Les maladies et la santé du Border Terrier

Le Border terrier appartient au groupe III : Terriers

 

En 2015, le Livre des Origines Français (LOF) a enregistré 343 inscriptions, ce qui en fait une race assez peu représentée en France (104ème position). On note toutefois une baisse de 14 % entre 2014 et 2015.

 

Pour cette race, à faible effectif, il y a très peu de littérature scientifique concernant les éventuelles prédispositions pathologiques. Globalement, c’est un chien plutôt robuste avec une bonne longévité.

  • • Neurologie : maladies nerveuses, cerveau et nerfs

    Syndrome des crampes épileptoïdes
    Chez le Border terrier, c’est une affection héréditaire selon un mode autosomal et récessif. Les signes cliniques apparaissent entre 2 et 7 ans (Black et al. 2014)

  • • Ophtalmologie : maladies des yeux, paupières, …

    Cataracte
    Chez le Border terrier, une forme héréditaire est suspectée. L’affection survient sur des chiens de 3 à 5 ans et est lentement évolutive. (Rubin 1989 ; ACVO Genetics Committee 2007)

    Cataracte mature chez un Border Terrier
    Le Border terrier fait parti des nombreuses races considérées comme prédisposées à la cataracte.

    Distichiasis
    Cette affection est décrite aux USA chez le Border terrier mais de façon rare. (ACVO Genetics committee 2009)

    Persistance de membrane pupillaire (PMP)
    Des formes essentiellement mineures de cette affection sont décrites chez le Border terrier mais de façon rare. (ACVO Genetics committee 2009)

  • • Reproduction : maladie de l’utérus et des ovaires, testicules et prostate

    Dystocie
    Le Border terrier est une race de chien considérée comme prédisposée aux dystocies par inertie utérine primitive. (Johnson et al. 2001)

    Dystocie chez le Border terrier
    Le Border terrier fait parti des races considérées comme prédisposées aux dystocies.

Le standard du Border Terrier

Tête :
Ressemble à celle d’une loutre. Crâne modérément large, museau court et fort

Yeux :
Foncés

Oreilles :
Petites, en forme de V, tombant vers l’avant tout contre la joue

Corps :
Haut, étroit, assez long. Coude de longueur modérée. Côtes bien cerclées vers l’arrière du thorax. Rein fort, arrière-main bien profilée

Queue :
Modérément courte, assez épaisse à la base, va en s’amenuisant. La queue est portée gaiement mais non recourbée sur le dos

Poil :
Dur, dense. Sous poil serré

Robe :
Rouge, froment, grisonné et feu ou bleu et feu

Taille :
Femelle : au plus 36 cm
Mâle : au plus 40 cm

Poids :
Mâle : de 5,9 à 7,1 kg
Femelle : de 5,1 à 6,4 kg

Connaître le Border Terrier

Autres noms du Border terrier
Border terrier, Border. Selon certaines sources, les noms historiques de Coquetdale Terrier et Reedwater Terrier sont cités

 

Pays d’origine du Border terrier
Grande Bretagne et plus particulièrement l’Ecosse

 

Utilisation du Border terrier
Chien de chasse. Chien de compagnie

 

Caractère et aptitude du Border terrier
Rustique, d’une endurance exceptionnelle, plein d’allant, capable de suivre un cheval, courageux et fort. Il est doté d’une forte personnalité mais avec un heureux caractère. Très attaché à ses maîtres, il adore les enfants. Il est souvent agressif à l’encontre de ses congénères

 

Conseils d’éducation et de vie du Border terrier
Une éducation ferme s’impose, il s’adapte à la vie en appartement si on lui propose de longues et fréquentes sorties. Brossage de temps en temps. Toilettage (épilation) deux à trois fois par an

 

Durée de vie du Border terrier
Médiane : 14,0 ans (Adams et al. 2010) – 12,0 ans (O’Neil et al. 2013)
Ecart interquartile : 8,9 – 13,1 ans (O’Neil et al. 2013)
Durée maximale : 22,8 ans (Adams et al. 2010) – 21,2 ans (O’Neil et al. 2013)

 

Histoire de la race du Border terrier
Il porte le nom de la région des Borders, au sud de l’Ecosse, où il a été élevé. Il serait issu de l’ancien type de Bedlington avec des apports de Lakeland Terrier et de Dandie Dinmont Terrier. Son nom s’impose en 1880. Un club spécialisé est créé en 1920. Il est d’abord utilisé pour la chasse au renard et pour accompagner les meutes de chiens courants. Très rare en France jusqu’en 1985 il connaît depuis un réel engouement.

URGENCES 24h/24 - 7j/7

01 49 85 83 00