Les maladies et la santé du Flat-Coated Retriever

Le Flat-Coated Retriever appartient au groupe VIII : Chiens rapporteurs de gibier, leveurs de gibier et chiens d’eau

En 2015, le Livre des Origines Français (LOF) a enregistré 291 inscriptions, ce qui met la race en 107ème position de la population canine française et en fait une race assez peu représentée en France.

C’est un chien plutôt robuste. Il y a peu de littérature scientifique récente concernant les éventuelles prédispositions pathologiques pour cette race.

  • • Cancérologie : cancers et tumeurs

    Histiocytome cutané canin (ou Langheransome)
    Chez le Flat-coated retriever, une prédisposition raciale est suspectée par certains auteurs : âge moyen de 3,6 ans et 50% des cas âgés de moins de 2 ans. Les localisations les plus fréquentes sont la tête, les oreilles et les membres. (Glodschmidt and Schofer 1992 ; Goldschmidt and Mc Manus 2000)

    Histiocytome cutané chez le Flat-coated retriever
    Histiocytome cutané d’aspect typique chez un chien

    Sarcomes des tissus mous (STM ou sarcomes anaplasiques)
    Chez le Flat-coated retriever, une prédisposition est rapportée, avec un âge moyen de 8-9 ans, mais parfois plus tôt. (Morris et al. 2002)

  • • Ophtalmologie : maladies des yeux, paupières, …

    Cil ectopique
    Le Flat-coated retriever est considéré comme une race prédisposée aux cils ectopiques mais cette anomalie reste rare. (D’Anna et al 2007 ; Gelatt 2007)

    Distichiasis
    C’est une affection assez commune chez le Flat-coated retriever de plus de 6 mois pour lequel une prédisposition est rapportée, avec une transmission héréditaire selon un mode autosomique et dominant. Elle touche généralement les paupières supérieures et inférieures. (Rubin 1989 ; ACVO Genetics Committee 2007 ; Gelatt 2007 ; Chaudieu et Chahory 2013)

    Entropion
    Chez le Flat-coated retriever, l’affection touche la paupière inférieure, en totalité ou non et de façon uni ou bilatérale. Elle survient en général avant l’âge de 1 an. Une transmission génétique autosomique et dominante à pénétrance incomplète est suspectée. (Rubin 1989 ; ACVO Genetics Committe 2007 ; Chaudieu et Chahory 2013)

    Entropion de la paupière inférieure chez un Flat-coated retriever
    Entropion de la paupière inférieure chez un chien de 10 mois. Celui-ci est responsable de lésions ulcératives sur la cornée par frottement de cils et de poils. Une correction chirurgicale est indispensable dans ce cas, à la fois pour le confort de l’animal, et pour sa vision.

    Glaucome primaire
    Chez le Flat-coated retriever, le glaucome primaire semble avoir une origine héréditaire. Il est souvent associé à une gonyodysgénésie (ou dysplasie du ligament pectiné). Il est surtout décrit en Grande-Bretagne. (Wood, Lakhani and Read 1998 ; Gelatt 2007)

    Micropapille
    Cette anomalie congénitale est décrite chez le Flat-coated retriever (Rubin 1989)

    Pseudo-œdème de la papille
    Chez le Flat-coated retriever, c’est une particularité congénitale qu’il ne faut pas confondre avec l’œdème papillaire. (Rubin 1989 ; Chaudieu et Chahory 2013).

  • • Orthopédie – Appareil locomoteur : maladies des os, des articulations et du squelette, maladies des muscles

    Luxation de la rotule
    Chez le Flat-coated retriever, c’est une affection assez fréquente. Le Odds ratio, par rapport aux chiens croisés, est de 2,9. (LaFond, Breur and Austin 2002)

    Radiographie de face du genou d'un Flat-coated retriever
    Radiographie de face du genou d’un chien présentant une luxation de rotule. Ici, la trop longue attente avant la décision de chirurgie explique que la rotule est luxée (flèche) de façon permanente. La position normale de la rotule est signalée par l’étoile)

Le standard du Flat-Coated Retriever

Tête :
Longue. Crâne plat, de largeur modérée. Stop léger. Mâchoires longues et fortes

Yeux :
De taille moyenne, de couleur marron foncé ou noisette. L’œil rond est à proscrire.

Oreilles :
Petites, tout contre la tête.

Corps :
Court et arrondi. Cou sans fanon. Poitrine bien descendue, assez large. Rein court et carré.

Membres :
Musclés. Bonne ossature. Pieds ronds et forts. Doigts serrés

Queue :
Courte, droite, bien attachée, portée gaiement mais jamais bien au dessus du niveau du dos.

Poil :
Dense, de texture fine à moyenne, aussi plat que possible. Membres et queue sont bien frangés.

Robe :
Uniquement noire ou marron (foie)

Taille :
Mâle : de 58 à 61 cm
Femelle : de 56 à  59 cm

Poids :
Mâle : de 27 à 36 kg
Femelle : de 25 à 32 kg

Connaître le Flat-Coated Retriever

Autres noms du Flat-Coated retriever
Retriever à poil plat, Flat-Coated Retriever

 

Pays d’origine du Flat-Coated retriever
Grande Bretagne

 

Utilisation du Flat-Coated retriever
Chien de chasse. Chien d’utilité : guide d’aveugle, recherche de drogue. Chien de compagnie

 

Caractère et aptitude du Flat-Coated retriever
D’une grande résistance, robuste, vif, très rapide et très énergique, ce chien est considéré comme la « formule 1 » des Retrievers. Doté d’un influx nerveux exceptionnel, d’une grande finesse de nez, il nage comme une loutre. En dehors de la chasse en plaine et au bois, il est plus spécialisé dans la quête et le rapport de la sauvagine. Sensible, affectueux, gai, doux et avec son bon caractère, ce chien est un agréable compagnon. Son éducation se fera avec douceur mais aussi avec fermeté

 

Conseils d’éducation et de vie du Flat-Coated retriever
Ce n’est pas un citadin. Il lui faut de l’espace et de l’exercice. Deux brossages par semaine. Surveiller l’état des oreilles

 

Durée de vie du Flat-Coated retriever
Médiane :  9,83 ans (Adams et al. 2010)
Durée maximale :  16,92 ans (Adams et al. 2010)

 

Histoire du Flat-Coated retriever
D’origine anglaise, il existait déjà au début du XIX ème siècle sous l’appellation de Wavy Coated (poil ondulé !). Des Setters irlandais, le Terre-Neuve et le Pointer auraient participé à sa création. Des éleveurs ont infusé du sang de Labrador. Sa première exposition date de 1860. Il a beaucoup servi comme chien d’utilité pendant la Première Guerre mondiale. La race a été reconnue par la F.C.I. en 1935. Introduit en France, à la fin du XIX ème siècle, ses effectifs y sont modestes

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00