Nos infos races  >   Chat  >   Sphynx
Races de chats : Sphynx



 

Les maladies et la santé du Sphynx

En 2013, le Livre Officiels des Origines Français (LOOF) a enregistré 621 inscriptions, ce qui met la race en 10ème position des 29 races de la population féline française inscrite au LOOF.
C'est une race de chat à la fois récente et encore peu répandue dans le monde ce qui explique en partie le peu de publications scientifiques concernant les maladies et prédispositions du Sphynx.

Particularités physiologiques chez le Sphynx

Coussinets plantaires
Les coussinets sont plus épais que dans les autres races de chats, ce qui donne une démarche particulière. (Prêtre 2009)

 

Chez le chat Sphynx, les coussinets des pattes sont plus épais que dans les autres races (Photo Prêtre 2009)

 

Groupes sanguins
Chez le chat Sphynx, dans une étude, 18 % sont de groupe B. (Giger and Casal 1997)

Hypoallergénie pour l’homme
Contrairement à certaines idées reçues, le Sphynx n’est pas un chat hypoallergénique pour l’homme. En revanche, les humains allergiques font souvent moins de réactions parce que l’allergène reste sur la peau du chat et n’est disséminé partout dans l’environnement avec les poils. (Prêtre 2009)

Mutation génétique responsable de la nudité du Sphynx
Il a été montré qu’il s’agissait d’une mutation à transmission héréditaire récessive. A ce jour, le gène concerné n’est pas identifié. Pour certains auteurs, la mutation concernerait le même gène que celui responsable de la réduction du poil chez le Rex Devon. (Robinson 1973 ; Carville 1995)

Peau, sébum et cérumen des oreilles chez le Sphynx
Les glandes sébacées sont normales chez le Sphynx mais le sébum ne pouvant pas se répartir sur les poils, il s’accumule à la surface de la peau. On trouve également une importante quantité de cérumen au niveau des oreilles. Ces particularités nécessitent un entretien particulier des animaux.

Sensibilité aux rayons Ultra-violets (UV)
Une sensibilité du Sphynx aux UV du soleil est rapportée, en particulier chez les sujets à robe claire ou blanche (Carville 1995 ; Prêtre 2009)

 

Cardiologie : coeur et maladies cardiaques

 

Cardiomyopathie hypertrophique ou Myocardiopathie hypertrophique (CMH ou HCM)
Le Sphynx est un chat prédisposé à une forme de Myocardiopathie hypertrophique. 10 à 15 % des chats seraient touchés. La transmission serait héréditaire selon un mode autosomique et dominant, à pénétrance incomplète mais actuellement aucune mutation n’a encore été identifiée. (Prêtre 2009)

 

Le chat Sphynx est prédisposé à une forme de Myocardiopathie hypertrophique (CMH ou MCH). L’oreillette gauche (AG) est très dilatée, la cavité ventriculaire gauche (VG) est réduite par l’hypertrophie très importante du myocarde ventriculaire (flèches).

 

Dermatologie : peau et maladies cutanées :

Mastocytose papuleuse éruptive
Une prédisposition est rapportée chez le Sphynx (Vitale et al. 1996 ; Noli et al. 2004 ; Guaguère et Muller 2007)

Hématologie et système immunitaire : maladies du sang, globules rouges, ...

Isoérythrolyse néonatale (syndrome hémolytique néonatal) :
Chez le Sphynx, le pourcentage de mariages à risque est estimé à 15 % (Bussiere 2009)

Orthopédie – Appareil locomoteur : maladies des os, des articulations et du squelette, maladies des muscles

Myopathie héréditaire (ou spasticité héréditaire)
Chez le Sphynx, l’affection aurait été introduite lors de la création de la race par utilisation de reproducteurs Rex Devon (Carville 1995)

 

Chat Sphynx atteint de spasticité héréditaire (Myopathie héréditaire). Flexion anormale de la nuque, protusion des omoplates. (Photo Prêtre 2009)

 

Reproduction : maladies de l'utérus et des ovaires, testicules et prostate

Isoérythrolyse néonatale (syndrome hémolytique néonatal) :
(voir Hématologie)

Le standard du Sphynx

Tête
Elle est de taille moyenne, plus longue que large, triangulaire et avec des contours arrondis prononcés, des pommettes franches et un pinch très franc. Le museau est assez court, arrondi, bien délimité par un pinch important.

Yeux
Grands, bien ouverts, en forme de citron, expressifs. Toutes les couleurs sont acceptées, en accord avec la robe.

Oreilles
Très grandes, placées très bas, larges à la base et arrondies à leur extrémité. Elles doivent paraître surdimensionnées par rapport à la tête.

Corps
Ferme, musculature bien visible et ronde. Poitrine large « en tonneau », profonde. Abdomen bien rond, comme si le chat venait de manger (à ne pas confondre avec de l’obésité). Hanches et croupe arrondies.

Membres
Ossature assez fine mais musculature ferme et bien dessinée. Les antérieurs sont légèrement arqués. Les pieds sont ovales avec des doigts longs et fins. Les coussinets sont plus épais que dans les autres races de chats, ce qui donne une démarche particulière.

Queue
En forme de fouet, longue, légèrement épaissie à la base, ressemblant à une queue de rat.

Peau et poil
De la nudité totale à la « peau de pêche ». Elle est très plissée chez les chatons. Les adultes doivent garder autant de plis que possible, spécialement sur la tête, sans altérer les fonctions normales du chat. Les sourcils et les moustaches sont rares ou absents. Quelques touffes de poils peuvent être tolérées sur certaines régions (base de l’oreille, nez, testicules, bout des pattes, bout de la queue).

Robe
Toutes les couleurs sont acceptées

Taille
C’est un chat de taille moyenne.

 

Connaître le Sphynx

Autres noms du Sphynx
Sphynx, Sphinx, Canadian hairless, Sphynx canadien

Pays d’origine du Sphynx
Canada

Utilisation du Sphynx
C’est un excellent chat de compagnie.

Caractère et aptitude du Sphynx
Le Sphynx est un chat extraverti, joueur et affectueux.

Conseils d’éducation et de vie du Sphynx
L’excès de sébum nécessite un entretien régulier sous forme d’un bain environ une fois tous les 8 à 15 jours. Les oreilles et la base des griffes demandent également un entretien régulier. L’exposition au soleil est déconseillée.

Durée de vie du Sphynx
Autour de 14 ans en moyenne

  Histoire du Sphynx
Si des mutations de chats nus sont rapportées depuis longtemps, le Sphynx est la première race de chats sans poils. Elle fut créée en 1966 au Canada à partir d’une portée de chatons nus. Des croisements furent effectués avec des chats Rex Devon (lien vers la fiche). Une autre lignée vit le jour aux USA en 1975, issue d’une mutation dans une portée de Domestic shorthair. Des croisements avec des Cornish Rex et des Siamois ont également eu lieu. En France, seuls les croisements Sphynx X Sphynx sont aujourd’hui autorisés.
 
 
CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis