Mon furet est paralysé


CONDUITE A TENIR EN URGENCE

Maintenir votre furet dans un espace réduit : notamment lors de pertes d’équilibre majeures. Cela permet d’éviter les blessures lors des chutes et cela rassure votre animal.

Forcer votre furet à prendre un peu de miel : cela permet de remonter temporairement sa glycémie. Frottez le sur les gencives ou faites lui avaler.

GRAVITÉ

Urgence vétérinaire vraie ou relative selon l’état de conscience et la paralysie de votre furet.

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES

Paralysie : Insulinome, lymphome, maladie cardiaque, faiblesse, hernie discale, etc…

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Lors d’un cas de paralysie, le vétérinaire peut stabiliser l’animal à votre domicile et vous conseiller en attendant une visite chez votre vétérinaire traitant. Si les épisodes de paralysie persistent ou se répète, le contrôle de la glycémie nécessite une surveillance médicale rapprochée, uniquement possible au sein d’une clinique vétérinaire.
Ainsi, dans les cas les plus sévères : si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié. Si vous ne pouvez pas vous déplacer, un vétérinaire à domicile connaissant les NAC peut apporter les premiers soins. En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation sans délai dans un service d’urgence est indispensable. En effet, une surveillance vétérinaire prolongée doit être mise en place afin de gérer les pertes d’équilibre.

HOSPITALISATION

Souvent nécessaire et même indispensable dans les cas d’hypoglycémie. L’hospitalisation permet de maintenir l’animal dans un espace réduit et sombre et de revérifier continuellement la glycémie. Les examens complémentaires sont réalisés une fois les crises passées.

A VOIR AUSSI


  • • Mon furet a une fracture

    Une fracture est une urgence vétérinaire vraie d’autant plus lorsqu’il s’agit d’une fracture ouverte. Le risque majeur est alors une contamination bactérienne de l’os conduisant parfois à de graves complications. De plus, en fonction de l’origine de la fracture, l’existence d’autres lésions, potentiellement graves, est possible.

    Par ailleurs, chez les jeunes furets le facteur temps est à prendre en compte dans les cas de fracture. En effet, au-delà de 72h, la cicatrisation osseuse est déjà bien entamée. La réduction anatomique de la fracture est alors compliquée voire impossible et le furet conservera un membre déformé et parfois peu fonctionnel.

  • • Mon furet convulse

    Maintenez votre furet dans un espace réduit pour éviter qu’il ne se blesse et forcez le à prendre un peu de miel pour remonter sa glycémie.

    Lors d’un cas de convulsion, le vétérinaire peut stabiliser l’animal à votre domicile et vous conseiller mais le contrôle de la glycémie nécessite une surveillance médicale rapprochée, uniquement possible au sein d’une clinique vétérinaire.

  • • Mon furet ne mange plus

    Vous devez impérativement forcer votre furet à boire et le maintenir au chaud en attendant la consultation avec un spécialiste. La prise en charge des cas d’anorexie ayant une répercussion importante sur l’état général est difficile à domicile. De plus, les examens complémentaires nécessaires au diagnostic ne sont généralement pas réalisables sur place et nécessite du matériel disponible uniquement dans une clinique vétérinaire.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00