VIE PRATIQUE & DÉMARCHES ADMINISTRATIVES


Les assurances animalières

Les assurances santé pour animaux permettent le remboursement des frais vétérinaires liés aux futurs problèmes de santé (accidents ou maladies) que pourrait subir votre compagnon. Elles vous permettent de faire face aux dépenses imprévues, et donc de vous décharger du côté financier afin de soigner au mieux votre compagnon. L’assurance prend en charge une partie (plus ou moins importante en fonction des contrats) des frais suivants :

  • Consultations
  • Examens complémentaires (analyses de laboratoire, radiographies, échographies etc.)
  • Médicaments
  • Chirurgies
  • Hospitalisations
  • Rééducation fonctionnelle (physiothérapie)

De plus, pour certains contrats, l’assureur participe à certaines dépenses de prévention : vaccination, stérilisation des chiennes etc.
Nous vous conseillons de souscrire ce type de contrat tant que votre animal est jeune et en bonne santé : car après le « pépin », il sera trop tard pour l’assurer !
Sachez que les cotisations sont souvent moins élevées pour les jeunes animaux, une raison de plus pour les assurer le plus tôt possible.

Quelques définitions importantes

Cotisation

C’est le prix à payer pour assurer son animal. La cotisation dépend des garanties, de l’espèce, de la race et de l’âge de l’animal : de 7 euros/mois à plus de 50 euros/mois.

Franchise

C’est la partie des frais vétérinaires qui reste systématiquement à la charge de l’assuré pour chaque demande de remboursement.

Taux de remboursement

C’est le pourcentage des frais qui seront pris en charge par l’assureur (hors franchise) : de 50% à 100% en fonction des contrats.

Plafond annuel

C’est le montant maximum des remboursements accordés par l’assureur chaque année : de 700 à 2200 €.

Délai de carence

C’est la période après la signature du contrat pendant laquelle les garanties ne fonctionnent pas encore. C’est une sorte de « quarantaine ». Pour la maladie, le délai de carence dure de 7 jours à 6 mois en fonction des contrats.

Exclusions

Les contrats d’assurance santé remboursent la plupart des frais vétérinaires, mais il existe certaines exclusions, comme : les frais liés à des problèmes de santé survenus avant la souscription du contrat (ou pendant le délai de carence) les produits d’hygiène, nutritionnels, produits antipuces ou antitiques certaines maladies héréditaires (dysplasie des hanches, luxation des rotules…) chez certaines races prédisposée

Nos conseils pour souscrire un contrat

Avant de s’engager, il faut définir correctement les besoins de couverture pour votre animal.
Voici quelques conseils utiles :

  • Réfléchissez au montant maximum que vous êtes prêt à mettre tous les mois pour la cotisation d’assurance. Il n’y a pas de miracle : moins la cotisation est élevée, moins les remboursements sont élevés. Ne comparez pas uniquement le prix de l’assurance (voir la paragraphe « les questions à poser à l’assureur ») !
  • Optez plutôt pour des formules « complètes » : celles qui remboursent tous les problèmes de santé, pas seulement les accidents ou les chirurgies.
  • Ne vous engagez pas au téléphone ou sur internet, mais demandez à recevoir des informations écrites (proposition d’assurance avec le montant de la cotisation mensuelle, les conditions générales …) pour réfléchir.

Remarques :

  • Si votre animal n’est pas identifié par tatouage ou puce électronique, ou s’il a plus de 5 ans, il est plus difficile de l’assurer.
  • Si votre animal est malade ou convalescent, il vaut mieux attendre la guérison totale pour l’assurer.

Quelques questions à poser à l’assureur pour bien choisir votre contrat

  • Quels sont les frais vétérinaires pris en charge ? Dans quelles circonstances : accident, maladie, chirurgie, hospitalisation etc…?
  • Comment est calculé le remboursement, par exemple pour une dépense de 500 € ?
  • Quels sont les délais de remboursement ?
  • Quel est le montant du plafond de remboursement annuel ?
  • Quelle est la durée du délai de carence pour la maladie ? Et pour l’accident ? Pour la chirurgie en cas de maladie ?
  • Puis-je assurer mon animal tout au long de sa vie ?
  • Comment évoluent les garanties en fonction de l’âge ?
  • Quel est le montant de la cotisation mensuelle pour mon animal âgé de … ans ?

