Mon chien a joué avec des chenilles processionnaires


CONDUITE A TENIR EN URGENCE

Les chenilles processionnaires (Thaumetopoea pityocampa) colonisent les pins dans de nombreuses régions, y compris en Ile de France. En mars-avril, les chenilles descendent des arbres en une longue procession pour aller sʼenfouir dans le sol plusieurs dizaines de mètres plus loin. Les chenilles sont recouvertes de poils extrêmement urticants. Ils se détachent facilement dès que la chenille est inquiétée, libérant une substance très irritante. Surtout, ne jamais toucher les chenilles avec les mains. Eloignez lʼanimal de la zone. En cas dʼatteinte cutanée, faites un ou deux shampooings pour éliminer la substance urticante. En cas de contact buccal, vous pouvez faire lécher au chien un pot de glace à la vanille pour diminuer lʼœdème et lʼamener tout de suite chez le vétérinaire.

Mon chien a joué avec des chenilles processionnaires
Nid de chenilles processionnaires dans un pin (D’après EPPO Gallery)
Mon chien a joué avec des chenilles processionnaires
Au printemps, les chenilles descendent du pin en « procession ». Cʼest le moment le plus dangereux pour les chiens.
Mon chien a joué avec des chenilles processionnaires
Grave nécrose de la langue à la suite dʼun contact avec des chenilles processionnaires. Chez ce chien, une amputation partielle de la langue sera nécessaire.

GRAVITÉ

Cʼest une urgence vétérinaire vraie. La substance irritante libérée par les poils des chenilles provoque irritation de la peau, de la langue, des yeux, des bronches, … pouvant aller jusquʼà une nécrose avancée nécessitant des amputations. Sur des animaux (ou des gens) allergiques des réactions violentes (œdème de Quincke, choc anaphylactique) peuvent mettre en jeu le pronostic vital.

 

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES

La curiosité du chien le pousse à lécher les chenilles qui sont au sol. Les poils urticants entrainent alors une nécrose grave de la langue. Les lésions sont parfois confondues avec une brûlure ou lʼingestion dʼun toxique.

 

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, cʼest bien évidemment lʼinterlocuteur privilégié. En son absence, pour ce type dʼurgence, dès les premiers gestes effectués, il ne faut pasperdre de temps et conduire sans délai lʼanimal dans un service dʼurgence.

 

HOSPITALISATION

Nécessaire le plus souvent, particulièrement en cas dʼatteinte grave de la langue, des muqueuses ou dʼétat de choc.

 

PRÉVENTION

Il existe plusieurs types de prévention :

  • En fin d’hiver, mise en place de pièges le long des troncs des pins qui ont un nid. En descendant le long du tronc, les chenilles seront capturées dans un sac en plastique. Les pièges doivent être bien posés et suffisamment en hauteur pour éviter qu’un enfant ou un animal puisse y avoir accès.
  • Si vous voyez des nids dans les pins, signalez les à votre Mairie qui peut mettre en place des plans d’intervention adaptés. Ne retirez surtout pas les nids vous-même.
  • Utilisation des phéromones de synthèse au moment de la reproduction du papillon (de juin à septembre selon les régions) permet d’éliminer de nombreux papillons mâles et diminuer la fécondation des femelles.
  • Eco-prévention : l’amélioration de la biodiversité permet de mieux contrôler les populations de chenilles. Il est ainsi conseillé de :
  • Poser des nichoirs à mésanges. Cet oiseau insectivore adore dévorer les chenilles processionnaires.
  • Planter des feuillus en lisière des forêts de pin, en particulier des bouleaux qui émettent des odeurs répulsives.
Mon chien a joué avec des chenilles processionnaires
Piège permettant de capturer les chenilles qui descendent de l’arbre pour aller s’enfouir
Mon chien a joué avec des chenilles processionnaires
Le papillon donnant naissance à la chenille processionnaire (D’après Papillon Poitou Charentes)
Mon chien a joué avec des chenilles processionnaires
Mésange en train de manger une chenille processionnaire (D’après INRA)

A VOIR AUSSI


  • • Intoxication du chien par les plantes et médicaments : Digitale et digitaliques
  • • Mon chien vomit

    Le vomissement est un acte réflexe qui provoque l’élimination active et par la bouche du contenu digestif et plus particulièrement celui de l’estomac. Il ne doit pas être confondu avec la régurgitation qui est un rejet passif (c’est-à-dire sans contraction active de l’abdomen) de nourriture non digérée (ou de salive).

    L’observation du contenu rejeté est important pour estimer la gravité et orienter ultérieurement le vétérinaire : aliments non digérés, sucs gastriques ou biliaires jaunes ou verdâtres, sang (on parle d’hématémèse) rouge vif ou marron lorsqu’il est en partie digéré, morceaux de corps étranger, de plantes, …

  • • Mon chien a une plaie

    Si la plaie est superficielle, coupez les poils tout autour avec des ciseaux à bouts ronds, désinfectez avec un antiseptique et recouvrez d’un pansement propre, sans trop le serrer. Si une rougeur ou une douleur anormale est présente ou apparait montrez votre chien au service d’urgences vétérinaires.

  • • Intoxication par le Spathiphyllum chez le chien

    Le Spathiphyllum est une plante d’intérieur très courante, de la famille des Aracées. C’est une intoxication fréquente chez le chien.

    L’intoxication se produit par mâchonnement de feuilles ou de tiges mais aussi par projection de sève dans l’œil ou sur la peau. L’ingestion de plantes non mâchées occasionne peu de signes cliniques graves.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00