Fragmentation du processus coronoïde medial chez le chien



Points importants

  • Le but premier d’une arthroscopie de coude chez le chien est l’exploration visuelle de l’articulation.
  • l’arthroscopie de coude permet d’opérer des lésions intra-articulaires avec grande précision.
  • Les chiens concernés appartiennent surtout aux grandes races.
  • La fragmentation de processus coronoïde est, de loin, la première indication d’arthroscopie du coude chez le chien.
  • La plupart des maladies de coude du chien qui peuvent se traiter par arthroscopie y répondent favorablement (90% en moyenne chez les jeunes chiens – 80% chez les chiens adultes).
  • L’arthroscopie est essentiellement pratiquée par des vétérinaires spécialistes.

Qu’est-ce que le processus coronoïde?

Il s’agit d’un processus (pointe) osseux appartenant à l’ulna (cubitus). En réalité il existe un processus coronoïde médial (PCM) et un processus coronoïde latéral. C’est le premier qui nous intéresse car il est sujet à une pathologie osseuse, source de boiterie. Au contraire du processus coronoïde latéral, le processus coronoïde médial s’articule avec une importante partie de l’humérus, au sein de l’articulation du coude.

 


Qu’est-ce que la fragmentation du processus coronoïde médial chez le chien (FPCM)?

Il s’agit d’une anomalie de l’articulation du coude chez les chiens, principalement de grande taille. Au cours de la croissance, ou même à l’âge adulte, cette région primordiale de l’articulation du coude est sujette à des fissurations voire des lignes de fractures complètes qui génèrent un état inflammatoire du coude (synovite), elle même génératrice d’inconfort et par conséquent de boiterie pour les chiens atteints.

 


Quelle est l’incidence de la fragmentation du processus coronoïde médial chez le chien (FPCM)?

La fragmentation de processus coronoïde médial est, de loin, la première cause de boiterie de membre antérieur (membre thoracique) chez les chiens de grande taille. Les races pures étant plus touchées que les croisés. On rencontre beaucoup cette maladie osseuse du chien chez les Retrievers (Labrador, Golden), les Bouviers (Bernois, Suisse), les Rottweilers, les boxers… En théorie on peut la retrouver chez de nombreux types de chien mais ceux de grande taille, ou à croissance rapide sont plus touchés.

Fragmentation du processus coronoïde chez le chien
Vision d’une FPC (fragmentation de processus coronoïde) chez un chien
Fragmentation du processus coronoïde chez le chien
Chirurgie assisté par arthroscopie d’une FPC (fragmentation de processus coronoïde) chez un chien

Dans quelles conditions se pratique l’arthroscopie du coude chez le chien?

Seules certaines cliniques et centres hospitaliers vétérinaires sont effectivement équipés du matériel sophistiqué nécessaire à la réalisation d’arthroscopies de coude chez le chien. Il s’agit d’une technique de chirurgie dont l’apprentissage est difficile. Elle est donc essentiellement pratiquée par des vétérinaires spécialistes.

Pour ces raisons, lorsqu’un vétérinaire pense être confronté à une indication d’arthroscopie de coude chez un chien, il réfère généralement le cas dans une structure équipée au sein de laquelle exerce un vétérinaire spécialiste en chirurgie des animaux de compagnie.

 


Quels sont les risques et les complications possibles ?

Une douleur post-opératoire de brève durée et légèrement supérieure au niveau d’inconfort pré-opératoire est possible dans la foulée de l’arthroscopie de coude.

L’occurrence d’infection articulaire (arthrite septique) à la suite d’une arthroscopie de coude est possible mais reste rare (incidence inférieure à 1%).

La non-amélioration des signes cliniques qui ont amené à pratiquer une arthroscopie est toujours possible. Cependant la plupart des maladies de coude du chien qui peuvent se traiter par arthroscopie y répondent favorablement (90% en moyenne).

 


Quelle convalescence après à une arthroscopie chez le chien ?

Un repos de 6 semaines, sous la forme d’exercice réduit aux seules sortie sanitaires en laisse est généralement indiqué.

 


Le déroulement de l’intervention

A l’hôpital, nous pouvons prévoir une arthroscopie de coude si nécessaire le jour même à condition que votre animal nous soit présenté un matin à jeun et que l’indication soit univoque. Il vous suffit pour cela de prendre rendez-vous au secrétariat avec le vétérinaire spécialiste. L’éventualité de devoir planifier l’arthroscopie à une date différente de la consultation elle-même existe.

Le principe consiste à faire un bilan arthroscopique de toutes les anomalies du coude atteint sous anesthésie générale. A l’issue de cela, et dans la foulée immédiate, une chirurgie articulaire sous guidance arthroscopique est réalisée.

Les animaux sont ensuite réveillés sous surveillance continue. Ils peuvent rentrer à la maison dans les 6-24 heures suivant l’intervention.

 


Les soins post-opératoires

Les recommandations et les soins post-opératoires vous seront expliqués par un vétérinaire au moment de la sortie de votre animal. Un compte rendu détaillé vous sera remis à cette occasion. En cas de problème ou de questions vous pourrez joindre en permanence une infirmière et un vétérinaire par téléphone. Notre hôpital est ouvert sans interruption, 24h/24, 7j/7.

 


Le pronostic

En général, avec une indication bien établie, le pronostic de l’arthroscopie de coude est favorable (90% en moyenne chez les jeunes chiens – 80% chez les chiens adultes) et les complications sont rares.

Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter

Références

Benlloch Gonzalez M, Bouvy B (2010). Arthroscopie du coude chez le chien. Pratique Vet 45 : 318-320.

Beale B, Hulse D, Schultz K, Whitney W (2003) Arthroscopically assisted surgery of the elbow joint. In Small Animal Arthroscopy. First edition. Saunders Co, Philadelphia. 50-79.

Meyer-Lindenberg A et coll. (2003). Arthrotomy versus arthroscopy in the treatment of fragmented medial coronoïde process of the ulna (FMCP) in 421 dogs. Vet Comp Orthop Traumatol 16 : 204-10.

Glossaire