Groupes sanguins

Les différents groupes sanguins chez le chat

Chez le chat, il existe un système de groupes sanguins qui rappelle celui de l’homme. Il comporte trois groupes : A, B et AB. Parallèlement, des anticorps naturels sont présents. Ce premier système a été décrit en 1962.

  • Groupe A : les globules rouges (hématies) du chat portent l’antigène A et 35% des chats de groupe A ont des anticorps naturels contre les globules rouges du groupe B mais à des titres généralement trop faibles pour induire une réaction transfusionnelle grave (en cas de transfusion de sang B à un chat de groupe A).
  • Groupe B : les globules rouges du chat portent l’antigène B et 70% des chats du groupe B possèdent des anticorps naturels contre les globules rouges du groupe A à des taux susceptibles d’induire une sévère hémolyse aiguë et/ou de réduire considérablement la durée de vie des globules rouges transfusés en cas de transfusion incompatible (Chat de groupe B recevant du sang de groupe A).
  • Groupe AB : les globules rouges du chat porteraient à la fois l’antigène A et l’antigène B. Le chat ne possède pas d’anticorps naturels.
  • Groupe O : à ce jour, il n’a jamais été décrit chez le chat. Il supposerait que les globules rouges de l’individu concerné ne porte aucun antigène (A ou B). En revanche, un tel chat serait susceptible de posséder des anticorps contre les globules rouges A et les globules rouges B.

Des travaux plus récents ont mis évidence un autre antigène (Mik). Les chats dépourvus de cet antigène produiraient naturellement des anticorps (anti-Mik) qui pourraient être à l’origine d’une réaction d’hémolyse aiguë en cas de transfusion incompatible. Il existe encore très peu d’information sur ce système.

Chez un chat de groupe sanguin A, les globules rouges sont porteurs d’un antigène A (en bleu) et on peut trouver dans le sang des anticorps naturels contre les globules rouges de groupe B (en vert).

Chez un chat de groupe sanguin B, les globules rouges sont porteurs d’un antigène B (en vert) et, le plus souvent, on trouve dans le sang des anticorps naturels contre les globules rouges de groupe A (en bleu).

Chez un chat de groupe sanguin AB, les globules rouges sont porteurs d’un antigène A (en bleu) et d’un antigène B (en vert) et il n’y a pas d’anticorps naturels contre les globules rouges A ou B.

Transmission des groupes sanguins et des anticorps naturels

La transmission des groupes sanguins est génétique. Les chats de groupe A peuvent être hétérozygotes, ceux de groupe B sont homozygotes. La transmission des groupes A et B se fait selon le mode autosomal par des gènes codant pour le groupe A et B. Il existerait un troisième allèle AB tel que A > AB > B. Lors de mise-bas, les anticorps sont transmis par la mère aux chatons via le colostrum dans les 16 heures qui suivent la naissance et les chatons pourront développer des anticorps à l’âge de quelques semaines.

Prévalence des différents groupes sanguins chez le chat

Le groupe A est le groupe le plus représenté dans la population féline mondiale. Aux USA, 99% des chats domestiques sont du groupe A.

Chez le Siamois, il n’a pas été mis en évidence de chat du groupe B.

Mais attention, il existe de grandes différences de prévalence selon les races et les régions géographiques.

A ce jour, aucune étude récente n’est disponible en France sur la prévalence des groupes sanguins en fonction des races, en dehors du Chartreux. Des travaux remontant à 1962 on mis en évidence, chez le chat domestique français (dit européen) : 85 % de A, 15 % de B.

Des données sont disponibles dans certains pays et pour certaines races : Abyssin, American shorthair, Birman, British shorthair, Burmese, Chat des forêts norvégiennes, Himalayen, Persan, Scottish fold, Rex Cornish, Rex devon, Siamois, Somali, Sphynx, Tonkinois.

Risques lors de transfusion sanguine incompatible ou d’allaitement (isoérythrolyse néonatale)

La présence d’anticorps naturels explique pourquoi il faut toujours vérifier la compatibilité sanguine en cas de transfusion chez le chat. En effet, si par exemple un chat de groupe B, possédant des anticorps naturels contre le groupe A, est transfusé avec du sang de groupe A, une réaction d’hémolyse aiguë va détruire brutalement les globules rouges apportés.

Transfusion de sang de groupe A à un chat de groupe B. Les anticorps naturels du receveur (en bleu) vont détruire les globules rouges transfusés, porteurs de l’antigène A

De la même façon, les anticorps naturels peuvent provoquer une hémolyse (encore appelée érythroclyse) néonatale chez certains chatons.

Ce phénomène apparaît essentiellement chez des chatons de groupe A lorsque la mère est de groupe B. Lors de l’allaitement, les anticorps anti-A contenus dans le colostrum de la mère passent dans la circulation sanguine du chaton de groupe A et détruisent ses globules rouges.

Retour

Informations pratiques

Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis

Retour
  • Lun
    9h00 à 19h00
  • Mar
    9h00 à 19h00
  • Merc
    9h00 à 19h00
  • Jeu
    9h00 à 19h00
  • Vend
    9h00 à 19h00
  • Sam
    9h00 à 19h00
  • Dim
    Urgences seulement

Détails d'urgence

Veuillez appeler :

01 49 85 83 00
Retour

Adresse de la clinique

43, avenue Aristide Briand 94110 Arcueil
retrouvez-nous sur Google Maps
Retour

Veuillez appeler ce numéro en cas d'urgence :

01 49 85 83 00