Le cross-linking

Le cross-linking du collagène cornéen correspond à un processus photochimique : des radicaux libres sont produits par l’activation d’un chromophore, la riboflavine (Vitamine B2) à la suite d’une exposition aux rayonnements ultra-violets. Cette technique s’est récemment développée dans la gestion des kératites bactériennes chez l’homme et chez l’animal. En effet, dans un certain nombre de cas, le traitement médical n’est pas satisfaisant pour la gestion des complications bactériennes des ulcères cornéens. Soit celui-ci ne permet pas d’enrayer le processus de kératomalacie et le cratère en regard du lit de l’ulcère s’approfondit, soit une extension de l’abcès en surface et/ou en profondeur peut avoir lieu.

Dispositif d’administration de la riboflavine dans le stroma cornéen par iontophorèse (IontophorVet ND). Le champ électrique est activé après remplissage de la cupule en contact avec l’œil (maintien par succion) par la solution de riboflavine.

Le cross linking s’est développé ces dernières années en médecine vétérinaire comme traitement adjuvant ou alternatif aux kératites bactériennes. La technique a plusieurs effets sur la cornée. Le premier est la photopolymérisation induisant la formation de ponts divalents entre les fibres de collagène constituant le stroma cornéen à la suite de l’exposition aux UV (UV-A ultraviolets 365 nm) de la riboflavine. Ces ponts augmentent la stabilité et la solidité du stroma cornéen et augmentent sa résistance à la digestion enzymatique par les collagénases. Le second effet est anti-infectieux (action sur l’ADN et sur les membranes des bactéries par les UV et les radicaux libres). Enfin, cette technique module l’inflammation au sein de la cornée par un effet cytotoxique sur les kératocytes du stroma cornéen.

 

La procédure est effectuée sous anesthésie générale. La riboflavine est instillée sur l’œil à fréquence rapprochée pendant 30 minutes ou bien soumise à un champ électrique pour faire diffuser plus rapidement la riboflavine dans l’épaisseur de la cornée (processus de iontophorèse). La source de lumière est ensuite placée proche de l’œil puis la cornée est irradiée pendant 9 minutes en évitant d’exposer le limbe. La fluorescéine ne doit pas être instillée sur l’œil avant le cross linking car les spectres d’absorption de la fluorescéine et de la riboflavine se chevauchent.

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00