Peterbald

Les maladies et la santé du Peterbald

En 2013, le Livre Officiel des Origines Français (LOOF) n’a enregistré aucune inscription de Peterbald. C’est une race récente et encore très peu répandue, ce qui explique pourquoi il n’y a pratiquement pas de littérature scientifique concernant les principales maladies et éventuelles prédispositions pathologiques pour cette race de chat.

  • Ophtalmologie
  • Particularités physiologiques

Ophtalmologie

Ophtalmologie : maladies des yeux, paupières, …

Atrophie rétinienne progressive
Chez le chat Peterbald, c’est une affection héréditaire selon un mode autosomique et récessif. Chez le Peterbald, le risque est estimé à 0,250. Il existe un test génétique de dépistage des porteurs de l’allèle rdAc.(Menotti-Raymond M et al. 2009)

Photographie de fond d’œil chez un chat présentant une dégénérescence évoluée de la rétine caractérisée par une zone du tapis hyperréfléchissante, une papille (tête du nerf optique) pâle, et une vascularisation rétinienne complètement atrophiée.

Particularités physiologiques

Particularités physiologiques chez le Peterbald

Génétique et croisements
Le croisement du Peterbald avec le Siamois et l’Oriental (croisements autorisés) est toujours à l’origine de chats Peterbald.

La mutation responsable de la peau nue chez le Peterbald est héréditaire selon un mode autosomique semi-dominant. Le gène en cause n’est pas actuellement connu et il n’y a pas de pléiotropie décrite. (Zhigachev et al. 2000 ; Mecklenburg 2006)

Le croisement de deux hétérozygotes peut donner des chatons au poil non muté.

Le standard du Peterbald

Tête :
Longue et triangulaire vue de face. Crâne, front et joues plats. Le profil est droit ou légèrement convexe, sans cassure entre le nez et le front

Yeux :
En amande, bien espacés. De couleur bleue, la plus intense possible pour les « point » et les blancs. Ils sont d’un vert le plus profond possible pour les autres. Les yeux « impairs » (vert et bleu) sont acceptés chez les Peterbald particolores et les blancs

Oreilles :
Grandes, larges à la base, bien espacées et prolongeant le triangle de la tête

Corps :
Long, ferme, élancé et athlétique. Ossature fine

Membres :
Longs avec une ossature fine et une musculature ferme. Les pieds sont ovales et petits

Queue :
Longue, en forme de fouet

Poil :
Il existe quatre variétés :

  • Les « nus » : la peau est élastique et évoque au toucher le caoutchouc. Les moustaches sont souvent absentes. La peau peut porter des plis sur la tête, le cou, les aisselles, l’aine et le ventre.
  • Les « velours » : les poils sont très courts, plus longs aux extrémités. Les moustaches sont frisées et cassées. La longueur et la texture des poils peut changer jusqu’à 18 mois. La peau peut porter des plis sur la tête, le cou, les aisselles, l’aine et le ventre.
  • Les « brush » : le poil est court, bouclé, dur et parfois épars. Les moustaches sont frisées et cassées. A partir de 2015, les « brush » ne seront plus admis au championnat.
  • Les chats « à poil non muté » : ils ne sont pas admis au championnat

Robe :
Toutes les couleurs de robe sont acceptées

Taille :
C’est un chat de taille moyenne

Poids :
3 à 7 kg

Connaître le Peterbald

Autres noms du Peterbald
Peterbald, chat de St Petersbourg

Pays d’origine du Peterbald
Russie

Utilisation du Peterbald
C’est un chat de compagnie. Il est rare en Europe. Il se plait à l’intérieur mais a besoin d’espace. En raison de sa quasi nudité, il est préférable de le garder à l’intérieur

Caractère et aptitude du Peterbald
C’est un chat plutôt hyperactif et bavard. Il est affectueux et recherche le contact humain

Conseils d’éducation et de vie du Peterbald
Certains chats ont tendance à produire beaucoup de sébum. Il est conseillé de les laver avec un shampooing spécifique deux fois par mois. Le cérumen peut être abondant et les oreilles sont à nettoyer régulièrement. Il faut éviter de trop l’exposer au soleil en raison d’un risque de « coup de soleil » quand il est à l’extérieur

Durée de vie du Peterbald
10 à 13 ans

Histoire du Peterbald
C’est un chat de type oriental. La race a été créée en Russie en 1994 à partir d’un croisement d’un mâle Donskoy, une race Russe de chat nu, et d’une femelle Orientale shorthair.
Le premier standard remonte à 1996 en Russie. La race est acceptée au niveau international en 1997 par The International Cat Association (TICA) et en 2003 par la World Cat Federation (WCF).

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00