Le geste du mois : Prélèvement en vue d’un myélogramme ou d’une biopsie de moelle osseuse

La réalisation d’un myélogramme est l’un des examens médical les plus invasifs. Il nécessite une sédation très profonde, voir une anesthésie générale, et une couverture analgésique.

Il doit être envisagé dans les situations médicales suivantes :

  • cytopénies prolongées ou fluctuantes
  • anémie arégénérative
  • anomalie de l’hémogramme évocatrice d’une leucémie, c’est-à-dire présence de blastes circulants ou de cellules de morphologie anormale ; leucocytose et/ou lymphocytose persistante ; thrombocytose majeure ; myélémie
  • hyperprotidémie inexpliquée
  • hyperthermie prolongée et/ou maladie cachectisante inexpliquées
  • hypercalcémie non expliquée
  • bilan d’extension (lymphome malin, mastocytome malin et tout cancer à potentiel métastatique)

MATERIEL (stérile)

Trocart de Mallarmé (3 diamètres : 18/10ème moyens et grands chiens, 15/10ème petits chiens, 12/10ème chats) ou aiguille d’Ilinois (à usage unique) ou aiguille « rose » (chats uniquements).

Matériel pour l’asepsie de la peau

Agrafeuse ou matériel de suture

Seringue de 10 (chat, petit chien) ou 20 ml (chien)

Anesthésique local (peau et plans superficiels)

Pot de formol

Tube EDTA

Gants stériles, lame de scapel

Tondeuse

Lames de verre dégraissées, préparées inclinées 

PROTOCOLE

L’anesthésie générale est conseillée pour les chiens de petite taille et les chats.

Le prélèvement peut être réalisé à divers emplacements :

  • Chiens : en position assise, le sternum (3ème, 4ème ou 5ème sternèbre) pour les animaux jeunes, gras ou de grand format. Sinon en décubitus latéral, la jonction chondro costale (attention aux thoracocentèses accidentelles), la tête humérale, la tête fémorale, ou la crête iliaque.
  • Chats et petits chiens : en décubitus latéral, la crête iliaque, ou la tête fémorale

1. Raser et désinfecter la zone choisie

2. Réaliser une anesthésie locale de la peau et des plans superficiels

3. Pratiquer éventuellement une petite incision cutanée (1 cm), puis dilacérer les tissus jusqu’au périoste

4. Anesthésier localement le périoste

5. Implanter le trocart à travers la corticale par une pression forte, et des mouvements de rotation. Attention à l’angulation (pour la crête iliaque, 45°C vers l’avant, médialement pour éviter la fosse iliaque)

6. Enfoncer progressivement l’ensemble trocart-mandrin sans changer de direction (mouvements de rotation réguliers). Attention : il n’y a aucune sensation de rupture de la table osseuse lorsque la moelle est atteinte, l’évaluation est subjective en fonction de la profondeur (suivant la taille de l’animal)

7. Une fois le trocart implanté, dévisser le bouchon, retirer le mandrin et solidariser la seringue, préalablement enduite par de l’EDTA (aspiration du contenu d’un tube)

8. Effectuer plusieurs aspirations brutales pour décoller les grains de moelle jusqu’à l’apparition d’une goutte de sang puis relâcher. Il est important de ne pas continuer à maintenir une forte aspiration dès la première goutte visualisée, au risque de contaminer le prélèvement par une hémodilution

9. Retirer l’ensemble trocart-seringue par un mouvement de rotation.

10. Désolidariser la seringue de l’aiguille, la remplir d’air, la solidariser à nouveau et expulser doucement une goutte de sang médullaire à l’extrémité de chaque lame porte-objet. Ne déposer qu’une seule goutte de petite taille par lame, à une extrémité. S’il y a trop de sang, on peut bien incliner la lame et absorber l’excès avant de procéder à l’étalement

11. Etaler les prélèvements immédiatement par étirement entre 2 lames porte-objets en veillant à leur épuisement en bout de frottis

Il est alors important de vérifier la présence de grains de lame en colorant une des lames, avant de réveiller le chat ou le chien.

12. Réaliser une suture cutanée au besoin

En cas de prélèvement en vue d’une biopsie médullaire, après l’étape 8, la seringue peut être désolidarisée du trocard, et sans remettre le mandrin, le bouchon est revissé. Plusieurs mouvements de vissage dans le sens des aiguilles d’une montre sont alors réalisés : ceux-ci amènent à réaliser une carotte de moelle au sein du trocard. Le trocart est alors retiré par rotation inverse du site. Le crochet métallique fourni avec le trocard est inséré à l’extrémité dans le canal, jusqu’à faire sortir à la base, le prélèvement de moelle osseuse.

Celui-ci est alors déposé dans un pot de formol.

Il est à noter que le pot à formol ne doit pas être conservé à coté des lames du myélogramme, au risque d’en altérer la qualité.

Retour

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

2 accès pour nous rendre visite : Rue Jacques Destrée, 75 013 Paris :  Accès piétons : 8h00 - 20h00 9 rue de Verdun, 94 250 Gentilly : Accès parking, urgences et piétons : 24h/24, 7 j/7
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00