Mon chien saigne


CONDUITE A TENIR EN URGENCE

Commencez par localiser d’où votre chien saigne : plaie ou orifice naturel (gueule, narines, anus, voies urinaires ou génitales).

Si le saignement provient d’un orifice naturel, amenez immédiatement le chien au service d’urgence vétérinaire. En cas de plaie, un écoulement de sang rouge vif et pulsé traduit une lésion artérielle, du sang rouge foncé en nappe une lésion veineuse.

En cas de saignement artériel, faire une compression au-dessus de la plaie (racine du membre par exemple) pour ralentir le saignement et amener d’urgence le chien en consultation.

Pour les saignements veineux, la compression se fait au niveau de la plaie, avec une compresse ou linge propre et si besoin un pansement compressif. Mais attention à ne pas faire un garrot trop serré et pendant trop longtemps. Les conséquences pourraient être très graves.

 

GRAVITÉ

Urgence vétérinaire vraie ou relative selon l’importance, la localisation et la nature

 

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES

Traumatismes, intoxications (en particulier par les raticides qui contiennent souvent des anticoagulants), maladies diverses (hémophilie et maladies de la coagulation, certains cancers, …)

 

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.

En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation dans un service d’urgence est l’option la plus sûre. C’est particulièrement vrai si le chien est très jeune, âgé, malade, sous anticoagulant ou sous aspirine mais également si l’on craint un saignement artériel ou si la perte de sang est abondante. Une surveillance, des analyses, voire une transfusion sanguine peuvent être nécessaires.

 

 HOSPITALISATION

Nécessaire dans les cas graves

 

Mon chien saigne
Saignement du nez chez un chien (ou epistaxis). Les causes possibles sont nombreuses (tumeur, mycose, parasite, traumatisme, intoxication, …). Des analyses, radiographies, fibroscopie, IRM, …) sont souvent nécessaires pour déterminer l’origine de cette urgence vétérinaire.

A VOIR AUSSI


  • • Mon chien s’est coupé le coussinet

    Les plaies du coussinet sont souvent très douloureuses. Commencez par rincer la plaie avec de l’eau douce et propre. S’il y a un objet coincé (morceau de verre, de métal, …) ou si la coupure est large, profonde ou saigne beaucoup, il faut faire un pansement légèrement compressif de l’extrémité de la patte avec un linge propre et montrer le chien au vétérinaire sans tarder.

  • • Intoxication par le xylitol chez le chien (chewing-gum)

    Le xylitol (E967) est un édulcorant extrait de l’écorce de bouleau. Il est utilisé comme substitut du saccharose dans divers produits et aliments.

    L’intoxication au xylitol chez le chien se produit par une consommation excessive d’aliments contenant la molécule : chewing-gum, chocolat…

  • • Mon chien ne mange plus

    La perte d’appétit est un symptôme très peu spécifique et commun à de très nombreuses maladies ou situations : maladies infectieuses, intoxications alimentaires, maladies métaboliques (diabète sucré, insuffisance rénale, maladie d’Addison,…), effets secondaires de certains médicaments,   des douleurs abdominales, des douleurs neurologiques, certains cancers, …

  • • Intoxication par l’if chez le chien (Taxus baccata)

    L’if (Taxus baccata) est un conifère très présent dans les parcs et jardins, souvent sous forme de haies.

    Toutes les parties de cette plante sont toxiques, sauf la pulpe rouge du fruit. Leur goût doux est apprécié par les chiens mais s’ils ne mastiquent pas les graines (partie la plus toxique) qu’il contient, le produit toxique n’est pas libéré. C’est ce qui explique que, contrairement à d’autres espèces, les accidents mortels sont rares chez le chien.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00