Mon chien a des tiques


CONDUITE A TENIR EN URGENCE

Pour enlever les tiques le meilleur moyen est d’utiliser un crochet à tique, disponible chez votre vétérinaire. Pensez à vous en procurer un avant de partir en promenade !

Retirer une tique avec un crochet adapté est un geste simple et non douloureux. On choisit le crochet d’une taille adaptée à celle de la tique à retirer (il existe 2 tailles, vendues ensemble). On positionne le crochet contre la peau et on avance la fente en abordant le parasite de côté, au niveau de sa tête. Il suffit ensuite de faire tourner le crochet en le soulevant très légèrement. La tique se détache alors après deux ou trois tours. Il suffit alors de désinfecter la zone de la piqûre et de détruire la tique.

Si vous avez trouvé une tique sur votre chien, elle n’est sans doute pas seule ! Alors, faites une inspection attentive sans rien oublier : intérieur des oreilles, zones de peau fine à la base des pattes, …

 

CE QU’IL NE FAUT PAS FAIRE

  • Ne pas presser la tique entre ses doigts, pour ne pas favoriser le passage de sa salive qui contient les agents infectieux ou parasitaires éventuels.
  • Ne pas tirer sur la tique, ne pas utiliser de pince à épiler. Outre le risque précédent, on a une forte probabilité de « laisser la tête » (ou plus exactement le rostre de la tique) dans la peau du chien. Cela provoque généralement une petite inflammation, une infection ou la formation d’un  kyste.
  • Ne pas utiliser d’alcool ou d’éther. Cela ne permettra pas de retirer la tique en entier.
  • Ne jamais tenter de brûler la tique avec un briquet.

Mon chien a des tiques

 

GRAVITÉ

C’est une urgence vétérinaire relative.

Plus vite on retire la tique, plus on limite le risque de transmission de maladies. Si la tique est grosse, elle s’est gorgée de sang et est probablement en place depuis un certain temps. Le risque est alors plus important.

Les tiques peuvent transmettre des maladies.  Les plus courantes sont la piroplasmose (ou babésiose), l’ehrlichiose et la maladie de Lyme (ou borréliose). Heureusement, toutes les tiques ne transmettent pas de maladie. Seulement certaines sont contaminantes.

Selon les agents infectieux, la durée d’incubation de ces maladies varie entre 7 jours et 3 semaines. Pendant cette période, il faudra donc surveiller attentivement votre chien : prise de la température, aspect des urines, … En cas de fièvre, d’urines marron foncé, de boiterie, d’abattement, … n’hésitez pas à consulter le vétérinaire.

 

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES :

Les tiques sont des acariens très répandus. Il en existe une multitude d’espèces différentes. Les plus couramment rencontrées chez le chien sont : Dermacentor reticulatus, Rhipicephalus sanguineus, Ixodes ricinus. On trouve des tiques dans de très nombreux endroits : bois, prés, broussailles, parcs, jardins, chenils, … A l’occasion d’une promenade ou d’une simple sortie dans le jardin, le chien peut attraper des tiques, en particulier au printemps et à l’automne. Les chiens de chasse, les chiens vivant à l’extérieur, … sont bien sûr plus exposés.

 

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si vous n’avez pas ce qu’il faut pour retirer la tique ou si votre chien présente des symptômes anormaux, montrez le à votre vétérinaire traitant. En son absence, ou si des signes cliniques sont présents (fièvre, abattement, urines marron foncé, boiterie, …), il faut vous rendre dans un service d’urgence vétérinaire. N’appelez pas un vétérinaire à domicile, il ne pourra pas effectuer les analyses sanguines nécessaires à l’établissement d’un diagnostic précis ou, pour les cas les plus graves, mettre en place la réanimation médicale nécessaire pour combattre les complications rénales ou hépatiques de certaines des maladies transmises par les tiques.

 

HOSPITALISATION

Elle n’a pas lieu d’être si votre chien ne présente pas de symptôme inquiétant. En revanche, si des signes cliniques sont présents, l’hospitalisation est souvent nécessaire et parfois même indispensable dans les cas graves.

A VOIR AUSSI


  • • Intoxication par le sel (chlorure de sodium) chez le chien

    L’intoxication par le sel (chlorure de sodium) chez le chien peut être due à une ingestion de sel de cuisine, de sel régénérant pour lave-vaisselle, de sel utilisé pour traiter le verglas, par l’ingestion d’objets en pâte à sel, de biscuits apéritifs ou d’autres aliments très salés et enfin par ingestion d’eau de mer.

    En général, l’intoxication se produit en cas d’ingestion excessive.

  • • Mon chien a une peau sur l’oeil

    Ce que l’on appelle familièrement « peau sur l’œil » est en fait une procidence de la 3° paupière ou membrane nictitante. Selon les éventuelles modifications associées de l’état général : troubles digestifs, troubles neurologiques, douleur (en particulier douleur oculaire), fièvre, … la procidence de la membrane nictitante peut être un signe clinique en rapport avec une situation urgente, voire très urgente en cas de lésion oculaire.

  • • Mon chien s’est fait mordre

    Votre chien vient de se faire mordre par un congénère lors d’une bagarre ou d’une agression. Les lésions consécutives aux morsures sont le plus fréquemment des plaies dont il convient de déterminer la localisation et l’importance.

    Les morsures sont souvent douloureuses et votre chien a subi un stress. Alors, faites attention de ne pas vous faire mordre ou griffer en le manipulant, même s’il est très gentil.

    Les lésions consécutives à une morsure peuvent constituer une urgence vraie ou relative selon leur localisation et leur importance.

  • • Mon chien a une plaie

    Si la plaie est superficielle, coupez les poils tout autour avec des ciseaux à bouts ronds, désinfectez avec un antiseptique et recouvrez d’un pansement propre, sans trop le serrer. Si une rougeur ou une douleur anormale est présente ou apparait montrez votre chien au service d’urgences vétérinaires.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00