Maladie d’Aujeszky

ou pseudo-rage

La maladie d’Aujeszky ou pseudo-rage chez le chat, est une maladie infectieuse des porcins, d’origine virale. Elle est due à un herpès virus responsable chez le chat d’une encéphalomyélite évoluant rapidement vers la mort. La contamination du chat se fait par l’ingestion de viscères de porc ou de sanglier contaminé par le virus.

Des signes cliniques avant tout nerveux

L’incubation est courte (2 à 6 jours). Les premiers symptômes sont des modifications soudaines du comportement. Le chat est abattu, inquiet, agressif. Ces modifications comportementales peuvent être confondues avec celles de la rage, d’où le nom de pseudo-rage donné à cette maladie.

Chez le chat, contrairement au chien, les manifestations de prurit (démangeaisons intenses) sont inconstantes. Lorsqu’elles existent, elles se localisent préférentiellement au niveau de la tête et vont souvent jusqu’à l’automutilation.

L’affection évolue très rapidement vers une paralysie du pharynx, responsable de troubles de la déglutition et d’une hypersialorrhée. Une parésie puis une paraplégie précèdent de peu la mort de l’animal qui survient généralement en 48 heures environ.

Chez le chat, de rares cas de guérison spontanée sont rapportés.

Le tableau clinique est avant tout celui d’une encéphalomyélite infectieuse. Il est très proche de celui de la rage qui doit être systématiquement envisagée dans le diagnostic différentiel. Tant que le diagnostic de certitude n’est pas établi, l’animal doit être considéré comme potentiellement atteint de la rage. A ce titre, il doit être isolé et manipulé avec de grandes précautions.

Un cas de maladie d’Aujeszky sur un porcelet

Toute morsure, griffure ou simple souillure d’une plaie cutanée (même anodine) par la salive de l’animal suspect doit être immédiatement nettoyée à l’eau et au savon et donner lieu à une consultation auprès d’un médecin. En cas de décès de l’animal, une recherche de rage doit systématiquement être demandée et toutes les personnes en contact avec l’animal répertoriées.

Diagnostic et traitement

Compte tenu de la rapidité d’évolution, le diagnostic de certitude n’est généralement obtenu que par l’étude de prélèvements du système nerveux fait sur le corps du chat décédé.

Aucun traitement n’est actuellement connu pour cette maladie.

 

Comment éviter la maladie d’Aujeszky ?

En France, c’est une maladie devenue peu fréquente chez le porc. Elle reste rare chez le chat. Il faut éviter le contact du chat avec les porcs et les sangliers. La principale source reste l’ingestion de viande ou de viscères contaminés. Il est déconseillé de nourrir les chats avec de la viande de porc dont l’origine est incertaine et non contrôlée.

Retour
Contactez-nous

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00