Image du mois: Dermatologie

Présentation du cas

Chat mâle castré âgé de 6 ans présentant des lésions faciales depuis 2 mois. Vit seul, sort peu mais régulièrement à la campagne (tous les 2 week-end). Traité régulièrement contre les parasites extérieurs (Stronghold).

Les symptômes ont débuté il y a 3 mois par une conjonctivite, puis du prurit facial. Un traitement oculaire (Fradexam NDV) et glucocorticoïde systémique (0,6 mg/kg q12h) a été mis en place avec amélioration initiale mais dégradation quelques jours après son arrêt et aggravation à la reprise du traitement glucocorticoïde. Extension crouteuse aux pavillons auriculaires et quelques lésions dépilées sur les antérieurs.

Le chat se gratte beaucoup, se cache anormalement, mais mange.

 

Quelles sont vos hypothèses diagnostiques ?

Hypothèses diagnostiques (Prurit cervico-facial) :

  • Prurit cervico-facial allergique : localisation un peu trop sur le chanfrein et les babines
  • Pemphigus superficiel : l’aspect très érosif des lésions, l’absence d’atteinte de la truffe sont un peu atypiques. Cela reste possible surtout à cause des lésions crouteuses des pavillons
  • Erythème polymorphe, toxidermie (aspect très érosif)
  • Herpesvirose : la conjonctivite initiale, l’aspect, sont évocateurs
  • Surinfection microbienne : toujours possible.

Quels examens complémentaires allez-vous choisir ?

  • Cytologie : recherche de bactéries, de cellules acantholytiques
  • Contrôle FeLV, FIV (chat qui sort, suspicion d’herpes-virose, aggravation post-corticothérapie)
  • PCR (écouvillon et biopsie) : herpes virose
  • Biopsies cutanées (anesthésie générale, trépan de 4 mm, 5 biopsies)

Résultats

  • Cytologie : coques intracytoplasmiques (cliché 1), pas de cellules acantholytiques évidentes
  • Contrôle FeLV et FIV négatifs
  • PCR Herpes virose : positive sur les deux prélèvements
  • Histopathologie : compatibles avec un érythème polymorphe sans éliminer une virose cutanée

CONCLUSION : aspect et examens compatibles avec une Herpés-virose

Quel sera votre premier geste thérapeutique ? Evolution et traitement

Premier traitement (en attente des résultats)

  • Céfalexine 75 mg q12h (18 mg/kg q 12h)
  • Antisepsie local
  • Collerette
  • Pas de corticothérapie étant donné la suspicion d’herpes et l’échec du traitement précédent

Contrôle à 2 semaines Apect à 14 jours

  • Amélioration modérée avec quelques lésions asséchées
  • Cytologie de contrôle : persistance de coques intracytoplasmiques
  • Poursuite céfalexine 15 jours supplémentaires
  • Maintien antisepsie et collerette
  • Ajout de famciclovir 30 mg/kg q8h (125 mg 3 fois/j) étant donné les résultats des examens

Controle à 2 mois:

  • Amélioration poursuivie
  • Quelques croûtes résiduelles
  • Retrait de la collerette à 1 mois
  • Pas de prurit depuis
  • Traitement poursuivi et bien suivi (propriétaires très motivés, chat adorable)

Contrôle à 4 mois 

  • Amélioration quasi complète
  • Passage à 125 mg q12h 1 mois puis q24h le mois suivant, puis arrêt.

 

 

Contrôle à 10 mois

  • A refait quelques croûtes à l’arrêt du traitement
  • Reprise à 125 mg q 12h jusqu’à résolution (20 jours) et reçoit maintenant 125 mg q24h
  • La propriétaire refuse de retenter d’arrêter le médicament

 

Remarque

La dose de 90 mg/kg 3 fois par jour a également été proposée (Thomasy 2016) avec des résultats plus rapides. Cependant le coût peut devenir un facteur limitant dans ce dernier cas (100 EUR pour 3 semaines environ).

Auteur

Par le Dr HERIPRET

Références

Malik R, Lessels NS et al – Treatment of feline herpesvirus-1 associated disease in cats with famciclovir and related drugs.

J Feline Med Surg, 2009, 11(1), 40-48

Thomasy SM, Shull O, Outerbridge CA et al – Oral administration of famciclovir for treatment of spontaneous ocular, respiratory, or dermatologic disease attributed to feline herpesvirus-1: 59 cases (2006-2013)

J Am Vet Med Assoc, 2016, 249(5), 526-538

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00