentaire devient alors indispensable.


Que faire si mon animal est en surpoids? 

La première chose est de faire en sorte que l’animal ne prenne plus de poids. Il convient de répertorier tout ce dont l’animal se nourrit… y compris les friandises (souvent très caloriques) et les restes de table. Une limitation des friandises et une réduction de 10% de la ration peuvent suffire. Cependant, si cela n’était pas le cas, il est nécessaire de changer d’alimentation pour éviter des carences alimentaires et satisfaire l’appétit de l’animal.


Que faire si mon animal est obèse ?

L’obésité est une maladie, elle doit donc être traitée comme telle. De plus, l’obésité aggrave toutes les autres maladies. Un animal obèse n’est donc pas en bonne santé !

Il n’existe pas de médicaments efficaces seuls pour traiter l’obésité, la perte de poids passe donc par une adaptation de la ration. Le principe va être de baisser l’apport calorique tout en conservant un apport suffisant pour les autres nutriments (protéines, vitamines, minéraux…) et en faisant en sorte que l’animal n’ai pas faim.

Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter