Paralysie laryngée

Qu’est-ce qu’est une paralysie laryngée chez le chien ?

La paralysie laryngée chez le chien est une perte de motricité des muscles innervant le larynx due à des lésions de voies nerveuses.

Le larynx est un conduit qui fait suite au pharynx et se prolonge par la trachée (c’est derrière la pomme d’Adam chez l’homme). Il est composé de plusieurs cartilages dont certains bougent à l’aide d’insertions musculaires permettant de former une valve (Figure 1). Cette valve s’ouvre lorsque le chien inspire pour permettre le passage d’air vers les poumons. Elle se ferme lorsque le chien n’inspire pas, ce qui permet de protéger les voies respiratoires d’une fausse route (passage d’aliment ou d’eau vers les poumons) pouvant entraîner une pneumonie.

Lorsque les chiens vieillissent (en particulier chez certaines races comme le Labrador ou le Golden Retriever), ou dès la naissance pour certaines races (Bouvier, Husky, Rottweiler, Dalmatien, Léonberg, Berger des Pyrénées, etc.), les nerfs permettant les contractions musculaires ne marchent pas assez bien et les muscles ne se contractent plus. Le larynx reste alors bloqué en position fermée, ce qui limite le passage de l’air vers les poumons. Le chien a alors du mal à bien s’oxygéner et cette difficulté est plus importante lorsqu’il fait chaud.

Points Importants

  • La paralysie laryngée est causée par une paralysie des muscles qui ouvrent et ferment le larynx lors de la respiration.
  • Lors de paralysie laryngée, les voies respiratoires sont fermées au niveau du larynx ce qui limite les capacités du chien à inspirer de l’air et donc à s’oxygéner.
  • La paralysie laryngée est traitée chirurgicalement pour ouvrir de nouveau le larynx et permettre à nouveau un flux d’air important vers les poumons.
  • Le pronostic est très bon en cas de chirurgie même si certaines complications sont possibles.

Quels chiens sont atteints ?

Les chiens atteints sont les plus souvent des chiens âgés (plus de 8 ans), souvent mâle et en surpoids. Les labradors sont prédisposés.

En dehors de ce cas de figure, le plus fréquent, certains chiens peuvent être atteints dès la naissance pour certaines races spécifiques (voir les races listées ci-dessus).

Quels sont les symptômes que l’on peut rencontrer dans la paralysie laryngée chez le chien ?

Le principal signe clinique visible est une difficulté à respirer. Votre compagnon va respirer de plus en plus fort, avec un bruit important, surtout lors de l’inspiration.

Les symptômes sont souvent plus visibles en période de chaleur car les chiens accentuent leur respiration pour pouvoir réguler leur température.

Schéma du larynx

Il est possible que vous ayez remarqué un changement de sonorité des aboiements depuis quelques temps, ou une intolérance à l’effort… ces signes peuvent aussi correspondre à une paralysie laryngée.

Comment diagnostiquer avec certitude une paralysie laryngée chez le chien ?

Un bon examen clinique est important. Un vétérinaire qui a l’habitude de voir des chiens atteints aura certainement une très bonne idée simplement avec l’examen clinique. En effet, une étude a montré qu’un chirurgien spécialiste se trompait moins d’une fois sur 10. Il faut également réaliser un bon examen neurologique car parfois les troubles neurologiques ne sont pas uniquement présents au niveau du larynx.

Il est important d’établir un diagnostic de certitude avant de penser au traitement…

Il faut évaluer le larynx et ses mouvements durant la respiration. Pour cela, un examen sous fibroscopie (avec une petite caméra) est réalisé avec une anesthésie très légère. Des radiographies pulmonaires et des analyses sanguines sont également réalisées.

Le traitement de la paralysie laryngée chez le chien : la latéralisation du cartilage aryténoïde

Le traitement de la paralysie laryngée est chirurgical. En attendant la chirurgie il faut limiter l’exercice, garder votre compagnon au frais, et être prêt à aller en urgence chez le vétérinaire ou dans un centre d’urgence si les difficultés respiratoires augmentent soudainement. Mais ces mesures sont palliatives… et risquées.

Pour la chirurgie, votre chien sera tondu sur le côté gauche du cou. Une incision est réalisée en regard du larynx. Deux prothèses seront placées afin de remplacer le muscle défaillant et de tirer un des deux cartilages formant l’ouverture du larynx pour maintenir un côté de la « valve » en position ouverte.

Quels sont les risques et les complications possibles de la paralysie laryngée chez le chien ?

Les complications possibles incluent une infection (qui est le plus souvent superficielle et se traite facilement), un lâchage des prothèses nécessitant une autre chirurgie, et surtout une pneumonie par aspiration. Ces pneumonies sont dues au passage d’aliment dans la trachée. Elles peuvent être plus importantes si les chiens ont déjà des problèmes de déglutition. La sévérité de ses pneumonies sont variables : parfois limitées, elles ne sont même pas visibles sans radiographie (le chien agit totalement normalement et la guérison se fera toute seule) ; d’autres fois elles sont très sérieuses et nécessitent une hospitalisation en soins intensifs pendant plusieurs jours avec des traitements importants.

Le bon respect des recommandations de sortie de votre vétérinaire est indispensable.

   

Certains examens complémentaires sont nécessaires avant d’envisager la chirurgie de la paralysie laryngée. Ici une radiographie du thorax montrant la présence d’un mégaoesophage | Certains examens complémentaires sont nécessaires avant d’envisager la chirurgie de la paralysie laryngée. Ici un examen électroneurographique permet de dépister l’origine neurologique de la maladie

Le déroulement le l’intervention

A l’hôpital, nous pouvons vous recevoir à tout moment si votre compagnon semble avoir des problèmes respiratoires. Vous pouvez également prendre rendez-vous avec un vétérinaire spécialiste en chirurgie ou en médecine pour faire évaluer les voies respiratoires.

Le principe consiste à bien évaluer l’origine des troubles et s’assurer que tout, sauf le fonctionnement du larynx, fonctionne normalement. Une radiographie du thorax et un examen des voies respiratoires par fibroscopie permettront d’établir le diagnostic. La correction chirurgicale du larynx sera ensuite réalisée sous anesthésie, avec un monitoring complet, très important pour ces animaux.

Les animaux sont ensuite réveillés sous surveillance continue. Ils peuvent rentrer à la maison dans les 48 heures suivant l’intervention.

Les soins post-opératoires

Les recommandations et les soins post-opératoires vous seront expliqués par un vétérinaire au moment de la sortie de votre animal. Un compte-rendu détaillé vous sera rendu à cette occasion. En cas de problème ou de questions vous pourrez joindre en permanence une infirmière et un vétérinaire par téléphone. Notre hôpital est ouvert sans interruption, 24h/24, 7j/7.

   

Principe de l’intervention chirurgicale. Une prothèse permet de maintenir le cartilage partiellement ouvert | Aspect du larynx après la chirurgie : le cartilage aryténoïde est en position ouverte d’un seul côté, permettant une bonne respiration tout en limitant les risques de fausse route

 

 

AUTEUR

DR RAGETLY, Spécialiste en chirurgie

RÉFÉRENCES

J. Hernandez, C. Poncet. Maladies respiratoires du chien et du chat. Editions du Point vétérinaire.

A. Dunié-Mérigot, C. Poncet. Paralysie laryngée. Encyclopédie Vétérinaire (Elsevier Masson SAS, Paris), Chirurgie Générale, 1200, 2008, 11 p.

Millard R, Tobias K. (2009) Laryngeal paralysis in dogs. Compendium, 212-219.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00