Syndrome d’hyperextension

... du carpe

Qu’est-ce que le syndrome d’hyperextension du carpe du chien ?

Le syndrome d’hyperextension du carpe (poignet) du chien se présente lors de lésions anatomiques localisées sur la face palmaire du carpe (fibrocartilage ou rétinacle des fléchisseurs).

Ce syndrome représente la lésion la plus couramment rencontrée sur les carpes des chiens. C’est une forme d’entorse.

Syndrome d’hyperextension du carpe chez un chien de race Berger allemand

Points Importants

  • Le syndrome d’hyperextension du carpe est secondaire à un traumatisme ou une arthropathie
  • Le diagnostic se fait par manipulation du carpe et par des radiographies (vues classiques et en contrainte)
  • Le traitement conservateur donne rarement de bons résultats à long terme
  • Le traitement chirurgical consiste le plus souvent en une arthrodèse, deux techniques sont possibles
  • En post-opératoire, une immobilisation complète du membre (plâtre puis bandage Robert-Jones) est indispensable pour une bonne cicatrisation.

Syndrome d’hyperextension du carpe chez un chien

 

Chez le chien, les causes responsables d’un syndrome d’hyperextension du carpe sont multiples. Elles incluent un traumatisme, comme une chute ou un saut d’une hauteur importante. Chez les chiens sans historique de traumatisme, les arthropathies à médiation immune peuvent également en être à l’origine.

Consécutivement à l’hyperextension, une luxation du carpe peut se produire à différents niveaux :

  • Proximal (entre le radius et le carpe) dans 31% des cas
  • Moyen (entre les os du carpe) dans 22% des cas
  • Distal (entre le carpe et le métacarpe) dans 47 % des cas

Prédispositions raciales au syndrome d’hyperextension du carpe du chien

Certaines races sont considérées comme présentant une prédisposition telles que le Rottweiler.

Signes cliniques du syndrome d’hyperextension du carpe du chien

Les signes cliniques dépendent du poids du chien, de la gravité et du type de blessure, du temps écoulé entre la blessure et la consultation.

Ils regroupent un gonflement du carpe, une douleur à la manipulation et la mise en évidence d’une hyperextension du carpe. Progressivement les difficultés locomotrices deviennent majeures.

Comment confirmer le diagnostic de syndrome d’hyperextension du carpe du chien

Pour établir le diagnostic, des radiographies sous différentes incidences sont nécessaires.

Ces différentes vues radiographiques permettent d’évaluer le degré de sévérité de l’instabilité articulaire du chien.

   

Radiographie en vue latérale du carpe d’un chien montrant un gonflement des tissus mous nécessitant une vue en contrainte pour poser le diagnostic

Radiographie en contrainte effectuée sur le carpe d’un chien. Mise en évidence d’une hyperextension du carpe

Traitement du syndrome d’hyperextension du carpe du chien

Le traitement conservateur (non chirurgical) est rarement couronné de succès.

Le meilleur traitement est l’approche chirurgicale : arthrodèse du carpe (partielle ou totale).

Les autres indications pour le choix d’une arthrodèse sont : lésions ligamentaires (ligament collatéral), fracture articulaire, arthropathie dégénérative sévère engendrant une douleur, arthrite à médiation immune, lésion neurologique affectant la portion distale d’un membre.

Une arthrodèse totale du carpe est conseillée lorsque l’articulation radio-carpienne (entre le radius et le carpe) est impliquée (articulation prenant en charge environ 85% du mouvement total du carpe) ou les articulations inter-carpiennes ou carpo-métacarpiennes (lorsque les ligaments carpiens accessoires, le fibrocartilage palmaire et les ligaments palmaires sont atteints).

schémas de mise en place de la plaque d’ostéosynthèse lors d’arthrodèse totale du carpe chez le chien

Les complications surviennent dans 7% à 50% des cas selon la littérature, et regroupent un défaut de fixation de la plaque (fréquent au niveau des vis les plus distales), casse de l’implant, infection, fracture, etc. Avec l’évolution des connaissances, des implants et des compétences, le taux de complication a diminué.

Un plâtre est posé en post-opératoire immédiat pour une durée de 6 semaines, puis remplacé par un bandage Robert-Jones avec un exercice restreint.

Des contrôles radiographiques sont conseillés à 4 et 8 semaines post-opératoires pour évaluer la progression de la cicatrisation.

Une arthrodèse partielle du carpe est choisie lorsque l’articulation radio-carpienne n’est pas impliquée, ou lorsque seuls les ligaments carpal accessoire, carpo-métacarpiens et fibrocartilage palmaire sont lésés sans déplacement des os carpaux ulnaire ou accessoire.

Des radiographies en post-opératoire immédiat sont réalisées pour vérifier que la plaque d’ostéosynthèse ne gêne pas l’amplitude normale de l’articulation radio-carpienne.

Enfin, un plâtre est mis en place pour une durée de 6 à 8 semaines.

Pronostic du syndrome d’hyperextension du carpe du chien

Le pronostic de cette maladie est très bon avec un traitement chirurgical par arthrodèse. Il n’est par contre pas bon sans approche chirurgicale. Le plus souvent un inconfort important progresse avec une boiterie qui devient sévère. Des lésions cutanées sur les zones de frottement anormal sont également notées .

Radiographie après mise en place de la plaque d’ostéosynthèse lors d’arthrodèse du carpe chez un chien atteint d’un syndrome d’hyperextension du carpe

 

 

AUTEUR

DR RAGETLY, Spécialiste en chirurgie

RÉFÉRENCES

Tobias KM & Johnston SA. Section IV : Musculoskeletal system. In Veterinary Surgery. First edition (Tobias & Jonhston), Saunders CO, St Louis

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

En cas d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00