Cardiologie interventionnelle:

Fermeture par voie endovasculaire d'une persistance de canal artériel

Par le Dr Cécile DAMOISEAUX, spécialiste (Dip. ECVIM) du service de cardiologie du CHV Frégis.

 

FERMETURE PAR VOIE ENDOVASCULAIRE D'UNE PERSISTANCE DE CANAL ARTERIEL

Une chienne croisée labrador de deux mois asymptomatique est présentée pour exploration d’un souffle cardiaque. L’auscultation cardiaque met en évidence un souffle systolo-diastolique basal gauche continu de grade 5/6.

Pour voir le diagnostic différentiel de ce type de souffle, cliquez ici.

 

A l’échocardiographie, une persistance du canal artériel (PCA) de type II morphologique selon la classification de Miller (rétrécissement abrupt du diamètre du canal d’au moins 50%) avec shunt gauche-droit de haute vélocité a été identifiée. Aucune répercussion morphologique cardiaque de cette PCA n’était encore présente (absence de dilatation ventriculaire et atriale gauche).

Pour en savoir plus sur la pathologie « persistance de canal artériel », cliquez ici.

 

Plusieurs techniques de fermeture du canal artériel sont rapportées et en particulier celle par voie endovasculaire. Cette dernière permet le placement d’un ou plusieurs dispositifs occlusifs directement à l’intérieur de la lumière du canal artériel par cathétérisme veineux ou artériel. Plusieurs dispositifs différents peuvent être utilisés. Actuellement, le plus employé par les cardiologues et celui adapté au type de morphologie du canal artériel rencontré dans ce cas clinique est l’Amplatz© Canine Duct Occluder (ACDO). Les études ont démontré  grâce à son utilisation un taux élevé d’occlusion complète du canal mais également un faible taux de complication. Cette technique a donc été choisie pour la fermeture de la PCA de notre cas clinique.
Le design de l’ACDO a été spécialement adapté pour la morphologie du canal artériel du chien. Il est composé de deux disques en nitinol FIGURE 1 et est seulement déployé dans le canal artériel après son parcours dans la lumière des vaisseaux sanguins. Le disque proximal est déployé dans l’ampoule du canal, le disque distal dans l’artère pulmonaire et le centre du dispositif est situé dans l’ostium pulmonaire. 

Afin d’assurer une occlusion parfaite et empêcher son embolisation, la taille de l’ACDO doit être compatible avec le diamètre du canal artériel à son abouchement dans le tronc pulmonaire, appelé ostium pulmonaire. C’est le diamètre de cet ostium qui va permettre de sélectionner la taille du dispositif utilisé. L’utilisation de l’échographie transœsophagienne ou de l’angiographie (injection de produit de contraste et visualisation sous fluoroscopie) est actuellement préconisée pour une évaluation plus précise de ce diamètre, une étude ayant rapporté une surestimation possible lors de la mesure par échocardiographie transthoracique. Cette mesure ne peut donc pas être réalisée avec certitude avant l’intervention et oblige les centres réalisant la procédure à posséder un stock de plusieurs tailles de dispositifs disponibles au moment de sa pose.


Déroulement de l’intervention :

Un introducteur est mis en place au niveau de l’artère fémorale puis plusieurs cathéters et guides sont passés successivement par cet introducteur jusqu’au cœur. Du produit de contraste est injecté dans la PCA pour visualiser sa morphologie et la taille de son ostium pulmonaire FIGURE 2. Une fois la mesure réalisée, un cathéter contenant le dispositif ACDO adapté est placé dans l’introducteur, jusqu’au canal artériel, en remontant l’artère fémorale jusqu’à l’aorte vers le tronc pulmonaire. Le disque distal est ensuite déployé, suivi du disque proximal, sous contrôle fluoroscopique FIGURE 3. Une fois l’ACDO fixé au niveau de l’ostium pulmonaire, du produit de contraste est injecté pour vérifier l’étanchéité du dispositif FIGURE 4. Le cathéter est ensuite retiré. 

L’échocardiographie post-intervention a permis de confirmer l’occlusion complète du canal artériel et l’ACDO peut être visualisé, en place, sur les images échocardiographiques FIGURE 5 mais également sur des radiographies thoraciques FIGURE 6.

Retour

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00