Eclampsie ou tétanie puerpérale chez le chien


Eclampsie ou tétanie puerpérale chez le chien est une affection due à une chute du taux de calcium dans le sang (hypocalcémie) causée par la « consommation » importante pour l’ossification des fœtus en fin de gestation et la production de lait.

L’éclampsie ou tétanie puerpérale se développe le plus souvent 3-4 semaines après la mise-bas, quand la consommation en lait des chiots est maximale. Néanmoins, elle peut survenir à n’importe quel moment à partir de la fin de la gestation.

Les premiers signes cliniques sont de la nervosité, des halètements, de l’agitation. Ils progressent, parfois très rapidement, vers une incoordination, des secousses puis des convulsions et une hyperthermie. En l’absence de traitement, la chienne peut mourir.

La prévention de l’éclampsie passe par la distribution d’un aliment adapté pour la gestation et la lactation. En particulier, les taux de calcium et de phosphore doivent être bien adaptés. Pendant la gestation, il ne faut surtout pas supplémenter la ration habituelle avec du calcium, faute de quoi l’équilibre phospho-calcique ne sera pas adapté. La mise au repos de certains mécanismes régulateurs empêchera la bonne adaptation des besoins en calcium. Il faut également éviter une alimentation trop riche en maïs ou en riz (diminution de l’absorption du calcium).

L’éclampsie est une urgence vraie et le traitement doit être mis en place sans délai. Il suppose l’hospitalisation de la chienne et la mise en place d’un allaitement artificiel des chiots, avec un lait maternisé de chienne adapté que vous trouverez chez votre vétérinaire.

Parallèlement, un apport de calcium par voie veineuse est mis en place, ainsi qu’une réanimation médicale adapté à la situation.

Lors de son retour à la maison, et en particulier si l’allaitement des chiots est repris, une alimentation adaptée et une supplémentation en calcium seront prescrites par le vétérinaire. Une alternance entre allaitement naturel et allaitement artificiel au biberon (avec un lait spécifique pour chiots) est une bonne solution pour soulager la chienne.

Toutes les races de chiens peuvent déclencher des éclampsies mais les races de petite taille ou celles qui donnent naissance à de grandes portées sont plus exposées. Une prédisposition est notamment décrite chez : Caniche, Chihuahua, Pinscher nain,…

Eclampsie ou tétanie puerpérale chez la chienne
Chez cette chienne qui allaite, la nombreuse portée de chiots explique l’apparition d’une éclampsie
Eclampsie ou tétanie puerpérale chez la chienne
Lait artificiel maternisé et biberon pour chiots
Plus d'infos

Pour toutes informations supplémentaires ou pour contacter un vétérinaire spécialiste

Nous contacter