Intoxication par le houx chez le chat


Le houx (Ilex aquifolium) est un arbuste très fréquent dans les haies, les parcs et jardins. Il est également très utilisé en décoration notamment pendant les fêtes de fin d’année. Il existe des variétés à feuilles vertes mais aussi panachées.

Les feuilles possèdent des bords piquants et les fruits se présentent sous formes de petites baies vertes qui deviennent rouges à maturité à l’automne.

L’intoxication par le houx chez le chat résulte surtout de l’ingestion des baies, en particulier au moment des fêtes de fin d’année. Les feuilles sont également toxiques mais leur goût amère et leur caractère piquant limite généralement leur mastication ou leur ingestion. Les feuilles sont moins toxiques lorsqu’elles ne sont pas mâchées.

L’intoxication chez le chat est moins fréquente que chez le chien.

La dose toxique est actuellement inconnue chez le chat. On estime que pour un chien de taille moyenne, deux baies mâchonnées peuvent provoquer des signes cliniques et 20 baies peuvent être mortelles.

Intoxication par le houx
Les baies rouges et les feuilles de houx sont responsables d'intoxications chez les animaux

En cas d’ingestion, retirer les plantes ou les baies de la gueule du chat en veillant à ne pas vous faire mordre ou griffer. Faire vomir le chat en prenant toutes les précautions de rigueur et au maximum dans l’heure qui suit l’ingestion. Ne pas faire vomir un chat qui présente déjà des vomissements ou des signes nerveux. Administrer du charbon activé (avec précaution pour éviter des fausses routes). Prendre un échantillon des plantes (feuilles, fleurs ou baies), une photo ou l’étiquette s’il y en a une. Ces éléments seront précieux pour le vétérinaire.


GRAVITÉ D’UNE INTOXICATION PAR LE HOUX CHEZ LE CHAT

Urgence vétérinaire relative ou vraie. Elle dépend de la dose ingérée, de la taille du chat, de son âge, de son état général et de l’apparition ou non de signes nerveux. Le pronostic peut être de réservé à sombre.


PRINCIPAUX SYMPTOMES ET MECANISMES D’ACTION LORS D’UNE INTOXICATION PAR LE HOUX CHEZ LE CHAT

Les feuilles de la plante contiennent des molécules toxiques (ilicine, ilixanthine et tanins). Les molécules émétiques et purgatives présentent dans les baies ne sont pas identifiées.

Les signes cliniques apparaissent quelques heures après l’ingestion.

Lors d’ingestion peu importante, les principaux signes cliniques sont digestifs. Ils se traduisent par des vomissements et des diarrhées qui peuvent être violentes et provoquer des douleurs abdominales intenses. Une déshydratation peut s’installer.

Dans les formes plus graves, des signes nerveux apparaissent : somnolence, ataxie, convulsions, coma pouvant aller jusqu’à la mort.

Intoxication par le houx
Les décorations de noël avec du houx sont responsables d'intoxications chez le chien et le chat

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié. En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation sans délai dans un service d’urgence est souhaitable, voire indispensable. En effet, une surveillance vétérinaire doit être mise en place ainsi qu’un traitement des vomissements, des perfusions, …


HOSPITALISATION :

En raison des risques de troubles nerveux, de déshydratation, … l’hospitalisation du chat est quasi indispensable pour mettre en place une surveillance et des traitements adaptés.

A VOIR AUSSI


  • • Mon chat vomit

    Le vomissement est un acte réflexe qui provoque l’élimination active et par la bouche du contenu digestif et plus particulièrement celui de l’estomac. Il ne doit pas être confondu avec la régurgitation qui est un rejet passif (c’est-à-dire sans contraction active de l’abdomen) de nourriture non digérée (ou de salive).

  • • Mon chat saigne

    Commencez par localiser le saignement : plaie ou orifice naturel (gueule, narines, anus, voies urinaires ou génitales).

    Si le saignement provient d’un orifice naturel, amenez immédiatement le chat au service d’urgence vétérinaire. En cas de plaie, un écoulement de sang rouge vif et pulsé traduit une lésion artérielle, du sang rouge foncé en nappe une lésion veineuse.

  • • Intoxication par le poinsettia et le croton chez le chat

    Poinsettia et Croton sont des plantes de la famille des Euphorbiacées qui peuvent être responsables d’intoxication très comparables chez le chat.

    Le chat s’intoxique en ingérant le latex de la plante suite au mâchonnement des feuilles ou lors du contact du latex avec la peau ou les muqueuses.

  • • Intoxication par le Spathiphyllum chez le chat

    Le Spathiphyllum est une plante d’intérieur très courante, de la famille des Aracées. C’est une intoxication fréquente chez le chat.

    L’intoxication se produit par mâchonnement de feuilles ou de tiges mais aussi par projection de sève dans l’œil ou sur la peau.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00