Urgences cardiaques

Qu’est-ce qu’une urgence cardiaque chez le chien ?

On parle d’une urgence cardiaque chez le chien lorsque le cœur n’est plus en mesure d’assurer à l’organisme l’apport en sang et en oxygène dont il a besoin. Ces situations mettent généralement en jeu la vie de l’animal et nécessitent une hospitalisation rapide dans un service d’urgence vétérinaire.

L’œdème pulmonaire

On parle d’œdème aigu du poumon (ou OAP) d’origine cardiaque lorsqu’à la suite d’une insuffisance cardiaque gauche, du liquide (provenant du sang) s’accumule dans les poumons. Il s’ensuit une grande difficulté respiratoire. En l’absence de traitement approprié, le chien peut mourir rapidement. Les principaux symptômes sont une toux associée  à une difficulté respiratoire et à une attitude anxieuse de l’animal. Dans les cas les plus graves, le chien peut même cracher une mousse rosée. Face à une suspicion d’œdème aigu du poumon, sans perdre de temps, il faut faire hospitaliser l’animal. Une réanimation médicale intensive et appropriée, permet le plus souvent de soulager et de stabiliser le chien. Dans un deuxième temps, un bilan cardiaque permettra de déterminer l’origine de la crise et de mettre en place un traitement destiné à prévenir les rechutes. L’œdème aigu du poumon est une urgence grave qui met en jeu le pronostic vital. Mais attention : l’œdème pulmonaire n’est pas toujours d’origine cardiaque.

   

Œdème pulmonaire (flèches) chez un chien insuffisant cardiaque | Même chien après hospitalisation et élimination du « liquide ». Le poumon redevient « noir » à la radio

Points Importants

  • Les urgences cardiaques chez le chien ne sont pas exceptionnelles
  • La plus fréquente est certainement l’œdème pulmonaire d’origine cardiaque
  • On trouve aussi des troubles du rythme : tachycardie, extrasystoles, …
  • Les symptômes les plus courants sont la toux, la difficulté respiratoire, les malaises et syncopes, la grande fatigue, l’arrêt cardiaque, …
  • L’infarctus du myocarde est très rare chez le chien

Les malaises et syncopes cardiaques

On parle de syncope lorsqu’il y a une perte soudaine de conscience, suivie d’un retour spontané à la normale. Dans des formes moins importantes sans perte de conscience, on parlera plutôt de malaise cardiaque. Les causes des syncopes sont extrêmement nombreuses et beaucoup ne sont pas d’origine cardiaque (maladie neurologique, métabolique, …). Dans tous les cas, c’est un signe à prendre au sérieux. Il convient de consulter sans tarder. Dès stabilisation de l’état général de l’animal, les examens complémentaires viseront à rechercher la cause du malaise ou de la syncope. Parmi les causes d’origine cardiaque, on peut citer chez le chien les troubles du rythme et de la fréquence cardiaque (tachycardie, extrasystole, fibrillation, blocs,) , l’accumulation de liquide autour du cœur, l’insuffisance cardiaque.

L’arrêt cardiaque ou mort subite

Le chien s’effondre brutalement et reste inerte sur le sol.

Normalement, le muscle cardiaque, stimulé par de petites impulsions électriques automatiques et naturelles, se contracte régulièrement pour envoyer le sang dans le corps. Parfois, cette activité électrique peut se dérégler pour provoquer des arythmies. Les contractions du cœur deviennent anarchiques et inefficaces : c’est l’arrêt cardiaque ou mort subite. Il peut toucher n’importe quel animal mais le risque est majoré chez les chiens qui souffrent de certaines maladies cardiaques. Il peut aussi être la conséquence d’intoxications, d’une électrocution, …

En quelques minutes, le manque d’oxygénation du cerveau entraine des lésions irréversibles et la mort de l’animal. Il faut réagir très vite et faire un massage cardiaque (coucher le chien sur le côté et appuyer régulièrement et fermement sur le thorax en arrière du coude) pour essayer de faire circuler le sang. Le plus vite possible, l’animal doit être transporté chez le vétérinaire le plus proche.

   

Grave trouble du rythme chez un chien présenté en urgence pour malaises | Même chien en cours de traitement. Le rythme cardiaque redevient régulier

 

RÉFÉRENCES

Corlouer JP – Les cardiopathies - In : Rousselot JF, Corlouer JP et coll. - La cardiologie au quotidien – Guide pratique Vétoquinol – 2010, 156 p

Gestion des urgences cardiorespiratoires – Ateliers du Sud-est AFVAC – Grasse, 2-4 octobre 2009

Les signes d’appel de l’insuffisance cardiaque chez le chien et le chat, approche clinique – Belle-Ile – AFVAC Ouest, 8 au 10 juin 2006

Diagnostic différentiel de la toux chez le chien – VetoAlp – AFVAC Rhône-Alpes 20-23 mars 2006

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00