Prolifération bactérienne

Qu’est-ce que le syndrome de prolifération bactérienne de l’intestin grêle chez le chien ?

Le syndrome de prolifération bactérienne de l’intestin grêle chez le chien est une affection digestive due à une augmentation anormale de la flore bactérienne intestinale, à l’origine d’une diarrhée chronique.

Cette affection est encore imparfaitement connue et il n’y a pas de vrai consensus sur sa définition exacte. Selon les auteurs, des termes tels que syndrome de prolifération bactérienne idiopathique, prolifération bactérienne secondaire, diarrhée idiopathique répondant aux antibiotiques, … sont parfois utilisés.

La prolifération bactérienne dans l’intestin grêle est responsable d’une malassimilation des nutriments. En effet, ils sont en partie utilisés par les bactéries elles-mêmes et les modifications induites sur la muqueuse digestive empêchent leur bonne absorption.

Diverses situations peuvent favoriser la prolifération bactérienne : insuffisance pancréatique exocrine, obstructions intestinales partielles et chroniques (tumeur, intussusception chronique, sténose digestive, …), autres maladies inflammatoires digestives, anomalies de la réponse du système immunitaire, …

Points Importants

  • Ce syndrome est la conséquence d’une prolifération anormale de bactéries dans le tube digestif
  • C’est une affection encore mal connue chez le chien
  • Les jeunes adultes des chiens de grande race sont plus touchés
  • Le tableau clinique est dominé par une diarrhée
  • Le diagnostic est délicat
  • Le traitement repose sur une utilisation raisonnée d’antibiotiques

Prédispositions raciales au syndrome de prolifération bactérienne de l’intestin grêle chez le chien

Certaines races de chiens sont considérées comme présentant une prédisposition telles que le Berger allemand et d’une manière générale les races de grande taille.

Signes cliniques du syndrome de prolifération bactérienne de l’intestin grêle chez le chien

L’affection touche plus souvent les jeunes adultes (en moyenne 2 à 2,5 ans).

Les mâles sont plus fréquemment concernés.

Les signes cliniques sont dominés par une diarrhée chronique intermittente au début puis plus ou moins permanente. Les selles sont molles et abondantes, sans augmentation notable du nombre de défécations. Une perte de poids et un retard de croissance sont possibles, tout comme des flatulences ou des borborygmes.

Des vomissements, des signes de colite, des troubles du comportement alimentaire (polyphagie, coprophagie, pica) sont parfois présents.

Comment confirmer le diagnostic de syndrome de prolifération bactérienne de l’intestin grêle chez le chien ?

Le diagnostic d’un syndrome de prolifération bactérienne est difficile. Il repose sur des éléments de suspicion associés à l’élimination des autres affections pouvant être responsables d’une diarrhée chronique.

Le recours à des examens complémentaires est donc indispensable.

Il est nécessaire de commencer par éliminer d’éventuelles maladies parasitaires en réalisant un examen des selles (coproscopie), mais aussi diverses maladies générales en demandant un bilan sanguin hématologique et biochimique.

Le diagnostic de certitude passe par une étude du liquide duodénal, prélevé par endoscopie. C’est un examen lourd, délicat et la mise en culture doit être confiée à un laboratoire de biologie vétérinaire rompu à la technique.

Des méthodes indirectes ont également été développées, notamment le dosage sanguin des folates et de la vitamine B12 mais leur interprétation est parfois délicate.

Les biopsies intestinales ne présentent pas de caractéristiques spécifiques lors de syndrome de prolifération bactérienne mais elles peuvent permettre d’éliminer d’autres maladies responsables de diarrhées chroniques.

L’appréciation de la réponse au traitement (on parle de diagnostic thérapeutique) est souvent essentielle pour confirmer le diagnostic, sous réserve que l’élimination des autres affections possibles ait été menée avec rigueur.

Traitement du syndrome de prolifération bactérienne de l’intestin grêle chez le chien

Le traitement repose sur l’administration d’antibiotiques dans le but de réduire le nombre de bactéries, sans perturber l’équilibre de la microflore intestinale et sans induire l’apparition de résistances. Le choix du protocole doit donc être raisonné à partir de critères bactériologiques, pharmacocinétiques, économiques, …

L’efficacité du traitement initial doit être  évaluée après environ 3 à 4 semaines. Selon les résultats, il peut être interrompu, poursuivi ou modifié.

Parallèlement à l’antibiothérapie, une alimentation adaptée doit être donnée. Les principales caractéristiques doivent être une haute digestibilité et une teneur réduite en graisses. Une supplémentation avec certains probiotiques peut être utile.

Des injections de vitamine B12 sont également recommandées.

Pronostic du syndrome de prolifération bactérienne de l’intestin grêle chez le chien

Le pronostic du syndrome de prolifération bactérienne dépend d’une éventuelle cause sous-jacente. Lorsque celle-ci est identifiée, son traitement spécifique suffit généralement à éliminer la prolifération bactérienne.

Lors de syndrome de prolifération bactérienne idiopathique, seule une antibiothérapie de longue durée peut être utilisée.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00