Pathologie chien > > Hydrothérapie chez le chien
         

Hydrothérapie chez le chien

Par Roberta Burdisso
Certified Canine Rehabilitation Practitioner

Quelles sont les propriétés thérapeutiques de l’eau ?
 
L’hydrothérapie permet l’utilisation combinée des bienfaits de l’eau, à savoir :
  • une charge allégée : grâce à la Poussée d’Archimède, l’animal dans l’eau se retrouve en apesanteur et se trouve soulagé d’une partie de son poids (environ 60% du poids du corps est porté par l’eau si le chien est immergé jusqu’à mi-cuisse). De ce fait, le corps est plus léger et les contraintes imposées aux articulations sont  faibles.
  • un enveloppement permanent du chien : l’eau joue un rôle d’airbag, a un effet massant et drainant et active la circulation sanguine (fonctions parfois ralenties chez les chiens vieillissant, ou diminuées suite à une immobilisation ou non utilisation des membres)
  • milieu non générateur de traumatismes, permettant d’effectuer les mouvements de nage en pleine amplitude sans restriction
  • Stimulation de tous les muscles pour stabiliser le corps (travail de l’équilibre pour se maintenir à la surface)
  • Décontraction générale par l’eau chaude (myorelaxation ou relaxation musculaire) qui permet le soulagement des douleurs et des tensions musculaires.

Ainsi, en associant tous ces bienfaits, l’animal peut effectuer un travail très complet avec un maximum de soulagement. Les réflexes moteurs sont stimulés, et des mouvements parfois impossible à réaliser au sol à cause des contraintes de la pesanteur sur les articulations et les muscles, sont réalisables dans l’eau. Petit à petit, le chien reprend conscience de la fonctionnalité de ses pattes, est redynamisé, et la mécanique de la locomotion est relancée.

Quelles sont les indications de traitement ?
 
Presque tous les troubles locomoteurs peuvent bénéficier de l’hydrothérapie : 
Amélioration des troubles de la proprioception, de l’équilibre et de la coordination faisant suite à :
Quelles sont les contre-indications de traitement ?
 
Dans certains cas, la mise en place d’un traitement d’hydrothérapie peut rencontrer un frein lié directement à l’état de l’animal et à sa coopération :
  • Hydrophobie importante
  • Infections, inflammations aiguës
  • Maladies cardio-vasculaires non compensées
  • Oedèmes (cardiogènique ou non)
  • Affections cutanées, de la sphère ORL et des yeux, plaies et escarres
  • Atteinte parasitaire cutanée (gale, puce, teigne…)
  • Femelles en chaleurs

Réalisation pratique au CHV
La durée de la séance est variable selon l’atteinte, l’état de forme du chien, son adaptation et son endurance ; elle peut aller de  5 à 30 minutes. La séance est évolutive au fil des semaines en fonction de la capacité d’adaptation du chien à l’effort et de son habituation au milieu aquatique.
L’animal est préparé avant la séance : pose de harnais ou de filet de soutien, douche de rinçage.
L’animal est maintenu par des sangles de fixation à une croix d’attache, ce qui est une sécurité supplémentaire pour soutenir un chien ayant de grosses difficultés de locomotion voire aucune capacité à se tenir sur ses pattes.
Nous avons une surveillance permanente de l’animal pendant la séance pour éviter tout risque d’accident, observer les mouvements de l’animal et le bon déroulement de l’exercice pour l’aider ou corriger les mouvements au besoin.
La présence du propriétaire durant la séance permet de motiver et rassurer l’animal.
A la fin de la séance, l’animal est détaché et accompagné pour la descente hors du bassin; un séchoir est à disposition en plus de la serviette de votre animal que vous aurez pris soin d’emmener pour chaque séance.
Un bilan de contrôle est effectué toutes les 5 séances afin d’objectiver les progrès de l’animal et de faire évoluer le programme de soins.

 

Fracture complexe du fémur avec rétractation musculo-tendineuse des muscles de l'arrière de la cuisse empêchant l'extension et l'appui du membre

Travail de marche sur tapis roulant immergé avec un faible niveau d'eau et pente montante de 5% stimulant l'extension et l'appui du membre

Pendant la séance le chien est sécurisé par un harnais ou filet de soutien, maintenu par des sangles sur une crois d'attache commandée par un treuil électrique

Montée progressive du niveau d'eau permettant la nage

Toutes les races et tous les gabarits peuvent travailler dans ce type de bassin

  1. BOCKSTAHLER B, LEVINE D, MILLIS D (2004). Essential facts of physiotherapy in dogs and cats. BE VetVerlag, Babenhausen, Germany
  2. Dossier spécial hydrothérapie : tous les bienfaits de l’eau (2008) Animal santé et bien être N°8 p.23-29
  3. Rééducation fonctionnelle : une kinésithérapie de pointe. Santé pratique animaux N°30 Novembre 2005, pages 10-11-12
  4. RIVIERE S, FANCHON L, LE BLEIS K, GRANDJEAN D. (2005).La rééducation fonctionnelle chez les carnivores domestiques : application aux troubles locomoteurs d’origine orthopédique ou neurologique. Communication académie vétérinaire de France, Tome 158, p.269-274

Pour toute information supplémentaire ou pour contacter un vétérinaire spécialiste,

cliquez ici.
Glossaires
Auteur
Dr Burdisso
Service physiotherapie

L’hydrothérapie ou rééducation fonctionnelle par la natation permet l’utilisation des bienfaits de l’eau pour améliorer ou restaurer une fonction locomotrice.

Cette technique est accessible aux chiens mais aussi aux chats dans une certaine mesure. Elle  peut  se pratiquer seule en bassin pleine eau, ou de façon combinée avec un tapis roulant de marche immergé en faisant monter progressivement le niveau d’eau par paliers successifs, et avec possibilité d’incliner le tapis en pente montante de 5% pour accentuer le travail et l’appui des membres postérieurs.

Elle permet de traiter un grand nombre de troubles locomoteurs orthopédique et neurologique, avec ou sans chirurgie associée, mais aussi peut être intégrée dans un programme d'entraînement sportif pour effectuer un travail cardio-respiratoire et un développement musculaire.

CNIL | Informations Légales | Contacts | Plan du site | Offres d'emploi | © Centre Hospitalier Vétérinaire Fregis