On a lu pour vous

Par le Dr Lamolet, service d'oncologie du CHV Frégis
 

A Retrospective Multicentric Study of Electrochemotherapy in the Treatment of Feline Nasal Planum Squamous Cell Carcinoma

Les carcinomes épidermoïdes représentent une des tumeurs cutanées malignes les plus fréquentes chez le chat pouvant atteindre notamment le planum nasale, la pavillon auriculaire et les paupières. Une association avec une exposition chronique au soleil (UV notamment) est rapportée dans plusieurs études, avec un risque accru chez les chats au pelage peu pigmenté.

Ces tumeurs présentant surtout une agressivité locale, les traitements décrits dans la littérature vétérinaire sont : l’exérèse chirurgicale, la cryochirurgie, la radiothérapie, la photothérapie dynamique, l’injection intralésionelle de chimiothérapie et l’électrochimiothérapie.

L’objectif de cette étude était donc d’évaluer l’efficacité et les effets secondaires de l’électrochimiothérapie comme thérapie de première intention lors de carcinomes épidermoïdes du planum nasale chez le chat.

Pour se faire, 61 chats atteints de carcinome épidermoïde du planum nasale et traités en première intention par électrochimiothérapie, au sein de six centres vétérinaires différents, ont été inclus dans cette étude. L’ensemble de ces chats ne devait présenter ni métastases ganglionnaires ni pulmonaires pour être inclus.

Bien que la machine et le protocole d’électroporation utilisés au sein de chaque centre variait, une injection intraveineuse de bléomycine (10 000-15 000UI/m²) était réalisée 8 minutes avant chaque séance dans l’ensemble des centres.

Chez 63,9% des chats, une seule séance d’électrochimiothérapie fut réalisée, contrairement aux 36,1% restant pour lesquels au moins deux séances furent nécessaires du fait de récurrence ou d’une faible efficacité des premières séances.

Sur l’ensemble des chats de l’étude, 65,6% (40 chats) ont présenté une rémission complète, 31,1% (19 chats) une rémission partielle (réduction d’au moins 30% du volume tumorale), et 3,3% (2 chats) une maladie stable. Des temps de survie variant de 13 à 2929 jours et une médiane de survie de 286 jours étaient rapportés.

Parmi les chats ayant présenté une rémission complète, 22,5% d’entre eux ont présenté une récidive après une durée médiane de 136 jours post électrochimiothérapie. Chez les chats ayant présenté une rémission partielle ou une maladie stable, une progression tumorale était observée après une durée médiane de 65 jours post électrochimiothérapie.

Chez 51% des chats de l’étude, une faible toxicité était rapportée (absence d’effets secondaires ou tuméfaction/nécrose < 1cm), tandis que dans 49% des cas, une toxicité plus importante était notée (nécrose tissulaire profonde, perte tissulaire).

 

Par ailleurs, il était également constaté que :

  • Le réponse au traitement et la taille initiale de la tumeur étaient les deux facteurs ayant le plus d’influence sur le temps de survie et le délai médian post électrochimiothérapie où une récidive ou une maladie progressive étaient observées.
  • D’autres facteurs pouvaient influencer le temps de survie : la présence d’une récidive ou d’une maladie progressive et le protocole d’électroporation utilisé (fréquence et ratio amplitude/distance électrodes).
  • La présence d’une toxicité secondaire au traitement pouvait impacter le délai post électrochimiothérapie où une récidive ou une maladie progressive étaient observées.
  • La taille initiale de la tumeur conditionnait la réponse au traitement mais aussi le risque de toxicité secondaire.

 

Ainsi, sous réserve de l’ensemble des limites de l’étude (étude rétrospective, protocole d’électrochimiothérapie non standardisé), l’électrochimiothérapie représente une alternative thérapeutique efficace mais non dénuée d’effets secondaires, en cas de carcinome épidermoïde du planum nasale chez le chat.

 

Lisez la suite de notre newsletter Juillet 2022 :

Image du mois : Quand une tumeur ne vient pas seule
Geste technique : Cytologie aspirative de lésion cutanée

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00