Intoxication par le poinsettia et le croton chez le chat


CONDUITE À TENIR EN URGENCE :

Poinsettia et Croton sont des plantes de la famille des Euphorbiacées qui peuvent être responsables d’intoxications très comparables chez le chat.

Le poinsettia (Euphorbia pulcherrima), encore appelé « étoile de Noël » est très utilisé comme plante décorative au moment des fêtes de fin d’année. Le croton (Codiaeum variegatum) est également utilisé comme plante d’intérieur.

Le chat s’intoxique en ingérant le latex de la plante suite au mâchonnement des feuilles ou lors du contact du latex avec la peau ou les muqueuses. Les doses toxiques ne sont pas connues pour ces deux plantes. L’intoxication par le Poinsettia est généralement moins grave que celle par le Croton.

En cas d’ingestion, retirer de la gueule du chat les feuilles ingérées en veillant à ne pas vous faire mordre ou griffer. Si l’intoxication est très récente (moins de 30 min), faire vomir le chat en prenant toutes les précautions de rigueur. En cas de contact avec la peau, rincer abondamment les zones souillées avec de l’eau savonneuse. Administrer du charbon activé (le plus tôt possible mais avec précaution pour éviter des fausses routes). Prendre un échantillon des plantes, ou du tourteau, une photo, l’emballage ou l’étiquette. Ces éléments seront précieux pour le vétérinaire.

Intoxication par le poinsettia et le croton
Le poinsettia (étoile de noël), plante ornementale est responsable d'intoxications chez les animaux

GRAVITÉ :

Urgence vétérinaire relative ou vraie en fonction de l’importance de la quantité ingérée. Le pronostic est le plus souvent favorable et dépend en partie de la rapidité d’intervention et de mise en place des soins.


PRINCIPAUX SYMPTOMES ET MECANISMES D’ACTION :

Le latex de ces plantes contient diverses substances toxiques et irritantes (euphorbones, flavonoïdes, …).

Il n’y a pas d’antidote spécifique.

Les signes cliniques apparaissent quelques heures après l’ingestion et peuvent persister 24 à 48 heures.

Ils sont dominés par :

  • Des troubles digestifs hypersalivation, vomissements et diarrhée (parfois avec du sang)
  • Des troubles nerveux : tremblements
  • Des troubles cutanés : irritation
  • Des signes généraux : hyperthermie, anorexie, déshydratation
Intoxication par le poinsettia et le croton
Le croton, plante décorative, est responsable d'intoxications chez les animaux

VETERINAIRE A DOMICILE – SERVICE D’URGENCE VETERINAIRE :

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié. En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation rapide dans un service d’urgence est conseillée, surtout en cas de signes cliniques.


HOSPITALISATION :

Nécessaire uniquement dans les cas graves, avec un pronostic plutôt favorable. Il n’existe pas d’antidote spécifique. La prise en charge repose sur des traitements symptomatiques et éliminatoires.

A VOIR AUSSI


  • • Mon chat et les fêtes de fin d’année

    Les fêtes de fin d’année exposent votre chien à des risques particuliers : tables bien fournies, décorations des sapins, agitation familiale, …

  • • Intoxication du chat par le paracétamol

    Le paracétamol (également appelé acétaminophène), est le médicament le plus prescrit chez l’homme en cas de fièvre ou de douleurs. Si votre chat a ingéré du paracétamol, il s’agit d’une urgence vétérinaire vraie. Cela nécessite une visite en urgence chez votre vétérinaire traitant s’il est ouvert ou bien dans un service d’urgences vétérinaires.

    Le pronostic dépend de la dose ingérée et de la rapidité de la mise en place du traitement après l’ingestion.

    Chez le chat la dose toxique est de 50 mg/kg. Un comprimé de 500 mg peut tuer un chat.

    Les premiers signes d’intoxication au paracétamol apparaissent le plus souvent 2 à 12h après l’ingestion. La toxicité hépatique survient le plus souvent avant la toxicité sanguine.

  • • Intoxication par des rodenticides anticoagulants chez le chat

    L’intoxication du chat par des rodenticides anticoagulants est une intoxication très fréquente, en particulier pour les chat qui ont accès à des endroits fréquentés par les rongeurs : exploitations agricoles, clubs hippiques, remises, greniers, caves, … En France, c’est la deuxième cause d’intoxication du chat après les insecticides.

  • • Mon chat ne mange plus

    Il est utile de savoir depuis quand votre chat ne mange plus. En cas d’ingestion de produits toxiques ou de médicaments, il faut amener les substances en cause à la consultation d’urgence. Il faudra aussi pouvoir signaler les antécédents médicaux éventuels et les traitements en cours.

    Urgence vétérinaire relative selon la nature, l’état général du chat, son âge, la cause supposée. Urgence vétérinaire vraie en cas d’abattement marqué, de douleur abdominale ou d’anorexie prolongée (plusieurs jours).

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00