Mégaoesophage chez le chien

Qu’est qu’un mégaoesophage chez le chien ?

Le mégaoesophage chez le chien se caractérise par un défaut de contraction et une dilatation anormale de l’œsophage sur toute sa longueur (mégaoesophage généralisé) ou sur une partie seulement (mégaoesophage segmentaire). L’œsophage ne se contracte plus et les aliments, la salive et l’eau stagnent donc dans sa lumière au lieu d’être dirigés dans l’estomac pour la digestion.

Le mégaoesophage est une affection plus fréquente chez le chien que chez le chat. Ses causes sont variées (oesophagite, affection nerveuse/neuromusculaire/musculaire, maladie hormonale, toxique). Dans 50% des cas, aucune cause n’est trouvée, on parle alors de mégaoesophage idiopathique.

Des origines génétiques sont possibles comme lors de Glycogénose de type II ou maladie de Pomp.

Points Importants

  • Le mégaoesophage chez le chien se caractérise par une dilatation anormale de l’œsophage et un défaut de contraction. En conséquence les aliments, la salive et l’eau stagnent dans l’œsophage au lieu d’être dirigés vers l’estomac.
  • Des régurgitations et une perte de poids importante sont les signes cliniques les plus fréquents lors de mégaoesophage.
  • La complication la plus fréquente et la plus grave est la bronchopneumonie par fausse déglutition, qui peut aboutir au décès de l’animal.
  • Le mégaoesophage peut être réversible si une cause traitable est trouvée. Sinon le pronostic est réservé.

Quand suspecter un mégaoesophage chez le chien ?

Certaines races sont prédisposées au mégaoesophage congénital telles que : Berger allemand, Berger finnois de Laponie, Chien finnois de Laponie, Chien suédois de laponie, Dogue allemand, Fox terrier, Golden retriever, Labrador retriever, Schnauzer miniature, Setter irlandais, Sharpei, Terre Neuve.

Cette affection ne doit pas être confondu avec la persistance du 4ème arc aortique.

Le principal signe observé lors de mégaoesophage est la présence de régurgitations. Elles doivent être distinguées des vomissements qui sont généralement causées par des affections gastriques ou intestinales plus qu’oesophagiennes. Une perte de poids, une halitose et une salivation importante peuvent aussi être observées.

   

  1. Radiographie du thorax d’un chien atteint d’un megaœsophage. La dilatation de l’œsophage (flèche) est matérialisée par l’accumulation du produit de contraste. Chez le chien normal, l’œsophage n’est pratiquement pas visualisable à la radio. (Le trajet noir matérialisé par les étoiles correspond à la trachée)
  2. Radiographie du thorax d’un chien atteint d’un megaœsophage. Les flèches montrent le bord dorsal de l’œsophage dilaté​

Comment confirmer un mégaoesophage chez le chien ?

Le mégaoesophage est dans la grande majorité des cas visualisé à la radiographie thoracique. Si un doute persiste, il peut être nécessaire de faire avaler un produit de contraste au chien et renouveler les radiographies. On parle d’oesophagogramme. La présence d’une bronchopneumonie peut également être visualisée sur une radiographie thoracique.

Selon son origine, le mégaoesophage peut être réversible. C’est pourquoi il est important de rechercher une cause pour tout mégaoesophage. Pour se faire, d’autres examens complémentaires sont réalisées selon le jugement du vétérinaire : examen hématologique, biochimique, ionogramme, test hormonal, recherche d’anticorps, examen électrodiagnostique, etc.

Si aucune cause n’est trouvée, on parle de mégaoesophage idiopathique. Il s’agit malheureusement de la situation la plus fréquente de mégaoesophage généralisé chez le chien adulte.

Comment traiter un mégaoesophage chez le chien ?

Si une cause est identifiée, le traitement de la maladie sous jacente peut permettre de guérir le mégaoesophage. Sinon, seul un traitement médical conservateur est possible.

L’essentiel du traitement consiste en des mesures hygiéniques : gamelles placées en hauteur, alimentation molle en boulette en petite quantité plusieurs fois par jour, repas suivi d’une mise en position verticale (voire assise) pendant 5 à 10 minutes. L’objectif est de faciliter par gravité le passage des aliments et de l’eau dans l’estomac.

Les chiens atteints de mégaoesophage bénéficient souvent d’un traitement limitant l’acidité des remontées gastriques (anti-acides) et protecteur digestif.

Lors de bronchopneumonie, il est essentiel de la traiter avec des antibiotiques. Certains animaux nécessiteront même une hospitalisation avec mise sous perfusion/oxygène, et injection intraveineuse d’antibiotiques pendant plusieurs jours.

Pronostic du mégaoesophage chez le chien

Si une cause est trouvée et que le chien répond correctement au traitement sans faire de bronchopneumonie, le pronostic est favorable. Cependant dans la majorité des cas, les bronchopneumonies à répétition et la perte de poids importante mettent en jeu la qualité de vie. Le pronostic est alors sombre.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00