Mon chien ne mange plus


CONDUITE À TENIR EN URGENCE

Commencez par proposer de la nourriture appétente : une friandise, une alimentation humide ou une ration ménagère afin d’objectiver avec certitude la perte d’appétit.

Déterminer les circonstances d’apparition : il est utile de savoir depuis quand votre chien ne mange plus. En cas d’ingestion de produits toxiques ou de médicaments, il faut amener les substances en cause à la consultation d’urgence. Il faudra aussi pouvoir signaler les antécédents médicaux éventuels et les traitements en cours.

Recherchez d’éventuels signes cliniques associés : il est utile de prendre la température du chien. Elle ne doit pas dépasser 39°C. Vérifier si des diarrhées ou des vomissements sont observés, s’il y a une augmentation de la soif, des chaleurs récentes chez la chienne, des troubles urinaires, une salivation abondante, un abattement, des difficultés à se lever. Une douleur abdominale, un gonflement de l’abdomen, la déshydratation, un abattement marqué, des difficultés locomotrices sont également des signes qui justifient de présenter le chien au vétérinaire.

 

 GRAVITÉ

Urgence vétérinaire relative selon la nature, l’état général du chien, son âge, la cause supposée… Urgence vétérinaire vraie en cas d’abattement marqué, de douleur abdominale ou d’anorexie prolongée (plusieurs jours).

Si l’anorexie de votre chien persiste plusieurs jours, il est nécessaire de porter un diagnostic précis et de mettre à la fois en place une réanimation médicale adaptée (perfusions intraveineuses, …) et dans certains cas envisager une réalimentation par sonde.

Mon chien ne mange plus
Un chien qui ne mange plus doit être réalimenté par sonde.

PRINCIPALES CAUSES POSSIBLES

La perte d’appétit est un symptôme très peu spécifique et commun à de très nombreuses maladies ou situations : maladies infectieuses, intoxications alimentaires, maladies métaboliques (diabète sucré, insuffisance rénale, maladie d’Addison,…), effets secondaires de certains médicaments, des douleurs abdominales, des douleurs neurologiques, certains cancers, …

 

QUEL VÉTÉRINAIRE CONTACTER ?

Si votre vétérinaire traitant est ouvert, c’est bien évidemment l’interlocuteur privilégié. En son absence, pour ce type d’urgence, si la perte d’appétit est récente (moins de 24 heures) sur un chien de taille et d’âge moyen, sans autre signe associé, il est conseillé de consulter dans les 24 heures. Sur un jeune chien (moins de 6 mois) ou de petite taille (moins de 3 kg) ou avec d’autres signes associés (abattement, douleur abdominale, gonflement de l’abdomen) une consultation d’urgence est nécessaire. Si vous le souhaitez, l’appel à un service à domicile est envisageable. Mais si des examens complémentaires, des perfusions intraveineuses, … sont nécessaires, il vous faudra tout de même vous rendre dans un service d’urgence.

 

HOSPITALISATION

L’hospitalisation est conseillé, voire indispensable dans les situations les plus sérieuses : le risque de déshydratation et d’hypoglycémie est majoré sur certains chiens à risque (jeune chiot, chien de petite taille, chien âgé). Un abattement marqué, une douleur abdominale, de la fièvre doivent être des signes d’appel où le recours à une hospitalisation est conseillé. Une surveillance vétérinaire, des examens complémentaires (radiographies, analyses,…), des perfusions prolongées pour réhydrater le chien, une réalimentation par sonde, … sont souvent nécessaires.

A VOIR AUSSI


  • • Mon chien s’est fait mordre par une vipère

    Dans la mesure du possible, essayez de reconnaître l’espèce en cause. En France, ce sont uniquement les vipères qui sont venimeuses (Vipera aspis, Vipera berus et, plus rares, Vipera ursinii et Vipera seoanei). Bien évidemment, ne tentez pas de capturer le serpent incriminé. La totalité du venin n’est pas injecté la première fois et la vipère peut mordre de nouveau. Essayez éventuellement d’en prendre une photo.

  • • Mon chien urine du sang

    La coloration rouge des urines n’est jamais normale et peut avoir de nombreuses origines. Elle peut traduire la présence dans les urines de sang en nature, d’hémoglobine ou de myoglobine. Seules des analyses microscopiques sanguines et urinaires permettent de faire la différence (les bandelettes urinaires ne sont pas adaptées).

  • • Intoxication par le poinsetta et le croton chez le chien

    Poinsettia et Croton sont des plantes de la famille des Euphorbiacées qui peuvent être responsables d’intoxication très comparables chez le chien. Le poinsettia (Euphorbia pulcherrima), encore appelé « étoile de Noël » est très utilisée comme plante décorative au moment des fêtes de fin d’année.

    Le chien s’intoxique en ingérant le latex de la plante suite au mâchonnement des feuilles ou lors du contact du latex avec la peau ou les muqueuses.

  • • Intoxication par le xylitol chez le chien (chewing-gum)

    Le xylitol (E967) est un édulcorant extrait de l’écorce de bouleau. Il est utilisé comme substitut du saccharose dans divers produits et aliments.

    L’intoxication au xylitol chez le chien se produit par une consommation excessive d’aliments contenant la molécule : chewing-gum, chocolat…

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00