Prurit cervico-facial (pcf) chez le chat

Qu’est-ce que le prurit cervico-facial (PCF) chez le chat ?

Le Prurit Cervico-Facial (PCF) chez le chat est une dénomination descriptive qui qualifie un syndrome. Le PCF touche des chats de toute race et de tout âge et est caractérisé par de violentes démangeaisons de la face et/ou du cou et/ou de la nuque entraînant souvent des plaies vives. Ce n’est malheureusement pas quelque chose de rare.

Comment cela se manifeste le prurit cervico-facial (PCF) chez le chat ?

L’évolution se fait souvent par poussées avec des phases de rémission plus ou moins longues. Les rechutes sont toujours violentes avec des plaies franches apparaissant en quelques heures.
Ces lésions sont telles que certains propriétaires sont susceptibles de consulter en urgence.

Dr-Heripret

Dr Héripret
Spécialiste en dermatologie

Points Importants

  • Il s’agit d’un syndrome (symptômes communs à plusieurs maladies)
  • Le PCF est caractérisé par sa rapidité d’apparition et l’importance des plaies créées avec atteinte de la face, du cou ou de la nuque
  • L’évolution est en dents de scie avec des poussées aiguës
  • Le diagnostic précis est souvent difficile
  • La démarche diagnostique débute par l’exploration parasitaire (gale d’oreilles, demodex), allergique (puces, alimentation) et peut aller jusqu’à une consultation comportementale, des biopsies voire une IRM (résonnance magnétique)
  • Le traitement de la crise fait souvent appel aux anti-inflammatoires

Que peut faire le vétérinaire ?

Le PCF est un challenge diagnostic pour le vétérinaire d’autant qu’il s’agit souvent d’un problème multifactoriel et qu’il faut agir vite étant donné la sévérité des lésions.

Certaines causes peuvent être éliminées rapidement : réaction de contact (collier antiparasitaire par exemple), allergie aux piqures de puces, gale auriculaire. Ensuite un régime d’élimination (recherche d’allergie alimentaire) sera souvent proposé (prévoir 2 mois de régime)

Si ces premières recherches sont négatives, cela devient plus compliqué et délicat. Il faudra adopter une démarche diagnostique qui peut prendre malheureusement plusieurs semaines ou mois et parallèlement « gérer » le quotidien en empêchant au maximum le chat atteint de se créer de nouvelles plaies.

Un certain nombre d’examens complémentaires séquentiels pourront être proposés pouvant aller jusqu’à des recherches virales, des biopsies pour éliminer une infiltration tumorale ou même une IRM (résonnance magnétique) pour rechercher une otite moyenne ou une malformation du départ de la colonne vertébrale (syringomyélie).

Ce problème est d’autant plus compliqué qu’il peut exister un trouble comportemental associé qui renforce l’intensité du grattage et peut expliquer une partie de la violence des symptômes. Une consultation avec un vétérinaire spécialisé en comportement peut également être utile.

Est-ce que le prurit Cervico-Facial (PCF) chez le chat est contagieux ?

Hormis les quelques cas liés à des infections contagieuses (gale d’oreille, virus, champignon) il n’y a pas de risque pour les autres animaux ou les humains.

Retour

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00