Notre sélection d’assurance

De nombreux opérateurs, plus ou moins sérieux, proposent des contrats d’assurance santé animale. Sans retour d’expérience, il est difficile de faire son choix. C’est pourquoi le CHV Frégis a sélectionné pour vous 3 opérateurs qui proposent des garanties efficaces et d’un bon rapport qualité/prix.

Chaque opérateur propose une gamme de contrats pour coller au plus près de votre besoin et de votre budget. Les cotisations sont payables par prélèvement mensuel automatique.

N’hésitez pas à les solliciter pour obtenir un devis et faites nous part de votre expérience !

 

SantéVet
0825 881 192 (prix d’un appel national)
www.santevet.com

ECA-Calinia
0800 573 575
www.eca-assurances.com

Bulle Bleue
0811 56 56 50 (prix d’un appel local)
www.bullebleue.fr

Les pensions animalières

Les moustaches en vacances
À 90 minutes de Paris, 40 minutes de Chartres, Evreux et Dreux. Installée dans un parc arboré d’un hectare, à l’orée du Perche, la pension accueillera toute l’année vos compagnons pour leurs vacances
http://lesmoustachesenvacances.org

 

Animaute

Le petsitting est une activité de garde d’animaux par une famille d’accueil ou un particulier. Cette solution est une alternative à la garde en pension ou chenil. La garde par la famille d’accueil apporte une présence, un confort à votre animal. Le petsitter prend soin de votre chien, de votre chat ou de votre NAC : promenades, caresses, moments de jeu, etc.

https://www.animaute.fr

Notre selection de site internet

Les institutions

Ordre des Vétérinaires : site National Conseil de l’ordre des vétérinaires

https://www.veterinaire.fr

 

Académie vétérinaire

http://www.academie-veterinaire-defrance.org

 

Syndicat vétérinaire : site syndical national des vétérinaires d’exercice libéral.

Les sites d’informations

Rongeurs net : http://www.rongeurs.net

Chez mon véto : http://www.chezmonveto.com

Dermatologie vétérinaire : http://www.dermatologieveterinaire.com/articles-blog.html

 

Les associations vétérinaires

AFVAC : le portail d’information de l’association française des vétérinaires pour animaux de compagnie.

https://afvac.com

 

Vétonet : association qui a pour but de faciliter la communication entre les vétérinaires, favoriser l’utilisation de l’Internet par les vétérinaires, constituer une vitrine de la profession vers le grand public.

https://www.vetonet.net

 

Vétoentraide : Association de vétérinaires pour la prévention des souffrances subies par le vétérinaire en tant que professionnel de la santé. Paris (75).

http://www.vetos-entraide.com

 

Les associations grand public

Fondation Brigitte Bardot : Elle lutte contre toute forme de souffrance animale en France et à l’étranger. Elle participe à des projets de réintroduction d’espèces en milieu naturel ainsi qu’à la création de sanctuaires et de centres de réhabilitation pour la faune sauvage. Elle participe aussi à l’élaboration de lois protégeant les animaux et met en place des campagnes de sensibilisation auprès du grand public »

http://www.fondationbrigittebardot.fr

 

30 millions d’amis : association pour la défense et la protection des animaux en France. La Fondation 30 Millions d’Amis lutte constamment contre toutes les formes de souffrance animale en France et à l’étranger.

http://www.30millionsdamis.fr

 

Chiens guides d’aveugles : la FFAC, Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles, coordonne les actions des associations de chiens guides d’aveugles affiliées. Reconnue d’utilité publique, elle apporte à ses membres un soutien technique et financier afin qu’un maximum de chiens guides puissent être remis gratuitement aux personnes handicapées visuelles en faisant la demande.

http://www.chiensguides.fr

 

Société centrale canine : la Fédération dite « Société Centrale Canine pour l’amélioration des Races de Chiens en France », fondée en 1881, et reconnue comme établissement d’utilité publique, par décret du 28 avril 1914, a pour but d’assurer l’amélioration et la reconstitution des races de chiens d’utilité, de sport et d’agrément.

https://www.centrale-canine.fr