Pathologie chien > Nos infos santé chien > Hernie discale chez le chien
         

Hernie discale chez le chien

Par Laurent Cauzinille, vétérinaire au CHV Frégis
Spécialiste en Neurologie, Diplomé de l'ECVN et de l'ACVIM (option neurologie)

Qu’est-ce qu’un disque intervertébral et qu’est-ce qu’une hernie discale chez le chien ?
La moelle épinière correspond à un énorme câble électrique qui passe dans la colonne vertébrale comme un fil dans un collier de perles (les vertèbres). Entre chaque vertèbre, un disque formé d’un anneau fibreux et d’un noyau gélatineux (comme un fondant au chocolat !), permet d’articuler la colonne.

Si l’anneau du disque (la croûte du fondant au chocolat) vient à se déchirer, le noyau (le chocolat liquide) peut alors sortir : on parle alors de « hernie » discale.

Malheureusement, l’anneau (la croûte) est moins épaisse en regard de la moelle épinière ce qui fait qu’en cas de « hernie », c’est à dire de sortie du noyau, c’est elle qui se trouve comprimée car elle n’a pas beaucoup de place dans chaque vertèbre

Quelles sont les conséquences d’une hernie discale chez le chien ?
Initialement, seul l’anneau se déchire ; l’animal présente alors des signes d’inconfort (il se déplace moins volontiers, a une démarche raide et le dos vouté ou la tête dans les épaules), voire des signes de douleur (cris spontanés, agressivité).

Puis le noyau sort vers la moelle ; si la moelle est un peu comprimée, l’animal a seulement des difficultés à se déplacer mais si la moelle est comprimée de façon plus sévère, l’animal se paralyse. Enfin si la moelle est extrêmement comprimée, l’animal ne ressent plus la douleur, ses membres sont anesthésiés.

Chez le chien, si la hernie discale se produit en bas de la colonne vertébrale, seuls les membres postérieurs sont atteints. Si la hernie discale se produit dans la région des épaules ou au niveau du cou, les 4 membres, antérieurs et postérieurs, sont touchés.

Certaines races de chien sont prédisposées à faire des hernies discales : Bouledogue français, Carlin, Cavalier king charles spaniel, Teckel par exemple.

Chien paralysé des postérieurs suite à une lésion de la moelle épinière au milieu du dos
 
Tête dans les épaules et membre maintenu en l'air suite à une hernie discale cervicale

Quel examen choisir pour confirmer et localiser une hernie discale ?
C’est le vétérinaire qui a l’habitude de gérer ce genre de maladie et qui est bien équipé qui choisira l’examen le plus adapté. Contrairement à ce qui est fait en médecine humaine, tous ces examens sont réalisés sous anesthésie générale.

  • La myélographie qui permet de souligner la forme de la moelle épinière montrera une déformation de celle ci au passage d’un espace intervertébral
  • Le scanner consiste à radiographier en 3 dimensions l’animal, reconstruire des images de type radiographique qui permettent d’évaluer si la moelle épinière est déformée ou pas.
  • La résonance magnétique qui utilise un puissant champ magnétique va produire non seulement une image de la colonne vertébrale et de la moelle mais aussi du liquide qui se trouve autour et des disques intervertébraux. Cette technique permet de repérer les disques anormaux et de mettre en évidence non seulement une déformation de la moelle mais aussi les éventuels dégâts faits à l’intérieur de la moelle lors de la hernie.
 
Myélographie montrant une déviation de la moelle épinière entre la 2ème et 3ème vertèbre cervicale

Comment traiter une hernie discale ?
Si l’animal ne présente que de la douleur et n’a pas de signes de paralysie, le repos et les anti-inflammatoires peuvent suffire à résoudre le problème et le temps finit par faire cicatriser  l’anneau du disque.

Par contre, en cas de signe de paralysie, seule une chirurgie permettra d’éviter une sortie encore plus importante du noyau et donc une aggravation parfois irréversible du degré de compression de la moelle.

La chirurgie au niveau cervical se fait par le dessous de la colonne alors qu’au niveau thoracique et lombaire elle se fait par le dessus. Le chirurgien doit avoir accès à la moelle et retirer ce qui la déforme. S’il y a des lésions à l’intérieur de la moelle (différence entre une hernie discale aiguë et chronique), il ne peut rien y faire car une moelle épinière ne se change pas !!!

 
Chirurgie après retrait d'une hernie discale aiguë ; la moelle est libérée mais apparaît encore déformée par l'ancienne hernie

Différence entre une hernie discale aiguë et une hernie discale chronique ?
Tout est une question de temps. Dans le cas d’une hernie discale aiguë, quelques heures ou jours auparavant, la moelle était normale puis une « irruption » du noyau discal est venu la percuter et la déformer d’où la paralysie. Ce type de hernie est douloureux. Dans ce cas le chirurgien doit rapidement la libérer mais il ne peut rien faire sur les dommages intérieurs à la moelle. C’est l’image du doigt coincé dans une porte que le chirurgien libère de la porte mais les lésions d’écrasement dans le doigt sont toujours là.

Dans le cas d’une hernie discale chronique, plus le temps passe, plus le disque sort et déforme la moelle ce qui demande des jours, des semaines, des mois… Voilà pourquoi ce type de hernie est peu douloureuse. Dans ce cas il y a bien une déformation de la moelle mais par contre, à l’intérieur de celle ci il n’y a pas d’hémorragie mais plutôt une disparition des fibres nerveuses et donc une atrophie. Le chirurgien peut réduire voire annuler la déformation mais la moelle restera à jamais atrophié.

Le pronostic
Généralement, un animal qui n’a que « mal » au dos, avec un traitement conservateur (c’est à dire sans chirurgie) a de bonne chance de remarcher normalement.

Un animal qui a des difficultés à se déplacer ou marche sur la partie dorsale de ses doigts, a, s’il est opéré rapidement, de meilleures chances de remarcher que si il est traité avec uniquement des médicaments

Un animal totalement paralysé depuis moins de 48 heures a, théoriquement, encore plus de 50% de chance de remarcher si il est opéré immédiatement ; dans ces conditions c’est non seulement le degré de déformation de la moelle mais aussi l’état de la moelle à l’intérieure qui fait passer du bon coté ou du mauvais coté des 50%.

Enfin, un animal paralysé depuis plus de 2 jours et qui n’a pas, lorsqu’on lui pince les doigts de réaction qui prouve qu’il ressent bien la douleur, tombe à moins de 10% de chances qu’il remarche, même avec une chirurgie.

Le suivi hospitalier d’un animal paralysé au CHV Frégis.
D’une façon générale, dès qu’il y a des déficits nerveux, il est toujours préférable d’intervenir chirurgicalement. Le CHV Frégis a une grande maîtrise de ces cas et de ces chirurgies puisque nous réalisons plusieurs centaines de ces opérations chaque année et ce, depuis des dizaines d’années.
Un animal opéré l’est dans les meilleures conditions d’anesthésie, d’asepsie et de technicité possible. Nous tenons particulièrement à parfaitement gérer la douleur que cette chirurgie peut occasionner durant les premières heures de réveil, c’est pourquoi un tel patient reste hospitaliser un minimum de 48 à 72 heures. Généralement la douleur est levée au delà et les premiers signes d’amélioration apparaissent soit durant l’hospitalisation soit dès les premiers jours de retour à la maison. Malheureusement l’exception confirme toujours la règle et occasionnellement il est nécessaire d’être plus patient ou de re-vérifier le travail du chirurgien par une nouvelle étape d’imagerie. La rééducation est rarement nécessaire dans une grande majorité des cas de hernie aiguë ; elle peut être proposée lors de hernie chronique car l’atrophie médullaire impose une récupération beaucoup plus lente.

  1. L. Cauzinille :« Neurologie clinique du chien et du chat », Point vétérinaire, 2nde édition 2009
  2. L. Cauzinille: « Imagerie médicale : Quand et comment utiliser le scanner et l'IRM lors de paralysie », Cauzinille L. Le nouveau particien vétérinaire N°20, 566-72, 2004
  3. L. Cauzinille: « Comment traiter la hernie discale : traitement médical ou chirurgical, chez le chien et le chat », Cauzinille L. Le nouveau particien vétérinaire N°19, 295-99, 2004

Pour toute information supplémentaire ou pour contacter un vétérinaire spécialiste,

cliquez ici.
Glossaires
Auteur
Dr Cauzinille
Service neurologie

Une hernie discale correspond à la sortie du contenu du disque situé entre deux vertèbres, en direction de la moelle épinière

Certaines races de chiens sont plus à risque que d’autres d’avoir une hernie discale

Les signes qui accompagnent une hernie discale vont d’une simple douleur à une paralysie complète c’est à dire une incapacité totale à se déplacer

La hernie discale aiguë est une affection qu’il faut diagnostiquer et traiter de façon urgente car elle est identique à un traumatisme de la moelle épinière

La hernie discale chronique, qui par définition date de plusieurs mois ou années, entraîne une atrophie de la moelle qu’il est difficile de récupérer

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis