Dogue de Bordeaux

Informations sur la race et conseils vétérinaires pour le Dogue de Bordeaux

Les maladies et la santé du Dogue de Bordeaux

Le Dogue de Bordeaux appartient au groupe II : Chiens de type Pinscher et de type Schnauzer, Molossoïdes, Chiens de Montagne et de Bouviers Suisses

En 2015, le Livre des Origines Français (LOF) a enregistré 1271 inscriptions, ce qui en fait une race bien représentée en France (37ème position).

Il y a peu de littérature scientifique concernant les principales maladies et éventuelles prédispositions pathologiques pour cette race de chien

  • Cardiologie
  • Dermatologie
  • Ophtalmologie

Cardiologie

Cardiologie : cœur et maladies cardiaques

Cardiomyopathie dilatée (Myocardiopathie dilatée) :
Chez le Dogue de Bordeaux, c’est une affection assez courante avec prédisposition des mâles et un âge médian de 5 ans. Dans une étude, 3% des cas de myocardiopathie dilatée concernaient des Dogues de Bordeaux. (Borgarelli et al. 2006)

Sténose aortique :
Chez le Dogue de Bordeaux, une prédisposition est rapportée. Pour certains auteurs, elle est importante, avec un Odds ratio de 11,2 et des chiens sains et malades présentant un plus petit ostium aortique que dans les autres races. (Höllmer et al. 2008 ; Oliveira 2011)

Dermatologie

Dermatologie : peau et maladies cutanées

Hyperkératose des coussinets :
Chez le Dogue de Bordeaux, une forme familiale est décrite avec un mode de transmission autosomal et récessif. Les lésions apparaissent vers l’âge de 6 mois. (Lachaume et al. 1998)

Ophtalmologie

Ophtalmologie : maladies des yeux, paupières, …

Ectropion :
Chez le Dogue de Bordeaux, une prédisposition héréditaire de type polygénique est rapportée. (ACVO Genetics Committee 2007 ; Chaudieu et Chahory 2013)

Rétinopathie multifocale :
Chez le Dogue de Bordeaux, on décrit une rétinopathie multifocale due à une mutation sur le gène VMD2, à transmission héréditaire autosomale et récessive, avec des conséquences visuelles très variables. (Guziewicz et al. 2007)

Le standard du Dogue de Bordeaux

Tête
Très volumineuse, anguleuse, large, assez courte. Vue de face, elle est trapézoïde. Le crâne, dont le périmètre correspond à la taille, est légèrement convexe. Stop très accusé, front plus large que haut, domine la face, rides profondes, symétriques. Museau puissant, épais, assez court, très légèrement concave, truffe large. Mâchoires très puissantes. Prognathisme inférieur (maxillaire inférieur faisant saillie de 0,5 à 2 cm), babines épaisses.

Yeux
Ovales, largement espacés. Couleur noisette à brun sombre pour le chien à masque noir, pouvant être moins foncé avec le masque rouge.

Oreilles
Petites, de couleur un peu plus foncée que la robe. Elles retombent le long des joues.

Corps
Puissant. Cou très fort, presque cylindrique, avec fanon. Poitrail puissant, poitrine large, profonde et puissante, côtes cintrées. Dos large et musclé. Croupe modérément oblique. Ventre relevé.

Membres
Musclés à ossature forte. Pieds ronds, forts. Doigts serrés, ongles bien pigmentés.

Poil
Fin, court, lisse et doux.

Robe 
De couleur acajou ou fauve avec masque rouge ou noir. On recherche une bonne pigmentation. Des tâches blanches peu étendues sont admises au poitrail et aux pieds.

Taille
Mâle : de 60 à 68 cm
Femelle : de 58 à 66 cm

Poids
Mâle : au  moins 50 kg
Femelle : au moins 45 kg

Connaître le Dogue de Bordeaux

Autres noms du Dogue de Bordeaux
Dogue d’Aquitaine, Dogue de Bordeaux, French Mastiff

Pays d’origine du Dogue de Bordeaux
France

Utilisation du Dogue de Bordeaux
Chien de garde et de défense. Chien de compagnie

Caractère et aptitude du Dogue de Bordeaux
Ancien chien de combat, doué pour la garde qu’il assure avec vigilance et un grand courage mais sans agressivité. Il est peu sociable avec ses congénères. Doux, calme, sensible, il est très attaché à son maître et très affectueux envers les enfants. Il est peu aboyeur. Il déteste la solitude et l’inaction.

Conseils d’éducation et de vie du Dogue de Bordeaux
Il doit être parfaitement éduqué pour bien le contrôler. Ce n’est pas un chien d’appartement. Il lui faut de l’espace et de l’exercice. Pas d’entretien particulier.

Durée de vie du Dogue de Bordeaux
Médiane :  3,83 ans (Adams et al. 2010) –  5,5 ans (O’Neil et al. 2013)
Ecart interquartile : 3,3 – 6,1  ans (O’Neil et al. 2013)
Durée maximale : 16 ans (Adams et al. 2010) –  8,8 ans (O’Neil et al. 2013)

Histoire du Dogue de Bordeaux
C’est le seul Dogue français et l’une des plus vieilles races de France. Il pourrait descendre des Molosses romains, des Dogues espagnols… est connu dans le Sud-Ouest depuis le Moyen Âge sous le nom d’Alan Vaultre, ancien Dogue de combat et de chasse. Au XVIIIe siècle, Buffon le décrit sous l’appellation de Dogue d’Aquitaine. Le standard de la race a été officialisé en 1926 après quelques croisement avec des Mastiffs.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00