Mon chien s’est fait mordre


CONDUITE À TENIR EN URGENCE

Votre chien vient de se faire mordre par un congénère lors d’une bagarre ou d’une agression. Les lésions consécutives aux morsures sont le plus fréquemment des plaies dont il convient de déterminer la localisation et l’importance.

ATTENTION : Les morsures sont souvent douloureuses et votre chien a subi un stress. Alors, faites attention de ne pas vous faire mordre ou griffer en le manipulant, même s’il est très gentil.

Les morsures peuvent être superficielles mais parfois beaucoup plus profondes avec une perte de substance cutanée conséquente. Dans les cas les plus graves, des ruptures de la paroi abdominale ou thoracique peuvent survenir et s’accompagner de très graves lésions internes.

Si la plaie vous apparaît superficielle et que votre chien se laisse manipuler, essayez de rendre la zone la plus propre possible : couper les poils avec précaution et à l’aide de ciseaux atraumatiques, désinfecter avec une solution antiseptique (Bétadine, Dakin, Biseptine). Vous pouvez ensuite recouvrir la plaie à l’aide d’un pansement, peu compressif.

En cas de petits saignements, comprimer la zone à l’aide de compresses propres pendant 5 minutes. Si les saignements persistent, présentez votre chien dans un service d’urgences vétérinaires.

Si les lésions vous semblent plus sévères (perte importante de peau, plaie profonde, souillée, perforante) et associées à des signes cliniques inquiétants (détresse respiratoire, boiterie avec suppression d’appui, état de choc, …), rendez-vous sans attendre dans un service d’urgences vétérinaires. Votre chien doit être pris en charge afin de réaliser un bilan lésionnel complet.

ATTENTION : à cause de risques sanitaires (rage), la loi impose que le chien auteur de morsures ou de griffures soit mis sous surveillance sanitaire (3 visites à 1 semaine d’intervalle). Prenez les coordonnées du propriétaire du chien en cause et demandez-lui de présenter son animal à un vétérinaire sanitaire.

morsure chien
Morsure d’un chien au niveau du museau.

GRAVITE

Les lésions consécutives à une morsure peuvent constituer une urgence vraie ou relative selon leur localisation et leur importance. Des plaies superficielles et de petite taille (inférieures à 1 cm de diamètre) ne nécessitent pas une prise en charge immédiate et pourront être suivies dans un second temps chez votre vétérinaire traitant.

A contrario, toute blessure plus conséquente semblant s’accompagner de lésions secondaires (brèche abdominale, thoracique, fracture, …) requiert une consultation dans un service d’urgence dans les plus brefs délais. Les conséquences peuvent en effet être graves et engager le pronostic vital de votre chien.

Lors de morsure, les risques d’infection sont importants.

morsure chien
Morsure profonde de la patte chez un chien.

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié.

En son absence, pour ce type d’urgence, une consultation sans délai dans un service d’urgence est indispensable pour une prise en charge complète, pouvant aller d’une simple consultation à une hospitalisation pour réaliser des examens d’imagerie (radiologie, échographie) voire des actes chirurgicaux.

morsure chien
Très grave morsure chez un chien avec des fractures de côtes.

HOSPITALISATION

Souvent nécessaire et même indispensable dans les cas graves afin de stabiliser votre chien (administration d’oxygène, de molécules analgésiques, …), gérer les plaies (chirurgie sous anesthésie générale) ainsi que tout autre dommage consécutif à la morsure.

A VOIR AUSSI


  • • Mon chien a un épillet

    Brutalement, à son retour de promenade, votre chien éternue, se frotte le nez, l’œil ou l’oreille, secoue sa tête, boite, se lèche la patte, … Il est peut être victime d’un épillet !

    De par leur structure, lorsqu’ils sont secs, les épillets ont tendance à s’accrocher dans les poils et à toujours progresser vers l’avant. Ils peuvent rentrer dans divers orifices (oreilles, narines,…) ou même traverser la peau et entamer une migration dans l’organisme pouvant ainsi être responsables d’abcès, de pleurésie, de fistules, …

  • • Intoxication par le xylitol chez le chien (chewing-gum)

    Le xylitol (E967) est un édulcorant extrait de l’écorce de bouleau. Il est utilisé comme substitut du saccharose dans divers produits et aliments.

    L’intoxication au xylitol chez le chien se produit par une consommation excessive d’aliments contenant la molécule : chewing-gum, chocolat…

  • • Mon chien s’est coupé le coussinet

    Les plaies du coussinet sont souvent très douloureuses. Commencez par rincer la plaie avec de l’eau douce et propre. S’il y a un objet coincé (morceau de verre, de métal, …) ou si la coupure est large, profonde ou saigne beaucoup, il faut faire un pansement légèrement compressif de l’extrémité de la patte avec un linge propre et montrer le chien au vétérinaire sans tarder.

  • • Mon chien s’est fait attaquer par un sanglier

    S’il y a une plaie thoracique, mettre des compresses sur la paie, entourer le thorax d’une bande ou d’un linge, et coucher le chien du côté de la plaie (pour limiter les « fuites d’air »).

    S’il y a une plaie abdominale, entourer les viscères digestifs dans un linge propre et humide et coucher le chien de façon à ce que la plaie ne soit pas vers le bas mais vers le haut.

    Emmener immédiatement le chien dans un service d’urgences vétérinaires ou un centre hospitalier vétérinaire.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00